UA-70978167-1

La Voix de l'Afrique - Page 4

  • Pleins feux sur l'innovation

    Imprimer

    image.jpegAvez-vous visité comme moi le 44ème salon international des inventions de Genève? Il ne m'a réservé que de surprises. Une promenade à travers les stands samedi et dimanche après-midi m'a fait découvrir les nouveaux produits dans les domaines de la mécanique, de l'horlogerie, de l'agriculture etc.

    Chaque décor, chaque drapeau était attraction. Voyant celui du Cameroun flotter, je me suis rendue sur le stand, découvrant quatre médailles d'or exposés sur le stand. Je n'ai pas pu les photographier, car la représentante au stand m'a dit que ce n'était pas permis, tant que le ministre ne les avait pas encore vu.

     

     

  • La géopolitique mondiale et son impact sur Genève

    Imprimer

    Un vernissage de l’exposition de photos organisée par l’Association Appartenances-Genève, ce vendredi 8 avril, a attiré le monde de la migration en grande partie. J'ai découvert un centre particulier, le Centre de la Roseraie, ouvert il y a déjà quatre ans et qui héberge ladite association laquelle s'occupe essentiellement des migrants. De magnifiques photos de différentes parties du monde longeant l’allée du centre et faites par des femmes migrantes sont exposées et révèlent l'inspiration et l'ouverture de ces femmes dans le domaine culturel.

    Madame Esther Alder, maire de la Ville de Genève, présente à l'événement, a prononcé son allocution en ces termes: “Les pouvoirs publics ont le devoir d’agir... Genève est la capitale du droit humanitaire... ville d’immigration, avec 49% d’étrangers et 190 nationalités, véritable laboratoire de diversité.” Elle a mis l'accent sur les langues, parlant d'une documentation qu'elle a mise sur pied dans différentes langues, afin d'accéder aux documents publics.

    genève

     

     

     

    Lien permanent Catégories : Air du temps, Genève 0 commentaire
  • Frank Nievergelt fait un grand geste à l'Ariana

    Imprimer

    Ce jeudi 7 avril 2016, Frank Nievergelt a fait un grand geste en donnant une partie de sa collection de céramique au Musée Ariana. Le Suisse au grand cœur est un homme humble, un historien de l'art, qui a mis 45 ans à collectionner près de 900 œuvres d'une centaine de céramistes à travers le monde.

    La qualité de sa collection n'est plus à démontrer, il suffit de se rendre au Musée Ariana à partir d'aujourd'hui et ce jusqu'au 25 septembre de cette année, pour contempler ces belles céramiques.

    Voici en partie son discours pendant le vernissage de ce jeudi :

    Lien permanent Catégories : Air du temps, Genève 0 commentaire
  • Connaître l'EPU, structure en charge de la préparation des évaluations périodiques universelles

    Imprimer

    EPU, l'examen périodique universel (Universal Periodic Review, UPR en anglais) est un mécanisme unique du Conseil des droits de l'homme des Nations Unies dont le but est d'améliorer la situation des droits de l'homme dans chacun des 193 États membres de l'ONU. Il s'agit donc d'un organe de l'ONU et ses travaux sont essentiellement interétatiques (voici par exemple comment préparer et soumettre un rapport national). Les ONG ont pourtant aussi leur rôle à jouer.


    Au sein de ce mécanisme, les ONG ont diverses possibilités de participer et d'influencer le processus.


    1) Avant l'examen, les ONG peuvent:

    - Rencontrer les autorités pour faire part de leurs critiques concernant la situation des droits de l'homme dans le pays, ceci dans le cadre des consultations nationales organisées par l'Etat examiné, afin de rédiger son rapport.

    - Soumettre leur propre rapport au Haut Commissariat aux Droits de l'Homme (HCDH) sur la situation dans le pays examiné.

    Les contributions doivent être limitées à 2'815 mots pour les organisations individuelles et 5'630 mots pour les coalitions et doivent porter sur la situation des droits de l'homme depuis l'examen précédant. Ces informations seront inclues dans le résumé du HCDH produit par le Haut Commissariat qui fait partie des 3 rapports utilisés pour l'examen. Toutes les ONG peuvent participer avec ou sans statut ECOSOC, tels que défenseurs de droits l'homme, syndicats, groupes de femmes, etc.

    Puisque les ONG n'ont pas le droit de prendre la parole pendant l'examen, elles peuvent faire du lobbying ou plaidoyer auprès des États à Genève, dans l'État examiné, ou auprès des ambassades, afin d'attirer l' attention de l'État concerné sur des thèmes spécifiques et obtenir que ces thèmes soient abordés lors du dialogue interactif sous forme de questions et recommandations. Les ONG peuvent chacune proposer 4 ou 5 questions et recommandations par thème. Les ONG doivent contacter les États susceptibles de s'intéresser à ces thèmes.

    2) Pendant l'examen,

    les ONG ne prennent pas la parole mais peuvent être présentes dans la salle.


    3) Pendant l'adoption en session plénière,

    le rapport du groupe de travail est adopté par le Conseil des droits de l'homme en session plénière quelques mois après l'examen. Durant cette adoption d'une heure, 20 minutes sont allouées aux ONG à raison de 2 minutes chacune.

    4) Après l'examen, le suivi:

    les ONG peuvent diffuser largement les recommandations , surveiller la mise en oeuvre de celles-ci, initier un dialogue avec l'État examiné et informer le Conseil des droits de l'homme sur les progrès accomplis sur cette mise en oeuvre. A l'examen suivant, l'État sera évalué sur la mise en oeuvre des recommandations et sur la situation des.droits de l'homme dans le pays depuis l'examen précédant.

    En résumé,

    la participation des ONG peut prendre 5 formes différentes:

    1) Participer aux consultations nationales tenues par l'État examiné;

    2) Soumettre au HCDH un rapport sur la situation des droits de l'homme dans le pays;

    3) Faire du lobbying auprès des autres États;

    4) Prendre la parole durant l'adoption en session plénière du Conseil des droits de l'homme;

    5) Veiller et contribuer à la mise en oeuvre par l'État examiné des recommandations de l'EPU.
     

    ONU.jpeg

  • Attraction à Plainpalais: la luna park débarque

    Imprimer

    Un concept, une particularité! Pour se divertir les choix sont multiples à Genève. Venus très nombreux sur la plaine de Plainpalais, les forains ont apporté de nombreux manèges: grand huit, river splash, autos tamponneuses.., de quoi s'amuser jusqu'au dimanche 17 avril 2016.

    S'ajoute à cela le cirque Starlight qui présente son nouveau spectacle "la rencontre" dès 20 heures et depuis vendredi dernier.  Dimanche 10 avril 2016 (fin du cirque).   

    Vous êtes intéressé (e)? Allez-y...

     

    image.jpeg

  • Madeleine Scherb et Jean Ziegler au Conseil des droits de l'homme

    Imprimer

    Le célèbre Jean Ziegler avec la représentante de l'ONG "Ocaproce Internationale" au Conseil des droits de l'homme. 

    image.jpeg

    Lien permanent 0 commentaire
  • Le Conseil des droits de l'homme se termine par un succès (29 février - 24 mars 2016)

    Imprimer

    La 31ème session du Conseil des droits de l'homme s'est achevée ce jeudi 24 mars 2016. Après quatre semaines de travaux, le président Monsieur CHOI Kyonglim a prononcé son discours de clôture. Le Conseil des droits de l'homme est un organe intergouvernemental du système des Nations Unies, composé de 47 états qui ont la responsabilité de renforcer la promotion et la protection des droits de l'homme autour du globe.

    “Toutes les victimes de violations des droits de l'homme devraient être en mesure de se tourner vers le Conseil des droits de l'homme comme un forum et un tremplin pour l'action.” disait

    - Ban Ki-moon, Secrétaire général des Nations Unies, le 12 mars 2007, lors de l'ouverture de la 4ème session du Conseil des droits de l'homme.

    La protection et la promotion de tous les droits de l'homme, civils, politiques, économiques, sociaux et culturels, y compris le droit au développement ont été traités et adoptés par les membres du Conseil.

    La proposition de la nomination des personnes citées ci-dessous a été adoptée.

    image.jpeg

    Lien permanent Catégories : Air du temps 0 commentaire
  • Session de Dialogue Interactif sur le Burundi: le CIRID au Conseil des droits de l'homme à l'ONU

    Imprimer

    Le CIRID (Centre indépendant de recherche et d’initiatives pour le dialogue) est une organisation non gouvernementale ayant le statut consultatif avec les Nations Unies depuis 2008. Voici la déclaration faite par cette ONG ce 22 mars 2016 à la 31ème Session du Conseil des droits de l'homme sur le Session de Dialogue Interactif sur le Burundi:

    Monsieur le Vice-Président,

    CIRID encourage la tenue d’un dialogue inclusif entre toutes les parties burundaises, résidantes de la diaspora ou au Burundi. En effet, aujourd’hui, tous les signes sont favorables à la relance de ce dialogue politique, notamment grâce à la gouvernance habile des Nations Unies et de son Secrétaire Général Ban-Ki Moon à qui nous rendons hommage.

    Suite aux blocages de fin 2015, les décisions prises par les Chefs d’États Africains et le Conseil de Sécurité des Nations Unies depuis début 2016 ont pu re-dynamiser les relations pour un partenariat international constructif dans le cadre de la Configuration pour la Paix au Burundi. Ainsi, le 18 mars dernier, le Ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale du Burundi, a annoncé à New York lors de la 7652e Session du Conseil de Sécurité que son pays offre sa pleine coopération.

    Ici même à Genève, des membres de la Société civile burundaise établis ou réfugiés en Europe ont eu l’opportunité d’échanger avec des hauts responsables du Gouvernement du Burundi sur la question des Droits de l’Homme.

    Ainsi, CIRID appelle ce Conseil et ses partenaires à tout mettre en œuvre pour maintenir ce momentum. Nous encourageons que de telles sessions interactives puissent être précédées d’événements parallèles mettant ensemble Gouvernement-Diasporas, Sociétés civile, indépendants et jeunes dans des Panels permettant un Dialogue inclusif et de qualité. Nous appelons la Commission Nationale de Dialogue Inter-Burundais à participer activement à ce processus.

    Enfin, CIRID tiens à formuler ses vœux que ces sessions interactives de dialogue sur le Burundi puissent aboutir, une fois que les exigences en Droits humains sont requises, à un forum international pour un dialogue inclusif entre tous les concernés et au Burundi.

    Je vous remercie Monsieur le Vice-Président

    Adrien OLESKIEWICZ / Nadia Nibaruta Représentants aux Nations Unies à Genève

  • Fête du Bonhomme hiver: les Pâquis vibrent au son de la samba (photos et vidéos)

    Imprimer

    Ce samedi 19 mars 2016, la fête battait son plein dans les rues de ce quartier chaud de Genève. Habitants, commerçants et autres passants suivaient le cortège jusqu'à la Place de Chateaubriand. A 18h30, le bonhomme déguisé en pingouin a été mis à feu par des professionnels devant une foule de prés de 400 curieux venus célébrer l'événement: la fin de l'hiver.

    Voici quelques illustrations en photos et vidéos :


    image.jpeg

     

     

    image.jpeg
    image.jpeg

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

  • Le Dr. Denis Mukwege dans le film “L’homme qui répare les femmes" (+ vidéo)

    Imprimer

    A l’occasion de la Journée internationale des Droits des femmes, la Délégation Wallonie-Bruxelles auprès des Nations Unies, Représentation permanente de la Belgique a organisé un débat interactif au Palais des Nations le 8 mars dernier. Ce débat portait sur “la violence faite aux femmes et aux enfants en situation de conflit: quel rôle pour la communauté internationale?" J'y ai assisté.

    Y participaient::

    Dr Denis Mukwege, Directeur de l’Hôpital de Panzi (Bukavu-RDC)

    Madame Dubravka Simonović, Rapporteuse Spéciale chargée de la question de la violence contre les femmes, ses causes et conséquences.

    M. Thierry Michel, Réalisateur du film “L’homme qui répare les femmes”

    Mme Jeannine Mabunda, Représentante personnelle du Chef de l’Etat en charge de la lutte contre les violences sexuelles et le recrutement des enfants (RDC).

     

    en présence de:

    S:E:M: Zeid Ra’ad Al Hussein, Haut  Commissaire des Nations Unies aux Droits de l’homme

    S:E:M. Rudy Demotte, Ministre-Président de la Fédération Wallonie-Bruxelles

     

     

    Lien permanent Catégories : Air du temps 2 commentaires
  • Un événement parallèle particulier

    Imprimer

    La présidente d'Ocaproce internationale a présidé l'événement parallèle qui a eu lieu cet après-midi à l'ONU. Tandis que les représentants de la Syrie et du Qatar se déchaînaient sur leur façon de s'adresser mutuellement, l'un parlant du régime Assad et l'autre du régime Qatari, la soi-disant Micheline Makou Djouma s'est penchée sur la question du statut des femmes au Maroc.

    Elle était accompagnée dans cette aventure d'illustres invités :

    S.E. Eloi Laourou, Ambassadeur, Représentant permanent du Bénin auprès de l'Office des Nations Unies et autres Organisations internationales à Genève.

    Marie Simone Ovari Bruno, Président, NGO Committee on the Status on Women - Geneva, Zonta International, Main Representative at the United Nations - Geneva, parlant de "Egalité et parité en Droits Economiques, Sociaux et Culturels".

    Mme Nadia El IRaki, Représentante de l'ONG Jossour Firum des femmes du Maroc parlant du "Progrès de l'Egalité entre les sexes comme levier d'action contre les inégalités sociales et politiques: Exemple du Maroc".

    Mme Valérie Bichelmeier, United Nations representative of make Mothers Matter (MMM), Geneva, intervenant au sujet de l'Autonomisation économique et politique de la femme.

    A noter que j'ai été invitée à participer au Conseil des droits de l'homme et à son événement parallèle.

    image.jpeg

    image.jpeg

    Lien permanent Catégories : Air du temps 2 commentaires
  • Madeleine Scherb célèbre la journée internationale de la femme à l'ONU

    Imprimer

    Ce mardi 8 mars a lieu la fête des femmes. Officialisée par les Nations Unies en 1977, la Journée Internationale des Femmes trouve son origine dans les luttes des ouvrières et suffragettes du début du XXe siècle, pour de meilleures conditions de travail et le droit de vote.

    C’est une journée de manifestations à travers le monde et c'est pour cette raison que nous la célébrons aux Nations Unies pour éveiller les consciences. Par ailleurs, c'est aussi l’occasion de faire un bilan sur la situation des femmes. Traditionnellement les groupes et associations de militantes préparent des manifestations, pour fêter les victoires et les acquis, faire entendre leurs revendications, afin d’améliorer la situation des femmes partout dans le monde

    Espérant que l’égalité entre les hommes et les femmes sera atteinte d'ici l'horizon 2030 comme un des objectifs du millénaire, contribuons au renforcement des capacités des femmes par l'alphabétisation des jeunes filles en Afrique et ailleurs dans le monde.

    image.jpeg

    Lien permanent Catégories : Air du temps 4 commentaires
  • Madeleine Scherb assiste au Conseil des droits de l'homme (31ème session)

    Imprimer

    Je suis invitée depuis ce lundi 7 mars à assister à la trente et unième session du Conseil des droits de l'homme qui se tient à l'Organisation des Nations Unies (ONU) à Genève. Ce qui me permettra de contribuer au renforcement des capacités sur les éléments fondamentaux tels que le droit des femmes et de l'enfant. La mise en place d'une bonne coopération en la matière est à encourager. Ce qui passe par la collaboration, la sensibilisation pour que les uns et les autres soient conscients de leur rôle professionnel. 

    image.jpeg

  • Gianni Infantino: fraîchement élu Président de la FIFA

    Imprimer

    Après le 1er tour gagné de justesse, Gianni Infantino est élu avec 27 voix d’avance sur son rival. Le suisse succède au suisse Sepp Blatter, un valaisan succède à un valaisan. Qui l’eut cru? C'est fait. Il est le neuvième président de la FIFA* et cela jusqu'en 2019. Élu par le Congrès extraordinaire de la FIFA tenu à Zurich ce vendredi 26 février 2016 avec 115 voix sur 207 totaux, Gianni Infantino, secrétaire général de l'UEFA,  a devancé le Cheikh Salman (88 voix), le Prince Ali (4 voix) et Jérôme Champagne (aucune voix). Ses premières paroles ont été “j’accepte cette élection”. 

    "Chers amis, je n'arrive pas à exprimer mes sentiments. Nous allons restaurer l'image de la FIFA. Le monde entier respectera la FIFA. La crise est finie. On va à nouveau se concentrer sur ce magnifique jeu qu'est le foot." a-t-il ajouté.

    Conformément aux dispositions de la FIFA, le mandat du nouveau Président de la FIFA a commencé toute suite après la conclusion du Congrès. La parfaite maîtrise de 5 langues: l'anglais, le français, l'allemand, l'espagnol ou l'italien constitue un atout pour Gianni Infantino.

    Félicitations, vive le football, vive la FIFA!

     

    *FIFA: Fédération Internationale de Football Association

     

    Vous pouvez lire mes précédentes notes sur la FIFA, et/ou me contacter au: info@health-environment-program.org

  • Propriété intellectuelle et ressources génétiques : Ma participation à l'OMPI

    Imprimer

    C'est un plaisir pour moi de participer depuis plusieurs années aux séances du Comité intergouvernemental de la propriété intellectuelle (IGC en anglais Intergovernmental Committee), des ressources génétiques, des savoirs traditionnels et du folklore. L'organisation non gouvernementale "Health and Environment Program" a été la première organisation africaine à s'intéresser à cette question en 2001. Fière de ma présidence, il me plaît de solliciter des sponsors pour exécuter des projets éducatifs dans les domaines de la santé et de l'environnement au Cameroun, mon pays d'origine.

    La vingt-neuvième session qui se déroule depuis le 15 février va s'achever ce vendredi 19 février. Les communautés autochtones et locales en particulier doivent pouvoir participer, exprimer leurs points de vue et faire entendre leur voix dans le cadre du processus de décision de l'IGC, conformément à la Déclaration des Nations Unies de 2007 sur les droits des peuples autochtones, car les résultats des négociations de l'IGC auront une incidence sur leurs droits. 

    Rapprocher les positions des uns et des autres pour un consensus afin d'avoir un texte, un instrument juridiquement contraignant élaboré par les États membres de l'Organisation Mondiale de la Propriété intellectuelle (OMPI) en est le but principal. Les observateurs que sont les organisations non gouvernementales émettent leurs avis qui n'entrent dans le texte que s'ils sont appuyés par les États. La ”Health and Environment Program" que je représente y contribue intensément. 

    Vous pouvez me contacter à cette adresse mail: info@health-environment-program.org

     

    image.jpeg