UA-70978167-1

04/11/2015

Roberto Carvalho de Azevêdo sur les normes internationales visant à réduire les obstacles au commerce

Les membres de l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC) se sont engagés à baser leur réglementation technique sur les normes internationales pertinentes appelées accord OTC (accord sur les Obstacles Techniques au Commerce). Dans le cadre de son 20ème anniversaire, l’OMC a organisé un débat ce mercredi 4 novembre 2015, débat qui a regroupé plusieurs acteurs de multinationales, d’ONG et de gouvernements autour du thème: Réduire les désaccords commerciaux résultant des normes et des réglementations.

 

Du débat sur la rétrospective en passant par l’allocution du directeur général de l’OMC Roberto Carvalho de Azevêdo, suivi du deuxième débat sur les parties prenantes OTC, au-delà des gouvernements, le troisième débat s’est penché sur les défis à venir de cet accord.

 

Roberto Carvalho de Azevêdo a souligné que seulement cinq différends étaient enregistrés au sein du comité OTC et un différend était en cours d’être réglé. Le comité contribue à assurer les normes et la réglementation, a-t-il martelé. Il a également rappelé que l’OMC comptait 161 pays membres et que l’OTC ne faisait que grandir et l’implication du secteur privé était fort intéressant, car les normes ont un impact sur leur travail. Pour le Directeur général, l’OMC va au-delà des négociations, l’OTC est une bonne illustration de ce point. Il a annoncé que la prochaine conférence ministérielle aura lieu pour la première fois de l’existence de l’OMC en Afrique, au Kenya.

 

 

L’intervention de Nestlé en tant que partenaire du secteur privé qui agit dans l’industrie alimentaire a conquis l’auditoire. Nestlé contribue pour les normes ISO et CODEX, partage son expertise avec les gouvernements nationaux et oeuvre à la mise en oeuvre des expériences. Pour ses défis vers l’avenir, le représentant de Nestlé M. Dominique Taeymans à tenu à rappeler que Nestlé fêtera ses 150 ans l’année prochaine et continuera au delà de 150 ans encore, il l’espère en tous cas.

 

Le représentant de IKEA, Pär Stenmark s’est penché sur la qualité des produits IKEA en montrant un gadget symbole de la reconnaissance de leurs produits.

 

Xinhua Sun de la Chine a mis l’accent sur la transparence entre gouvernements et surtout envers les pays en voie de développement. Il a rappelé la principale fonction de l’OMC, celle de s’occuper des normes régissant le commerce entre les pays, et de favoriser ainsi, autant que possible, la bonne marche, la prévisibilité et la liberté des échanges.

image.jpeg

 

Ci-dessus: Photo de la Voix de l'Afrique prise ce matin avec le groupe Afrique

 

 

 

 

 

18:51 Publié dans Air du temps, Economie/Commerce, Genève | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : omc |  Facebook | | | Pin it! | |

17/06/2015

Roberto Carvalho de Azevêdo célèbre les 20 ans de l'OMC avec le public

image.jpg

 

 

Directeur général de l'organisation mondiale du commerce, Roberto de Azevêdo a accueilli le public, ce dimanche 15 juin lors de la journée des portes ouvertes de l'Organisation Mondiale du Commerce (OMC) au public. Dans la Salle du Conseil de l'OMC, comble de monde, et en présence du représentant du Conseiller fédéral Johann Niklaus Schneider-Ammann, empêché, l'ambassadeur Didier Chambovey, du Conseiller d'Etat Serge Dal Busco, de la Maire de la Ville de Genève et de l'ambassadeur Fernando De Mateo, Président du Conseil général de l'OMC, le Directeur général de l'OMC a prononcé son allocution de bienvenue, a donné la parole aux personnes susmentionnées et a clôturé la cérémonie d'ouverture par la remise de prix à une institution locale.

 

S'en sont suivis les visites guidées du bâtiment de l'OMC et de ses oeuvres d'art, le cinéma de l'OMC, l'histoire du bâtiment de l'OMC, les 20 ans de l'histoire de l'OMC en photos, l'exposition, les écrans interactifs, le bâtiment sud de l'OMC, l'interprétation, le buffet international, les activités pour les enfants, qui sont les fonctionnaires de l'OMC et de la musique en direct tout au long de cette journée.

 

Les portes se sont refermées à 17 heures. Le centre William Rappard, la Salle de Pas Perdus, la Salle du Conseil ont vu la présence d'environ 3000 visiteurs.

09:40 Publié dans Air du temps, Economie/Commerce, Genève | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : omc, roberto azevêdo carvalho |  Facebook | | | Pin it! | |

13/08/2014

Azevêdo, directeur de l’OMC, et le futur du commerce mondial

Le Directeur général de la prestigieuse organisation mondiale du commerce (OMC), Roberto Azevêdo, ouvrait ce lundi au Mexique la semaine de l’entrepreneur. Il a déclaré qu’en verrouillant les obligations des pays sur les pratiques commerciales, l’OMC sauvegarde d’importants intérêts dans le climat des affaires et augmente leur stabilité et leurs besoins de développement.

L’organisation mondiale du commerce (OMC) mise sur le support du secteur privé, crucial pour le futur du système commercial multilatéral. Le choix du secteur privé plutôt que du secteur public est réjouissant, cependant les méthodes pour y arriver ne sont pas toujours homogènes dans tous les pays. Cette réflexion économique est un point important de l’approfondissement de mon analyse.

A suivre…

Ill’Mama

www.health-environment-program.org

11:11 Publié dans Air du temps, Economie/Commerce, Health and Environment Program, Humeur | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : omc, azevêdo |  Facebook | | | Pin it! | |

04/10/2013

Forum public de l’OMC

L’Expansion du commerce à travers l’innovation et l’Economie numérique, tel était le thème du Forum public 2013 qui s’est tenu cette semaine du 1er au 3 octobre au siège de l’OMC (Organisation Mondiale du Commerce). Moi et mon mari Pierre Scherb, Constituant et Candidat au Grand Conseil ce dimanche, y avons pris part. Voici une illustration en photos :

omc,forum public de l'omc

omc,forum public de l'omc

 

Ill'Mama

www.health-environment-program.org

07/05/2013

Le Brésilien Roberto Azevêdo Carvalho pressenti comme Directeur de l’OMC

Originaire de Salvador de Bahia, au nord-ouest du Brésil, le diplomate Roberto Azevêdo Carvalho pourra être le prochain directeur général de l'Organisation mondiale du commerce (OMC). Il succédera ainsi en septembre prochain au français Pascal Lamy, à condition que les Etats membres de l’OMC se rangent tous derrière lui, car l’élection ne peut se faire qu’à l’unanimité.

Selon le journal le Monde, l'annonce officielle de ce choix est prévue mercredi, à 15 heures, et la confirmation par les Etats membres dans une dizaine de jours. La compétition avec le Mexicain Herminio Blanco a été "très serrée", ont précisé les sources diplomatiques à Genève.

Diplomate chevronné, Roberto Azevêdo n'a pratiquement pas quitté Genève depuis seize ans, où il a représenté son pays. Il a obtenu plus de voix que son concurrent mexicain grâce au soutien des pays en développement. L'ancien ministre mexicain du Commerce Herminio Blanco, a été soutenu par les pays industrialisés.

Ill'Mama

 

www.health-environment-program.org

21:32 | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : roberto azevêdo carvalho, herminio blanco, omc |  Facebook | | | Pin it! | |

17/01/2013

Nouveauté à l’OMC !

Faciliter le libre échange et la négociation dans les échanges internationaux est un exercice auquel se livre l’organisation mondiale du commerce (OMC). Afin de faciliter le négoce, l’OMC a mis en place un nouveau outil l’I-TIP qui nous permet de regarder d'une manière plus juste les déséquilibres dans les échanges commerciaux mondiaux.

Le portail intégré d'information commercial dénommé I-TIP est un site public de l'OMC mis en ligne depuis hier (partie services, aviation déjà en ligne; les autres parties seront mises en ligne dans le courant de l’année entre juin et juillet). Il fournit des informations complètes sur les mesures non tarifaires (MNT) appliquées par les membres de l'OMC sur le commerce. L'information comprend les mesures notifiées et les problèmes commerciaux cités dans les réunions des comités de l'Organisation.

L'application couvre toutes les mesures antidumping et compensatoires en vigueur ou en préparation depuis l'année 2001. Par ailleurs, elle est destinée à répondre aux besoins de ceux qui recherchent des informations détaillées sur les mesures de politique commerciale, ainsi que des informations sommaires pour la recherche. Les données sont liées vers les bases de données du commerce et de tarifs de l'OMC.

L’accès aux données a été mis en lumière lors des négociations du Cycle de Doha (initié par l'OMC), en particulier dans les domaines des produits industriels et de l’agriculture.

 

Ill’Mama

www.health-environment-program.org

16:00 Publié dans Air du temps, Droit de la propriété intellectuelle, Economie/Commerce | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : commerce, omc |  Facebook | | | Pin it! | |

16/01/2013

Comment obtenir des données sur le commerce ?

La journée des données organisée à l'Organisation mondiale du commerce (OMC) répond aux besoins des utilisateurs. Le système choisi informe sur les mesures. Il est possible de s'intéresser à un particulier dans l'exercice suivi du commerce. Les règlements des différends permettent de déposer des pièces et documents, d'avoir une facilité de recherche pour tous les litiges à l'OMC. Ainsi peut-on faire la recherche dans le cadre des juridictions : recherche par des mots clés, sur des décisions et procédures, ou savoir qui a siégé pour tel ou tel différend avec tel ou tel accord.

Les États membres doivent examiner eux-mêmes des différends, parfois les demandes sont abandonnées à différents stades de la procédure. La confidentialité y est de mise. Les rapports de certaines réunions sont également disponibles.

La base de données améliore la qualité du commerce international. Elle n'a pas de valeur juridique, il s'agit simplement d'une compilation de documents, de paragraphes classés par section, par rubrique ou par mots clés issus des réunions tout comme des rapports de groupes de travail.

Notons que la constitution de ces bases de données a commencé en 2011 et a été lancée par le Directeur général de l'OMC en mai.

Les statistiques traditionnelles ne fournissent pas de tableau clair. Promouvoir le commerce par la transparence en ayant des chiffres clairs est nécessaire.

Pour les membres directement proportionels, le système doit inclure d'autres sources de renseignements. Il incombe aux pays membres de le valoriser au fil du temps.

L'économie du commerce en profitant au secteur privé favorise les avantages à tirer du libre échange. L'accent est mis sur la transparence. L'OMC gardien du libre échange, cherche à éviter que la crise nous envoie vers le protectionnisme.

L'OMC en tant qu'institution joue son rôle clé en faveur du libre échange. Des accords commerciaux régionaux, avec le cycle de Doha, dispose d'un instrument, l'on peut voir ce qui se passe en matière d'engagement spécifique sur tel ou tel domaine, une incitation supplémentaire devant régler les differends et forcer la negociation des solutions a l'amiable. C'est le lieu d'éviter au maximum les procédures interminables avec des sanctions commerciales par exemple.

Avec cette base de données, la transparence est palpable dont absolument importante pour nos décisions d'investissement dans le monde (cas des produits agro industriels typiques de la France).

Pourquoi investir dans le pays X et pas dans le pays Y ? Si le pays X inclut une chaine de valeurs globales sur un produit plutôt que sur un autre, l'on aura tendance à investir sur la meilleure chaîne ( en matière de transport aérien par exemple).

La base de données devient donc un outil qui permet nos relations avec les gouvernements. Il est utile de comparer les pratiques commerciales nationales, voire le lien entre croissance et expansion commerciale en général. L'agriculture, les responsables de l'environnement ont eux-aussi désormais un outil qui leur permet de collaborer.

Il faut garder l'élan, cet outil doit être un instrument actualisé prenant en compte les réactions des utilisateurs disposant d'un moyen de se faire entendre par les commentaires (avis des organisations non gouvernementales).

Il faudrait un guichet unique aussi pour d'autres types de commerce. Un plan de communication disponible pour le public et les milieux d'affaires est lui aussi indispensable. Cet instrument doit montrer l'importance de ce travail fait (base de données). Il convient donc aux pays membres de l'OMC de valoriser cette base de données au fil du temps.

Ill'Mama

www.health-environment-program.org

16:02 Publié dans Droit de la propriété intellectuelle, Economie/Commerce | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : omc |  Facebook | | | Pin it! | |

27/08/2010

Le défi du commerce mondial.

Face aux enjeux économiques actuels, le commerce est devenu un des facteurs importants de notre époque. Tout le monde y passe, acheteurs, vendeurs, investisseurs et bref.

Quand on évoque commerce, tout le monde pense à l'OMC, l'organisation mondiale du commerce. Le sujet intéresse tant il est à la mode.

Tous les pays se trouvent-ils à la même enseigne ? Rien n'est moins sûr tant il est vrai que les disparités des uns ou des autres donnent des spécificités au niveau des conjonctures et des structures. Le sujet nous ramène à plusieurs questions qui ne peuvent donner lieu à une seule réponse. Pendant que certains pays cherchent à sortir de la misère, il y en a qui se spécialisent dans des domaines industriels ou agricoles. A qui profite le commerce mondial ? C'est à se demander laquelle des théories (coûts absolus d'Adam Smith, coûts comparatifs etc.) semble la mieux efficace ou la mieux adaptée à chaque pays ou à chaque groupe de pays ? Certaines expériences pourront être présentés  dans mes prochains articles.

 

Ill'Mama

 

11:51 Publié dans Droit de la propriété intellectuelle | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : omc, coûts |  Facebook | | | Pin it! | |