UA-70978167-1

03/05/2013

Un animal transgénique bientôt dans nos assiettes ?

Si les OGM (organismes génétiquement modifiés) ne sont pas du goût de tout le monde, il n’en demeure pas moins que la recherche sur les organismes génétiquement modifiés avance en puissance. La Roslin Institute d’Edimbourg en Ecosse vient de révéler en ce mois d’avril, l’existence de Pig 26, un porc transgénique résistant à la peste porcine africaine. Sa "maman", Dolly est, elle aussi, une brebis clônée née en 1996 dans le laboratoire dudit institut.

Pendant que la Food and Drug Administration américaine s'apprête à autoriser la commercialisation du premier animal transgénique destiné à la consommation d'ici la fin de l'année, soit un saumon de l'Atlantique modifié de façon à grossir deux fois plus vite que la normale, l'on pourrait se demander si le Pig 26 est en route.

Ill'Mama

www.health-environment-program.org

16:28 Publié dans Air du temps | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : ogm |  Facebook | | | Pin it! | |

27/10/2010

Emballages alimentaires en Europe : « Nourri sans OGM »

 

Y a t-il obligation d'informer le consommateur sur les produits qu'il achète dans un marché ou dans une grande surface de distribution ? La problématique sur les produits à base d'OGM n'a cessé de faire couler beaucoup d'encre.

Anticipant la promulgation prochaine d'un décret sur l'étiquetage des produits non génétiquement modifiés, un distributeur a décidé d'estampiller, depuis hier, 26 octobre, 300 produits de sa propre marque avec l'étiquette « Nourri sans OGM »; il s'agit de Carrefour France.

Le consommateur pourra ainsi choisir en toute transparence son poulet, des œufs ou du saumon non nourris avec des céréales génétiquement modifiées.

Combien sont ceux qui y pensent ?

 

Ill'Mama

 

09:28 Publié dans Droit de la propriété intellectuelle | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : ogm |  Facebook | | | Pin it! | |

27/09/2010

Le futur des OGM en Europe.

Le débat européen sur les organismes génétiquement modifiés est relancé, il aura fallu attendre la proposition de la Commission pour que les Etats membres déjà partagés sur la question accordent leurs violons sur le texte proposé.

Stopper les autorisations des OGM, amender le texte proposé, reformer leur évaluation, faire les impacts socio-économiques, tel semble être le sens donné à ce débat qui commence ce matin par les 27 ministres de l'agriculture.

La question reste primordiale tant il est vrai que les OGM ne font pas le consensus.

Une fois qu'un OGM est accepté par un pays, il faut que tous les pays membres l'acceptent, cette proposition sera-t-elle acceptée ? Chaque pays peut-il l'autoriser ou l'interdire chez lui ou y aura-t-il une législation commune ?

 

Ill'Mama

09:21 Publié dans Droit de la propriété intellectuelle | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ogm |  Facebook | | | Pin it! | |