UA-70978167-1

11/04/2011

La Côte d'Ivoire, une prochaine Mayotte ?

 

Pour mieux comprendre les conflits qui nous entourent et leurs enjeux, redonner l'indépendance ou départementaliser s'avère être un moyen d'atteindre les objectifs que l'acteur se donne. Qui est l'acteur principal des événements qui se passent en Côte d'Ivoire ces derniers jours ?

Pourquoi Mayotte a-t-elle refusé l'indépendance et préféré l'acceptation du référendum qui leur a offert à devenir le 101e département français ? Lorsqu'on constate des disparités énormes de cette population par rapport à la France (la Métropole), l'on est en proie de constater que Mayotte a une population polygame et musulmane à 95%. En valait-t-il le coup ? Quel est l'enjeu de la départementalisation de Mayotte ?

Marie-Luce Penchard, Ministre de l'Outre-mer devant une foule autour du parvis du Comité du Tourisme, rebaptisé par elle, « Place de la république - 101ème département de France » prononçait un discours le dimanche 3 avril dernier :

« Nous y sommes. Mayotte est devenu le 101ème département français ! Il arrive cependant qu'on entende ici ou là d'étonnantes questions pour lesquelles il faut rappeler notre souveraineté nationale. La première est : « Est-ce que c'est utile pour la France, Mayotte ? »

« Absurde ! » répondait Marie-Luce Penchard, qui rappelait « ce que peut représenter pour notre pays cette avancée sur l'océan Indien, l'intérêt stratégique sur le canal du Mozambique, les enjeux économiques et ces richesses culturelles et humaines ». De plus, « vous êtes français depuis plus longtemps que les niçois et les savoyards ! La France c'est Nice, la Savoie et c'est Mayotte ! ».

Quant à la seconde question, « la départementalisation, ça va coûter combien ? », « nos anciens après 1870 et en 1914 auraient-ils pu dire « finalement l'Alsace et la Lorraine, quelle utilité et quel coût ? »

Mais Marie-Luce Penchard n'a pas évité les propos qui fâchent en rappelant que les mahorais avaient dit « oui à plus de 95% au respect scrupuleux de l'égalité homme/femme et non à la polygamie »... ce qui, dans un hémicycle silencieux, éveilla quelques contestations feutrées. »

Mayotte, c'est la France et la Côte d'Ivoire, c'est ... ?

 

Ill'Mama

 

 

11:15 Publié dans Air du temps | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : côte d'ivoire, mayotte |  Facebook | | | Pin it! | |