UA-70978167-1

13/11/2010

Islamophobie et liberté d'expression, compatibles ? (2)

 

Des propos dénonçant des actes de propagande, ont conduit à développer le concept de liberté d'expression, dont liberté de donner son avis dans le respect de l'autre.

 

Revenons-en à l'islamophobie  et la liberté de donner son opinion, comment ne pas en parler ? C'est du ressort du droit d'expression, c'est toujours un bonheur de voir des gens s'exprimer car si notre opinion est forcée par des contraintes préétablies, cette liberté pourrait être entravée quelque peu.

 

Islamophobie rime-t-elle avec liberté d'expression ? Rassembler les opinions sur ce sujet  est aussi une liberté pour chacun de nous de s'exprimer.

 

Interdire aux personnes de donner leur opinion relève d'un autre contexte et peut soulever un certain nombre de polémiques. D'où la question de savoir quel est notre positionnement  à partir du moment où nous connaissons les règles s'appliquant à nous? Qu'est donc la liberté d'expression ?

 

« La liberté d'opinion et d'expression que l'on peut définir comme « l'absence de contrainte exercée à l'encontre d'individus en raison de l'expression de leurs opinions » est l'une des premières liberté politique et plus généralement libertés fondamentales.

Elle va de pair avec la liberté d'information et plus spécifiquement la liberté de la presse, qui est la liberté pour un propriétaire de journal de dire ou de taire ce que bon lui semble dans son journal, sous réserve d'en répondre devant les tribunaux en cas de diffamation ou calomnie. La calomnie et la diffamation étant là aussi, les restrictions imposées à la notion de liberté d'expression pour toute parole publique, comme pour l'incitation à la haine et au meurtre.

Son antithèse c'est la censure. » (Source : wikipedia).

 

On ne va pas aussi  loin de ce qu'on peut conclure, la liberté d'expression a ses limites, c'est un droit et comme tout droit, son abus peut être sanctionné, au terme de la théorie de l'abus de droit.

 

Est-il judicieux de juger de la morale d'aujourd'hui ? Passe-t-elle par une éducation des valeurs positives qui nous sont communes ?

 

 

Ill'Mama

 

14:14 Publié dans Humeur | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : islamophobie |  Facebook | | | Pin it! | |

30/09/2010

Islamophobie et liberté d'expression, compatibles ?

Sur le fond, l'affaire est nouvelle et émane des médias ces derniers jours, si l'on s'en tient au fait sachant ce qu'on sait. Des propos dénonçant des actes de propagande, ont conduit à développer le concept de liberté d'expression, dont liberté de donner son avis dans le respect de l'autre.

Revenons-en à l'islamophobie  et la liberté de donner son opinion, comment ne pas en parler ? C'est du ressort du droit d'expression, c'est toujours un bonheur de voir des gens s'exprimer car si notre opinion est forcée par des contraintes préétablies, cette liberté pourrait être entravée quelque peu.

Il y a une grande interrogation sur ce type de sujet, islamophobie rime-t-elle avec liberté d'expression ? Rassembler les opinions sur ce sujet  est aussi une liberté pour chacun de nous de s'exprimer, tout le monde peut en parler.

Interdire aux personnes de donner leur opinion relève d'un autre contexte et peut soulever un certain nombre de polémiques. D'où la question de savoir quel est notre positionnement  à partir du moment où on connaît des règles s'appliquant à nous ?

« La liberté d'opinion et d'expression que l'on peut définir comme « l'absence de contrainte exercée à l'encontre d'individus en raison de l'expression de leurs opinions » est l'une des premières liberté politique et plus généralement libertés fondamentales.

Elle va de pair avec la liberté d'information et plus spécifiquement la liberté de la presse, qui est la liberté pour un propriétaire de journal de dire ou de taire ce que bon lui semble dans son journal, sous réserve d'en répondre devant les tribunaux en cas de diffamation ou calomnie. La calomnie et la diffamation étant là aussi, les restrictions imposées à la notion de liberté d'expression pour toute parole publique, comme pour l'incitation à la haine et au meurtre.

Son antithèse c'est la censure. » (source : wikipedia).

On ne va pas aussi  loin de ce qu'on peut conclure, la liberté d'expression a ses limites, c'est un droit et comme tout droit, son abus peut être sanctionné, au terme de la théorie de l'abus de droit.

Est-il judicieux de juger de la morale d'aujourd'hui ? Passe-t-elle par une éducation des valeurs positives qui nous sont communes ?

 

Ill'Mama

 

09:03 Publié dans Air du temps | Lien permanent | Commentaires (34) | Tags : islamophobie |  Facebook | | | Pin it! | |

16/09/2010

Islam : droit musulman et islamophobie galopante, un paradigme ?

 

Si l'on parle de l'islam, il y a un droit musulman applicable à cette obédience, qu'en est-il de sa teneur ? De ses principes et  des sanctions en cas de non respect de ces lois ?

 

Croire et mettre en pratique des lois établies c'est une chose, les faire appliquer passe inévitablement par des sanctions, en est une autre. La soumission à des lois ou règles édictées  (si elles existent) laisse présager une certaine autorité qui serait au-dessus des uns pour sanctionner le non-respect de ces lois.

 

L'être humain vit dans une société régie elle-même par des lois qu'il doit respecter et sait pertinemment qu'en les enfreignant il est soumis à des sanctions.

 

L'appréhension des non croyants ou même de ceux qui croient s se voient soumis à des dogmes, des lois et qui plus encore, se remettent en question quant à leur liberté.

 

L'islamophobie et sa relation avec le droit musulman sont-ils compatibles ?

 

La liberté des uns commence là où s'arrête celle des autres peut-être.

 

Ill'Mama

 

09:28 Publié dans Droit de la propriété intellectuelle | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : islamophobie |  Facebook | | | Pin it! | |

15/09/2010

Musulmans, que dire de l'islamophobie galopante ?

 

Etre musulman, c'est choisir de pratiquer l'islam et la pratiquer c'est quels commandements (s'il y en a) à respecter. N'est-ce pas l'amour pour autrui tout d'abord ?

 

L'amour reste un point d'achoppement dans toutes les obédiences religieuses et occupe les esprits des pratiquants fervents croyants qui espèrent avoir des réponses à leurs attentes. Cette idéologie d'une récompense qui viendrait d'un Souverain à l'être humain crée une sorte de stimulation parfois même de fantasme.

 

Comment montrer le bon exemple et convaincre certains en mal de croyance ou encrés dans d'autres croyances, comment sortir du lot et convaincre les autres, si on ne sert pas soi-même de modèle dans la pratique de cette « foi »?

 

Certaines démonstrations par des actes rébarbatifs  animés par un certain fantasme peuvent- elles donner à l'être humain le droit de juger les uns ou les autres ?

 

Que faire face à la montée de l'islamophobie ?

 

Ill'Mama

 

09:31 Publié dans Droit de la propriété intellectuelle | Lien permanent | Commentaires (8) | Tags : islam, islamophobie |  Facebook | | | Pin it! | |