UA-70978167-1

festival

  • Tambour Battant : le festival africain bat son plein à Genève

    Le tambour bat toujours en Afrique. Cette fois ça se passe à Genève. Nous avons droit jusqu’à ce dimanche 8 décembre de plonger dans la culture africaine. Des artistes professionnels africains, certains venus tout droit d’Afrique, sont ici. Cette huitième édition de tambour battant est consacrée à l’afro jazz. Elle englobe plusieurs talents : photographes, musiciens, cinéastes sont au rendez-vous de Genève.

    « S’ouvrir à soi-même, aux autres et au monde », dixit Sylvie Pasche, membre du comité d’organisation de ce festival, présidente de l’association You and Art spécialisée dans la création et l’organisation d’ateliers artistiques et spectacles.

    Un premier point fort a été le concert de Manu Dibango samedi dernier. Il a fait vibrer le Théâtre Pitoëff à Plainpalais au rythme de l’Afro Jazz. Il a mérité la standing ovation que le public lui a accordée. Le photographe Paul Sika de la Côte d’Ivoire, quant à lui, a exposé ses tableaux dans le hall.

    Ill'Mama

    www.health-environment-program.org

  • L’Afrique à l’honneur à Genève ! Manu Dibango débarque !

    Le musicien camerounais Manu Dibango, figure emblématique de la world music, pionnier de l’Afro-Jazz se produit dès demain à Genève. Notre « Manu » vedette fait la fierté de l’Afrique. Sa connaissance et sa maîtrise du saxophone ont fait le tour du monde. Et qui ne connaît pas ce refrain « Mamako, mamassa, mamakossa », qui a été repris par feu Michael Jackson sur le titre Wanna Be Startin’Somethin. C’est dire que Manu, roi de la soul makossa, est un créateur plus un innovateur. Il compte à son actif de la musique africaine, du groove, de l’Afrikadelic, en somme plus de 50 ans de musique.

    C’est avec grande joie que nous avons la possibilité de le voir ici même à Genève afin de nous faire vibrer au rythme du sax afro. Africains et amis de l’Afrique, à bientôt !

    PS : Manu Dibango et son groupe jouent en vedette au 8è festival Tambour Battant ce vendredi à la salle Pitoëff, dans la maison communale de Plainpalais, 52 rue de Carouge, 1205 Genève, TPG Pont d’Arve et Augustins, Parking Plainpalais et Unimail.

    Samedi 30 novembre à 20h00, Théâtre Pitoëff Entrée CHF 40- pour la soirée de Samedi AVS, chômage, AI CHF : 38 Pré-location CHF 38 /AVS, chômage, AI CHF : 35-

    Ajout du 29 novembre: Je viens d'apprendre que contrairement à ce que la Tribune de Genève a annoncé, le concert n'aura pas lieu ce soir mais demain.

    Ill'Mama

    www.health-environment-program.org

  • Aux Pâquis, Place De Châteaubriand, ça bouge !

    Hier soir, accompagnée de mon mari, Pierre Scherb, Constituant et candidat au Grand Conseil le 6 octobre prochain sur la liste n°6, j'ai été interviewée par la radio Fréquence Banane. J'ai eu l'honneur d'être invitée ainsi qu'un chanteur africain du nom de Bokar BA. Ceci dans le cadre d'un événement qui se déroule non loin du lac Léman.

    Du 2 au 13 juillet se tient le 4è festival de « Chatô Bruyant », de 18 h à minuit en semaine et de 16 h à 2 h le week-end, Place De Châteaubriand, aux Pâquis à Genève.

    Voici le programme des concerts :

    Ce vendredi : Vaches Laitières ++

    Samedi : Verveine, Sound 8 Orchestra

    Dimanche : Ezraquizzshow/Les Beauvilains

    Lundi : Relâche

    Mardi : Destress

    Mercredi : Antoine et Cécilia

    Jeudi : The Staches/Glory Hole

    Vendredi : MADS/PAydays/Zepless

    Samedi: Handlecare/Zy-Amm/Rebels of Tijuana

    Ill'Mama

    www.health-environment-program.org

  • Et après le festival du testicule ?...

     

    Maintenant 101 endroits à ne pas voir avant de mourir, guide de certaines des moindres destinations et expériences attrayantes du monde, et ce parce que les « mauvaises places font de belles histoires », dit la pigiste Catherine Price, d'autres lieux seraient également à proscrire.

    De l'aisselle du New Jersey au musée de Beijing de l'eau du robinet à naturellement, Euro Disney,  inclus dans la plupart des musées ennuyeux, attractions historiques stupides, et  mauvais sites de supers fonds (Superfund ) que vous n' aurez jamais le plaisir de visiter.

    Mais le livre va beaucoup plus loin. La plus mauvaise lune de Jupiter, un mariage extérieur pendant le «  Reemergence 2021 » de la grande couvée orientale de cigale, et des heures pour la convention de pornographie de Las Vegas.

    101 endroits à ne pas voir avant de mourir, les voyages par heure et espace de convivialité si l'on observe la surabondance des livres « inspirés » de voyage actuellement sur le marché.

    Loin d'être juste une liste encyclopédique de statistiques de voyage misérables, 101 endroits à ne pas voir avant de mourir est également un hommage déloyal à ce qui donne le plaisir de voyager.

    Sa tendance de nous mettre dans les situations que nous n'aurions autrement jamais éprouvées. Pour les écrivains comme Nick Kristof et A.J. Jacobs, 101 endroits  à ne pas voir avant de mourir contient des histoires et anecdotes de mésaventures auxquelles n'importe quel voyageur chevronné peut se rapporter. Ce sont les expériences que nous racontons aux amis, les histoires qui nous font honneur, selon Catherine Price.

    Pas drôle ?

     

    Ill'Mama