UA-70978167-1

24/03/2017

Quel avenir pour le Franc CFA?

D'aucuns disent que le franc CFA n’est pas quelque chose de si mauvais car il permet de compenser les flux désavantageux, d'autres se demandent s'il ne faudrait pas plutôt que le CFA dans une économie mondialisée dépende d’un panier de devises ? Cette dernière thèse laisse penser que l’idée d’utiliser une partie des dépôts de CFA conservés à la Banque de France pour un fonds d’investissements dans les infrastructures est nécessaire pour maintenir le franc CFA, contre toutes les controverses liées à son héritage post-colonial. Cela ne signifie pas une remise en question de ce qui constitue ses points forts mais une correction de ses points faibles.

Une vidéo parlant du Franc CFA:


Le coup de gueule de Passi sur la colonisation... par salutlesterriens

 

16:59 Publié dans Air du temps, Economie/Commerce | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : f cfa, franc cfa |  Facebook | | | Pin it! | |

29/03/2011

Où va l'Afrique ? Vers le développement ou de plus en plus vers le sous-développement ?

A l'heure où les bombardements continuent en Libye et que la Côte d'Ivoire traverse une crise post-électorale majeure, la question sur la résorption des déficits se pose. Comment peut-on rendre la balance commerciale excédentaire si l'on ne peut pas vendre ses propres produits sur le marché international, c'est le cas du cacao en Côte d'Ivoire qui est stocké depuis des mois face aux paysans démunis et vivant dans la misère ? Comment peut-on rembourser la dette extérieure ou intérieure s'il n'y a pas de flux de capitaux étrangers et une épargne consécutive ? Comment peut-on avoir une balance des paiements excédentaire si l'on ne peut pas avoir un marché monétaire stable, une monnaie forte ?

Pour les pays francophones d'Afrique  utilisant le FCFA,  Franc des Colonies Françaises d'Afrique et aujourd'hui Franc de la Communauté Financière Africaine, le risque de dévaluation prend de plus en plus d'ampleur. Va-t-on une fois de plus connaître une autre dévaluation après celle de janvier 1994 ? Auquel cas sont-ils condamnés à une paupérisation et convergeront de plus en plus vers le sous-développement à moins d'en démontrer le contraire.

A titre de rappel, la France peut à tout moment toute seule décider de la dévaluation du FCFA, elle en a le privilège vu les accords passés avec ces pays à l'époque des indépendances.

 

Ill'Mama

 

11:15 Publié dans Air du temps, Economie/Commerce | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : sous-developpement, dévaluation, fcfa, f cfa, franc cfa |  Facebook | | | Pin it! | |