UA-70978167-1

05/02/2019

Comment pérenniser le patrimoine arboré à Genève?

Le patrimoine arboré de la Ville de Genève comprend une cinquantaine de parcs, promenades et squares. La gestion et la protection de ce patrimoine arboré incluent aussi bien la gestion du bois et des jeunes arbres que celle des plantations et des abattages. Avec ses 300 hectares de parcs et 438'000 plantes sur le domaine public, la ville de Genève est végétalisée à 20% de son territoire.

Sur les 225 genres et près de 1700 espèces et variétés horticoles que compte Genève, la majeure partie ne sont pas originaires de Suisse mais ont été introduites dans les parcs. C'est le cas des magnolias, des cèdres ou encore des platanes. 

Malgré tout, la question climatique ne cesse d'agiter les écologistes et les politiques.

Les genres, les espèces de feuillus et de conifères les plus présents à Genève, chiffres au 1er janvier 2012 (source: ville de Genève):

Rang Genres   Feuillus Conifères
1 Chêne   Chêne pédonculé If commun
2 Erable   Charme commun Pin sylvestre
3 Pin   Frêne commun Pin noir d'Autriche
4 Bouleau   Erable plane Epicéa commun
5 Epicéa   Erable champêtre Cèdre de l'Atlas
6 Tilleul   Erable sycomoreMerisier Ginkgo
7 Charme   Merisier Cyprès sempervirent
8 Peuplier   Marronnier d'IndePommier Cèdre bleu de l'Atlas
9 Frêne   Pommier Séquoia géant
10 Marronnier   Noyer commun Cyprès de LawsonThuja

19:58 Publié dans Air du temps, Environnement, Genève, Humeur | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : patrimoine, genève, environnement |  Facebook | | | Pin it! | |

30/10/2015

Le climat à l'épreuve des concertations

La réunion de coordination climat et justice sociale à laquelle j’ai été invitée ce mardi a regroupé les partis politiques, les associations, ONGs et collectifs. Le discours tenu et la manière d’organiser la marche annoncée du 28 novembre prochain à Genève n’ont pas encore été clairement définis. Toutefois, il est à noter que la mobilisation devrait être non discriminatoire et dépolitisée, c’est du moins mon avis et celui de certains autres participants. Nos échanges ont aussi porté sur une mobilisation qui serait la plus large possible avec une série de banderoles contenant des revendications sur le désinvestissement dans les énergies fossiles, la lutte contre le réchauffement climatique, la biodiversité. En attendant, les préparatifs vont bon train.

www.health-environment-program.org

12:17 Publié dans Air du temps, Environnement, Health and Environment Program | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : climat, environnement |  Facebook | | | Pin it! | |

22/10/2014

Johann Niklaus Schneider-Ammann, Ministre de l’économie en Suisse, et la protection de l’environnement !

L’Institut de recherches sur la forêt, la neige et le paysage (WSL) de Birmensdorf va désormais abriter d’autres espèces en son sein. Il n’existe encore pour l’heure qu’une petite poignée de centres de ce type en Europe. C’est pour apporter une pierre à l’édifice que le Conseiller fédéral, Monsieur Johann Schneider–Ammann a inauguré ce lundi au centre sur les pathogènes des végétaux, le nouveau laboratoire phytosanitaire de Birmensdorf dans le canton de Zurich en Suisse. Il s’agit d’un centre hautement sécurisé pour la protection des plantes.

Aucun des organismes qui y seront étudiés n’est dangereux pour l’homme, a déclaré Daniel Rigling, chef du groupe de phytopathologie. Ce sont les organismes nuisibles pour les arbres tels que vers et champignons, ou des insectes à l’instar du capricorne asiatique qui y seront étudiés. Ces parasites peuvent causer des dégâts économiques importants pour les forêts et l’agriculture, a déclaré le ministre de l’économie, Johann Schneider-Ammann. Le but principal du centre est donc de trouver des parades aux invasions d’insectes, vers et parasites exogènes. Par son inauguration, Johann Schneider-Ammann fait un pas de plus dans la protection de notre environnement.

Ill'Mama

www.health-environment-program.org

21:58 | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : johann schneider-ammann, environnement |  Facebook | | | Pin it! | |

09/10/2014

Environnement: Que de défis à relever! L'ONU sur la biodiversité avec la COP 12

Au total 194 pays participent depuis lundi 6 octobre à la conférence des Nations unies sur la biodiversité à Pyeongchang en Corée du Sud et ce jusqu’au 17 octobre. Il s'agit de la 12è Conférence des Parties (COP 12) à la Convention sur la Diversité Biologique (CDB) et d'un appel certain à la prise de conscience de tous dans un contexte de réchauffement  climatique croissant. Créée il y a 20 ans à Rio de Janeiro au Brésil, cette conférence avait fixé des principes qu'il y a lieu d’analyser encore aujourd'hui pour mieux protéger notre biodiversité. Cela demande de la volonté à mobiliser des ressources nécessaires, construire des partenariats durables.

·      La CBD vise trois objectifs, à savoir : 

  • La conservation de la biodiversité dans toutes ses composantes
  • L’utilisation durable de ses éléments 
  • Le partage juste et équitable des avantages issus de l’utilisation des ressources génétiques, notamment grâce à un accès satisfaisant aux ressources génétiques et à un transfert approprié des techniques pertinentes, compte tenu de tous les droits sur ces ressources et technologies.

Cette convention est entrée en vigueur le 11 septembre 2003. En dépit de la poursuite de ces objectifs, le défi  relève de la volonté de tous les acteurs concernés: ONG, secteur privé, secteur public, académiciens, paysans etc... En limitant l’exploitation de nos ressources naturelles, nous pouvons éviter une déforestation alarmante. En préservant les animaux sauvages, terrestres ou marins, nous pouvons éviter d’avoir deux fois moins d’animaux que d'antan.

Ill'Mama

www.health-environment-program.org

08:51 Publié dans Air du temps, Environnement, Health and Environment Program | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : cop 12, environnement, écologie |  Facebook | | | Pin it! | |