UA-70978167-1

04/11/2010

Formation des jeunes en Suisse : Outils d'art et de création artistique

Quatre formations demandant une bonne aptitude au travail et qui donnent une nouvelle visibilité de notre être, de notre passion et l'envie de s'y exercer sinon de le contempler:

J'en viendrai donc à vous décrire l'ensemble d'outils qui vous évitent d'être laissé sur le carreau.

Quelques informations concrètes  pour chacun des métiers:

Le créateur en tissage, crée et confectionne des tissus d'usage courant (nappes, rideaux, châles, linges, tapis,...) et décoratifs allant de la pièce unique à la petite série. Leur production se dessine à tous les secteurs de l'industrie : linge de maison, ameublement, habillement, décoration, arts de table, etc. La durée de formation est de 3 ans, le titre obtenu : certificat fédéral de capacité (CFC) de créateur ou de créatrice en tissage.

Le graphiste conçoit et réalise des messages sous forme d'image, de photo, de typographie, etc. Ces messages ont un but publicitaire ou informatif, mais ils peuvent aussi servir à l'identification d'une entreprise ou d'un produit (logo). Les graphistes sont les professionnels de la création : ils assurent le passage de l'information de l'entreprise vers le public. Dans cette optique, ils adaptent l'image en fonction du média (publicité, édition de livres, journaux ou magazines, multimédia) afin de la rendre compréhensible et convaincante. Au-delà de la transmission d'information, ils aspirent à une qualité esthétique. La durée de formation est de 4 ans. Le titre obtenu est le certificat fédéral de capacité (CFC) de graphiste.

Le peintre en décors de théâtre peignent et adaptent les différents éléments qui forment un décor de fond, évoquant une atmosphère voulue par le metteur en scène et conçue par le décorateur ou la démocratie du théâtre.

Le peintre verrier est spécialisé dans la création, la réalisation et la conservation des vitraux. Il assemble les pièces de verre de couleurs différentes représentant un motif géométrique ou figuratif. Les vitraux étaient rendus vivants par la lumière du jour, l'atmosphère qu'il crée dans le lieu où ils sont placés change donc selon les heures et les saisons. Les peintres verriers travaillent dans un atelier de vitrail et leurs principaux clients sont les fondations ecclésiales (pour les églises neuves ou en réparation), les administrations publiques et, parfois, les particuliers (villas). La durée de formation est de 4 ans également. Les titres obtenus : certificat fédéral de capacité (CFC) de peintre verrier. Possibilité d'obtenir une maturité professionnelle, pendant l'apprentissage ou après l'obtention du CFC, selon des modalités variables d'un canton à l'autre.

Source : www.orientation.ch

 

Ill'Mama

09:49 Publié dans Air du temps | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : emploi |  Facebook | | | Pin it! | |

02/11/2010

Priorités à l'emploi ? 1ère, 2è, 3è...

 

Le Directeur général du FMI (Fonds Monétaire International), Dominique Strauss-Kahn donne la priorité à l'emploi dans le cadre du premier forum international sur le développement humain qui se tient depuis hier au Maroc et devrait se clôturer ce jour. Il a également plaidé pour la mise en place d'éléments'' permettant la supervision du système financier international " devant plus de 1700 délégués.

Pour Dominique Strauss-Kahn, certes, le monde est presque sorti de la dernière crise financière provoquée notamment par celle du marché des subprimes aux Etats-Unis. «Le monde a perdu 30 millions d'emploi à cause de la crise mondiale, et les attentes des années à venir sont de 400 millions d'emplois »."Dans le cadre de la nouvelle mondialisation, la première priorité c'est l'emploi, la deuxième priorité c'est l'emploi et la troisième priorité c'est l'emploi", a-t-il insisté. Il s'est cependant félicité de ce que les Etats ont ''su réagir'' face à la dernière crise économique et financière, soulignant que, de cette manière, ''on a évité'' que ne se reproduise ''la Grande dépression de 1929.''

Ce qui n'est pas sans rappeler Keynes pour qui, l'État doit intervenir dans la vie économique pour rétablir les grands équilibres. Dans sa théorie générale de l'emploi, de l'intérêt et de la monnaie (1936), John Maynard Keynes justifie le recours au déficit public pour stimuler l'emploi tout en limitant l'inflation.

 

Ill'Mama

15:35 Publié dans Economie/Commerce | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : inflation, emploi, keynes |  Facebook | | | Pin it! | |