UA-70978167-1

27/11/2014

La CEMAC en pleine expansion

La Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (CEMAC) est une organisation internationale regroupant plusieurs pays d’Afrique Centrale. Selon l’ONU, il s’agit des pays suivants: le Cameroun, le Gabon, la Guinée équatoriale, la République centrafricaine, la République du Congo, et le Tchad.

Le traité instituant la CEMAC a été signé le 16 mars 1994 à Ndjamena (Tchad) et est entré en vigueur en juin 1999. Son siège est à Bangui (République centrafricaine.. La CEMAC a pour mission :

• d'établir une union de plus en plus étroite entre les peuples des États membres pour raffermir leurs solidarités géographique et humaine

• de promouvoir les marchés nationaux par l'élimination des entraves au commerce inter-communautaire, la coordination des programmes de développement, l'harmonisation des projets industriels

• de développer la solidarité des pays membres au profit des pays et régions défavorisés de créer un véritable marché commun

Les gains escomptés du libre échange en zone CEMAC sont importants. La CEMAC et la CEEAC (Communauté économique des Etats de l'Afrique Centrale) citée dans mon article précédent oeuvrent pour le développement de la sous région Afrique Centrale.

Ill'Mama

www.health-environment-program.org

11/11/2014

La CEEAC sur le chemin de la croissance

Le Salon international de l’entreprise, de la PME et du Partenariat de Yaoundé, PROMOTE 2014 tiendra sa 5è édition, comme pour les précédentes en Afrique centrale au Cameroun. Les dix pays de l’Afrique Centrale regroupés au sein de la CEEAC (Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale), suivent le chemin de la croissance pour un développement durable.

Présentation du Cameroun:

« •Stabilité politique

• Abondance ressources naturelles (pétrole, bois, café, coton, cacao, caoutchouc et aluminium, immense potentiel en gaz naturel, fer, bauxite et cobalt, encore inexploité)

• Démarrage de grands projets d’infrastructure:

   - Hausse de la demande intérieure

   - Fourniture de biens et de services pour les différents projets

• Secteurs importants :

  - Bâtiments et travaux publics

  - Télécommunications

  - Projets d’infrastructures

  - Exploitation des ressources naturelles

•Climat d’affaires :

- Port important ; guichet unique a besoin de jusqu’à huit semaines pour traiter les dossiers

•Rapport « Doing business » de la Banque mondiale : 168e rang sur 189 économies - mise en place de nombreuses mesures pour faciliter la création d’entreprises et les investissements, mais grosses insuffisances en matière de gouvernance », source:Swisscham-Africa.

Ill'Mama

www.health-environment-program.org

12/01/2013

Centrafrique : succès de la Communauté des Etats d'Afrique centrale (CEEAC)! L’accord de paix est signé par le pouvoir, les rebelles et l’opposition.

Le sommet extraordinaire de la CEEAC a accouché d’un accord. Les pourparlers engagés cette semaine dans la capitale gabonaise, Libreville, ont abouti à un accord de cessez-le-feu. C’est un ouf de soulagement pour la CEEAC qui, pendant trois jours, a conduit ces discussions entre pouvoir, rebelles et opposition politique.

              Libreville (Gabon), le 07 janvier 2013

rca_ue1.jpg

Le Secrétaire Général et la chef de délégation de l'UE (Source : CEEAC)

L’accord signé ce vendredi 11 janvier prévoit le "retrait de toutes les forces militaires étrangères" de Centrafrique, à l'exception des Forces multinationales de l'Afrique centrale (FOMAC), ainsi que la mise en place d’un gouvernement d’union nationale.

J’ai vu juste (voir ma note du 09.01.2013), cru à cet accord et bien voilà qu'il est là ! Mieux vaut la paix que la guerre !

ll’Mama

www.health-environment-program.org

 

11:54 Publié dans Air du temps, Economie/Commerce, Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ceeac, centrafrique, rca |  Facebook | | | Pin it! | |