UA-70978167-1

29/04/2017

A quoi servent les isoloirs dans les bureaux de vote si l'on doit déjà dire pour qui on vote?

Dire pour qui l'on va voter ne porte-t-il pas atteinte aux droits fondamentaux, en l'occurrence à la liberté personnelle d'autrui? Si l'isoloir a été mis en place dans les bureaux de vote, n'est-ce pas pour que l'électeur ou l'électrice se retrouve seul(e) face à la décision à prendre avant de glisser son bulletin dans l'urne? Son choix est l'émanation même de sa conscience et volonté portant sur le choix qu'il doit effectuer à l'instant, au moment d'inscrire un nom ou pas sur son bulletin de vote. Tout laisse entendre que celui qui entre dans l'isoloir, par définition, doit effectuer un vote secret, c'est-à-dire un vote confidentiel. Dire déjà avant pour qui il vote est-il juridiquement contestable?

 

12:31 Publié dans Air du temps, Droit public, Humeur | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : isoloirs, élections |  Facebook | | | Pin it! | |