UA-70978167-1

Environnement - Page 3

  • Comment protéger les savoirs traditionnels et expressions culturelles traditionnelles ?

    Pour le savoir, il suffit de se rapprocher des concernés : les peuples autochtones, les communautés locales et les gouvernements et de faire une analyse de la situation. Tout d’abord, les savoirs traditionnels sont, par définition, un ensemble vivant de connaissances qui sont élaborées, préservées et transmises de génération en génération au sein d’une communauté et qui font souvent partie intégrante  de leur identité culturelle ou spirituelle. Cependant, jusqu’à présent ces savoirs ne sont pas protégés.

    Leurs détenteurs, les peuples autochtones et les communautés locales, souhaitent être protégés d’une exploitation injuste et d’une commercialisation indésirable. La mise en place des conditions cadres préserverait le respect de leur héritage culturel et religieux et ils pourraient continuer à le développer selon leur propre logique.

    Puis, les expressions culturelles traditionnelles ou expressions du folklore (la musique, la danse, les dessins et modèles, les noms, les signes et symboles, les interprétations ou exécutions, les cérémonies, les ouvrages d’architecture, les produits artisanaux et les récits, ainsi que de nombreuses autres expressions artistiques ou culturelles) doivent aussi bénéficier d’une protection, afin d’éviter leur appropriation illicite.

    En définitive, les partisans à la protection se donnent les moyens pour réglementer ce secteur. Vont-ils arriver à leur fin ? En tout cas, on ose l’espérer !

    Il n’est pas encore trop tard.

     

    Ill’Mama

    www.health-environment-program.org

  • Cameroun : porte d’entrée de l’Afrique centrale

    Le Salon international de l’entreprise, de la PME et du Partenariat de Yaoundé, PROMOTE 2014 tiendra sa 5e édition, comme pour les précédentes éditions en Afrique centrale au Cameroun. Les dix pays de l’Afrique Centrale regroupés au sein de la CEEAC (Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale), suivent le chemin de la croissance pour un développement durable.

    Présentation du Cameroun:

    « •Stabilité politique

    • Abondance ressources naturelles (pétrole, bois, café, coton, cacao, caoutchouc et aluminium, immense potentiel en gaz naturel, fer, bauxite et cobalt, encore inexploité)

    • Démarrage de grands projets d’infrastructure:

       - Hausse de la demande intérieure

       - Fourniture de biens et de services pour les différents projets

    • Secteurs importants :

      - Bâtiments et travaux publics

      - Télécommunications

      - Projets d’infrastructures

      - Exploitation des ressources naturelles

    •Climat d’affaires :

    - Port important ; guichet unique a besoin de jusqu’à huit semaines pour traiter les dossiers

    •Rapport « Doing business » de la Banque mondiale : 168e rang sur 189 économies - mise en place de nombreuses mesures pour faciliter la création d’entreprises et les investissements, mais grosses insuffisances en matière de gouvernance », source:Swisscham-Africa.

    Ill'Mama

    www.health-environment-program.org

  • Est-ce les africains qui jouent pour l’équipe de France ?

    Après la Suisse, le Cameroun, c’est au tour de la France de se qualifier pour le Mondial 2014 au Brésil. Le suspense était hier à son comble, la France devait avoir trois buts d’avance face à l’Ukraine, ce qui a été fait. Bravo la France !

    Voir évoluer des français d’origine africaine émerveille les africains qui se sentent comme concernés par la qualification de la France. L’Afrique francophone était hier de tout cœur avec la France. La joie était manifeste. Déjà qu’une coupe du monde sans la France n’est pas imaginable dans la tête des africains. Un clin d’œil à Sakho, l’homme du match, à Benzema et à Pogba, africains d’origine et possédant la nationalité française.

    Ill'Mama

    www.health-environment-program.org

  • Retour de voyage en orbite

    Quid des trois spationautes de l'ISS (la Station spatiale internationale) partis dans l'espace le 29 mars dernier? Le centre russe de contrôle des vols spatiaux nous apprend que les deux cosmonautes russes Pavel Vinogradov, Alexander Missourkine, et l’astronaute américain Christopher Cassidy ont regagné la terre ce mercredi 11 septembre. Après avoir passé 166 jours (5 mois) en orbite à bord de l'ISS, ces derniers ont atterri il y a quelques heures dans une steppe au Kazakhstan à 02h58 GMT (04h58 en Suisse), heure prévue pour leur retour sur terre. Un véritable exploit en termes d'exactitude, les prévisions ont été égales aux réalisations, nous ne pouvons que les en féliciter.

    Ill'Mama

    www.health-environment-program.org

  • Débâcle nucléaire à Fukushima

    Comment traiter de l’eau contaminée en cas de fuites radioactives ? La situation à Fukushima est devenue plus qu’urgente. Et ce en raison de l’annonce de fuites d’eau hautement radioactive ces derniers jours. Un plan d’urgence a été mis en place par le gouvernement japonais. Ce matin encore, Takuya Hattori, ex-directeur du site nucléaire Fukushima Daiichi et actuel président du Forum des industriels japonais de l’énergie atomique, a fait appel aux compétences étrangères pour venir à bout de cette hémorragie (déversement d’eau contaminée vers la mer ?).

    Le volume d’eau augmente chaque jour de 400 tonnes, en raison de la nécessité de continuer à refroidir les réacteurs, et 300 tonnes filent chaque jour dans l’océan Pacifique voisin, selon les experts.

    A suivre...

    Ill’Mama

    www.health-environment-program.org

  • Radioactivité à Fukushima et dans la mer ?

    Comment éviter une augmentation de la pollution des eaux à Fukushima? Quel est son impact sur la mer, une fois l'eau décontaminée ? La santé des individus en dépend grandement. Pour l'heure, le président de l’autorité japonaise de régulation nucléaire, Shunichi Tanaka, donne de l' espoir.

    « Nous pourrions envisager de rejeter de l'eau dans l'océan à condition que le niveau de contamination radioactive soit ramené sous la limite légale (…). Des explications seront nécessaires pour obtenir la compréhension de la communauté internationale (…). Le niveau de radioactivité relevé dans un réservoir contenant de l'eau contaminée à la centrale nucléaire accidentée de Fukushima, au Japon, est 18 fois supérieur à celui mesuré voici encore dix jours », a-t-il déclaré pendant une conférence de presse.

    A suivre...

    Ill'Mama

    www.health-environment-program.org

     

  • Kali

    L'action de l'homme se voit recompensée par les efforts à toujours contribuer davantage à son bien-être. Ce qui rend notre paysage fantastique, ce sont les autres espèces qu'il arbore. Les animaux en font partie et méritent d'être preservées pour l'équilibre de l'écosystème.

    Préserver l'environnement par la sauvegarde des espèces devenus rares relève de la  prise de conscience et de la volonté de tout un chacun. Cela procure d'agréables surprises. Je me réjouis de savoir que nous cheminons sur la bonne voie.

    A cet effet, l'attention portée à notre environnement est la preuve de notre engagement. Je souhaite ainsi la bienvenue à Kali, un âne sauvage d’Afrique né le 3 juillet dernier au zoo de Bâle, en Suisse. L’ânon est un des 220 spécimens de cette race vivant en zoo dans le monde selon l’annonce faite ce lundi par le parc. 

    Ill'Mama

    www.health-environment-program.org

  • A la Perle du Lac

    Un thème nous est proposé sur écran géant : Egalité et environnement. Ceci nous interpelle tous car la préservation de notre environnement est un facteur de notre survie et de notre bien-être. A cette occasion, CinéTransat et la Ville de Genève offrent deux soirées thématiques. Voici la deuxième : « Le 15 août 2013, de 19h à 23h, la soirée ‘Esprits de la forêt, venez nous rejoindre!’ sera inspirée du superbe film d'animation japonais «Princesse Mononoke», projeté ce soir-là. Plusieurs animations seront proposées sur place, en présence de la Maire de Genève, Madame Sandrine Salerno. »

    Ill'Mama

    www.health-environment-program.org

  • La conservation de la biodiversité : série de conférences dès ce 9 juillet

    Nous sommes les acteurs de la conservation de notre biodiversité. C’est dans ce cadre que SOS nature tient son exposition sur le  thème « Protéger la nature : Tour d’horizon », suivie des conférences de 12h30 à 13 h suivant le calendrier et le communiqué ci-après :

    Conférences flash/Programme - du 9 au 22 juilletde 12h30 à 13h00Cité du Temps (Pont de la Machine) Genève, salle d’exposition SOS nature. Une occasion unique pour en savoir plus et échanger avec les experts de l’UICN (Union internationale pour la conservation de la nature).

    Les conférences flash sont gratuites et ouvertes au public.

    9 juillet : la liste rouge des espèces menacées – connaître pour mieux agir – Olivier Hasinger - Programme Mondial pour la Sauvegarde des Espèces;

    10 juillet : Vivre avec les prédateurs – les loups dans le parc de Mercatour - Pierre Commenville – Unité de Science et Connaissances;

    12 juillet : Sauver les espèces menacées - mode d’emploi – Jean-Christophe Vié – Directeur SOS – Save our Species – Programme Mondial pour la Sauvegarde des Espèces;

    16 juillet : La protection de la nature - quel rôle pour les entreprises et les banques ?- Gerard Bos – Programme Business et Biodiversité;

    17 juillet : L’aquaculture - une alternative à la pêche ? – François Simard – Programme Mondial pour le Milieu Marin et Polaire;

    18 juillet : L'industrie de luxe pourra-t-elle continuer à s’approvisionner de la nature ? – Xenya Cherny- Scanlon – Conseillère auprès de la direction générale de l’UICN & experte dans le domaine du luxe durable;

    19 juillet : Y a –t-il assez d’eau pour les hommes et la nature ? – Claire Warmenbol – Programme Mondial pour l’Eau;

    22 juillet : Conférence spéciale « Risquer sa vie pour dénoncer l’exploitation des bois précieux – une expérience vécue à Madagascar » - Témoignage de Augustin Sarovy, aujourd’hui en exil.

    Plus d’informations sur : 

    www.SaveOurSpecies.org

    www.iucn.org

     

     

    Ill'Mama

    www.health-environment-program.org

     

     

     

  • Aux Pâquis, Place De Châteaubriand, ça bouge !

    Hier soir, accompagnée de mon mari, Pierre Scherb, Constituant et candidat au Grand Conseil le 6 octobre prochain sur la liste n°6, j'ai été interviewée par la radio Fréquence Banane. J'ai eu l'honneur d'être invitée ainsi qu'un chanteur africain du nom de Bokar BA. Ceci dans le cadre d'un événement qui se déroule non loin du lac Léman.

    Du 2 au 13 juillet se tient le 4è festival de « Chatô Bruyant », de 18 h à minuit en semaine et de 16 h à 2 h le week-end, Place De Châteaubriand, aux Pâquis à Genève.

    Voici le programme des concerts :

    Ce vendredi : Vaches Laitières ++

    Samedi : Verveine, Sound 8 Orchestra

    Dimanche : Ezraquizzshow/Les Beauvilains

    Lundi : Relâche

    Mardi : Destress

    Mercredi : Antoine et Cécilia

    Jeudi : The Staches/Glory Hole

    Vendredi : MADS/PAydays/Zepless

    Samedi: Handlecare/Zy-Amm/Rebels of Tijuana

    Ill'Mama

    www.health-environment-program.org