UA-70978167-1

10/09/2014

Le commerce du médicament, la biopiraterie et la santé des personnes

Le commerce du médicament se développe à l’heure où les échanges entre pays ne cessent de croître. La recherche médicale des firmes pharmaceutiques et l'innovation ont donné naissance à des médicaments génériques. La plupart de ces médicaments ont pour source la forêt laissant penser à la biopiraterie.

Beaucoup se disent que le médicament générique est une simple copie de l’original, mais il s’avère que ces médicaments sont différents des molécules de référence. Il existe aussi diverses variantes génériques. Le résultat attendu n’étant que des conséquences cliniques pour les malades. C'est bien ce qui est alarmant. De quoi s'interroger si l'on se préoccupe vraiment de la santé ou si ce n'est qu'une simple histoire de se faire de l'argent?

Au-delà de cette réflexion, la controverse sur la bioéquivalence d'un médicament générique est évidente. C'est dire que la quantité relative du produit absorbée dans l'organisme par rapport à la quantité administrée est établie scientifiquement. Par ailleurs, d’autres problématiques génératrices de risques pour la santé des populations se multiplient. Le médicament générique reste l’équivalent d’un médicament original qui n’est plus protégé par la propriété intellectuelle. Ce sont les copies de médicaments originaux qui ne bénéficient plus d’une exclusivité commerciale (levée du brevet d’invention). Ils sont destinés à se substituer au médicament original.

Ill'Mama

www.health-environment-program.org

06/09/2014

Réunion des ONG à l’ONU

Les ONG se sont retrouvées pendant deux jours cette semaine au Palais des Nations à Genève pour une concertation en vue d’élaborer des recommandations sur des questions économiques à l’attention de l’ONU. En proposant une recommandation qui a été adoptée et inscrite dans le rapport de synthèse, à savoir : « Protéger la propriété intellectuelle relative aux ressources génétiques, aux savoirs traditionnels et aux expressions culturelles traditionnelles », j’ai pris une part active à cette rencontre qui était plus ou moins féminine. Ainsi, j’ai partagé mon expérience avec les autres et fixé un plan d’action à l’issue d’une déclaration commune de principes.

Ill'Mama

www.health-environment-program.org

27/08/2014

Entrepreneurs, au salon Promote 2014! C’est bientôt la date limite de souscription pour y participer, le 31 août

Je viens par cette note vous rappeler l’opportunité qui vous est offerte tous les trois ans. Le voyage n’est plus un rêve, il devient une réalité dès lors que vous aurez honoré de votre présence à Promote, le salon professionnel international pluridimensionnel qui se tiendra à Yaoundé du 6 au 14 décembre prochain.

Cette cinquième édition de Promote se prépare, comme pour les précédentes, dans un cadre plus spacieux, plus confortable et plus accueillant du Palais des Congrès de Yaoundé. Pour un partenariat secteur public - secteur privé, votre participation vous est bénéfique en ceci qu'elle permet de vous faire connaître et apporte une valeur ajoutée à vos affaires. Contactez-moi au plus vite afin d'entrer en possession du dossier de participation et de le remplir au plus tard le 31 août.

Ill’Mama

www.health-environment-program.org

22/08/2014

La gestion d’une entreprise est un art, lisez-vous la FAO?

Le nombre d'entreprises en situation de faillite est récurrent. Pour s'en convaincre, observons la Feuille d’Avis Officielle de la République et Canton de Genève (FAO).  Il est pour l'heure difficile de déterminer les bonnes pratiques à l'intention de ces entreprises. Néammoins reste à connaître les causes de ce phénomène. Pour le savoir, on ne peut faire abstraction du secteur public dont le rôle est d'administrer et de liquider les faillites prononcées par le juge.

L'économiste et l'économètre que je suis, est interpellé par l'analyse des pratiques des entreprises. Il se passionne d'en mesurer les indicateurs. Ne dit-on pas très souvent que redresser une entreprise est tout un art? Ou n'estimons-nous pas parfois que la gestion d'une entreprise est une science? Mais qui en fait est l'artiste en la matière?

Une gestion cohérente, saine et de qualité est un principe reconnu. Un conseil économique pour une bonne gestion de son entreprise peut contribuer à éviter une faillite. Une étude sur un certain nombre d’indicateurs financiers des entreprises relatifs à un échantillon donné pour améliorer la santé financière des entreprises me semble utile.

Ill'Mama

www.health-environment-program.org

19/08/2014

Pourquoi le commerce est-il important pour chacun de nous ?

Cette question récurrente dans les débats mérite une réponse. C’est donc pourquoi je me suis permise ce matin de m’y attarder. Vous comprendrez pourquoi non sans attirer votre attention sur les opportunités d’investissement, j’aimerais susciter un déclic en chacun de nous. La totalité des richesses sont produites pour être échangées. Les produits naturels ou fabriqués sont mis à la disposition de ceux qui en ont besoin. A partir de ce constat, nous povons affirmer que le rôle du commerce est devenu un enjeu majeur dans un monde marqué par la compétitivité. Je me réserve d'entrer dans une analyse économique approfondie ici.

Selon J. Percerou, retenons que le commerce « se propose de faire arriver un produit, étape par étape, aux endroits où il sera recherché : pour sa mise en œuvre, pour sa mise en marché ou pour sa consommation ». Ce qui dénote la question des débouchés pour les produits qui doivent être écoulés. Sans oublier que l'innovation marquée par la fabrication de nouveaux produits sur le marché entraînant corrélativement l’apparition de nouveaux besoins, requiert l'effort de tous.

Reste à retenir que le commerce nous permet de satisfaire nos besoins...

Ill'Mama

www.health-environment-program.org

03/08/2014

Aux fêtes de Genève, la présence du Valais fait sensation

[Avec photo]... Dans les chalets qui jouxtent la fontaine du Jardin anglais, le partage du verre de l'amitié au stand du canton du Valais est une merveille à découvrir absolument ! Divers matériaux locaux et typiques, comme par exemple les Isothermes en bois massif d'hévéa créés par un artiste et inventeur valaisan, attisent la curiosité de nombreuses personnes.

fêtes de genève

Magnifique !

Ill'Mama

www.health-environment-program.org

15/07/2014

Ma déclaration au Comité intergouvernemental 28 de l'OMPI du 9 juillet 2014

Merci Monsieur le Président,

J'ai suivi avec intérêt les discussions des Etats, observateurs et experts durant ces trois jours intensifs. Je me joins aux remerciements que beaucoup de personnes ont déjà exprimé à votre égard. J'ai la conviction d'avoir répondu ainsi aux attentes des membres et sympathisants de Health and Environment Program (HEP) au Cameroun et ailleurs.

Lors du dernier contact au Cameroun, ils m'ont exprimé leurs souhaits de voir aboutir nos efforts afin de bénéficier de la protection pour leurs ressources génétiques, leurs savoirs traditionnels et leurs expressions culturelles traditionnelles. Plusieurs ont dit leur désarroi de voir comment ces trésors, leurs trésors sont utilisés par des tiers sans aucune protection possible.

J'espère que les progrès que j'ai pu constater durant ces trois jours avec la participation active du caucus autochtone vont permettre de convoquer le plus rapidement possible une Conférence diplomatique, si possible en 2015, pour entériner le texte discuté.

Merci Monsieur le Président

04/07/2014

Estival, Festival Chatô bruyant 2014, Place de Châteaubriand aux Pâquis !

Depuis mardi 1er juillet, se tient à la Place de Châteaubriand aux Pâquis, le festival Chatô bruyant. L’on y vibre au son des instruments de musique, avec de la world music, du rock, du funk, de l’électronique etc., de quoi faire plaisir au public invité à y assister gratuitement jusqu’à samedi prochain 12 juillet.

Dès 18 heures tous les jours, sauf le lundi (jour de pause), on danse, on mange, on rigole, on débat… à la Place de Châteaubriand.

Voici le programme détaillé :

Vendredi 4 : Coproduction avec le collectif MARP : Metal Against Racial Prejudice, Hellsight, versus, Elferya-Metal

Samedi 5 : Vibracion-Salsa/Genève, Kif Soul-Jazz-Funk/La T’Chaux

Dimanche 6 : Film-Projection-Théâtre

Lundi 7 : Relâche (pause festival)

Mardi 8 : Bokar Ba-Chants maliens/Genève. Ido-Reggae/Genève

Mercredi 9 : Films-Projection-Théâtre

Jeudi 10 : Coproduction avec Desstres, association de promotion de la culture Hip-Hop. Drap Houss-Cabaret Fanfare/Lyon. Desstres-Hip-Hop/Genève

Vendredi 11 : City-Circus - Urban Rock Genève. The Bonnie Situation Grunge Garage-Rock/Genève & Concert surprise

Samedi 12 : Soirée de clôture avec théâtre : requiem pour un clown et Cabaret diatonique par la Compagnie du Faits divers/Annecy. Puis Dashur – Jazz Oriental/Fribourg & Concerts surprises.

P.S : Tout le long du festival (1er juillet au 12 juillet 2014), Stands culturels et associatifs ; Radio en direct : discussion publique ; Atelier artistique : DIY (Do It Yourself) ; Photomation : samedi 5 et dimanche 6 ; Cal-Ciné : Projections ; Freeshop vous accompagnent.

Ill’Mama

www.health-environment-program.org

06/05/2014

L’événement à ne pas manquer !

Curieux de savoir où je veux vous amener ? Pas question de prendre mille chemins pour y arriver. Simple plutôt et captivant surtout, le monde étant devenu un village planétaire - la preuve par la technologie qui nous rapproche les uns aux autres. Quel bel avantage de ce que nous apporte le développement. Unique en son genre, le salon international Promote 2014, puisque c’est de lui qu’il s’agit, est l’événement par excellence, une œuvre collective d’intérêt général pour la promotion des affaires.

Le plus grand salon en Afrique centrale aura lieu du 6 au 14 décembre 2014. Il est professionnel, international, pluridimensionnel, et comprendra de nombreux exposants qui offriront leur savoir-faire et échantillons dédiés de services et produits. Des invités de marque ainsi qu’un large programme d’animations seront proposés aux visiteurs. Le genevois Pierre Zumbach, promoteur du salon, l’organisera à Yaoundé sur un site de 9,5 hectares sécurisés dont 5,6 de surfaces d’exposition.

Une gamme d’une dizaine de salles allant de 50, 100, 200, 400 et 1500 places seront disponibles pour les échanges et débats durant le salon. Promote est par ailleurs le rendez-vous économique majeur au cœur de l’Afrique pour les entreprises des secteurs privé, public et les ministères.

Voici un survol des activités proposées :

Salon multisectoriel - Entreprises - Ministères - Institutions - Agences de Régulation - Investisseurs - Organisations Régionales et internationales - Acteurs économiques de la CEMAC et de la CEEAC - Pavillons Pays - Expositions - Explication du Savoir-faire - Visibilité - Animations - Visiteurs professionnels - Rendez-vous d'affaires - Opportunités d'affaires - Apéros thématiques - Partenariats Multiformes - Journées Nationales - Forums - Conférences et Débats - Positionnement - Missions économiques - Action Citoyenne pour la PME.

Vous voulez mieux comprendre les économies d’Afrique Centrale ? Participez-y et demandez dès à présent votre fiche de souscription disponible auprès de votre humble serviteur.

Ill’Mama

www.health-environment-program.org

30/04/2014

Le Salon international du livre a ouvert ses portes ce matin à Genève

A Palexpo se tient maintenant et pendant quatre jours le salon international du livre et de la presse. Quelle merveilleuse aventure que d'écrire un livre, d'en être l’auteur. Ecrire un livre, c’est aussi la recherche d'un éditeur. Le salon ne serait-il pas l'occasion de chercher une synergie entre protagonistes de l’écriture et éditeurs? Ou, pourquoi pas,  y aller par simple curiosité ? A chacun de décider. 

Qu'en est-il de la dédicace? À ce propos, Scarron, romancier, poète et dramaturge (1610-1660), disait :

«Ce n’est que maroquin perdu

 Que les livres que l’on dédie

 Depuis que Montoron mendie ;

 Montoron dont le quart d’écu

 S’attrapait si bien à la glu

 De l’ode ou de la comédie.»

Blogueuse etc. à qui la meilleure plume ?

Ill'Mama

www.health-environment-program.org

07/04/2014

Salon international de l’entreprise, de la PME et du partenariat de Yaoundé, 5ème édition (Salon Promote 2014)

Les modalités de participation sont simples, remplissez le dossier de participation jusqu’au 31 août 2014 pour prendre part du 6 au 14 décembre 2014 au salon Promote. J’ai eu le plaisir de recevoir de son organisateur quelques dossiers de participation que j’aimerais vous donner ; deux CD contenant le Powerpoint PROMOTE 2014 ainsi que le film sur la précédente édition, PROMOTE 2011 pour mieux se préparer à cet événement.

A l’occasion de son séminaire sur les opportunités d’affaires au Salon PROMOTE, une journée de sensibilisation a eu lieu à Genève le 7 mars dernier en présence de Monsieur Pierre Zumbach, organisateur de l’événement, qui a expliqué l’importance du Salon PROMOTE 2014 en Afrique. Il invite les promoteurs, les chefs d’entreprises et managers du monde entier à développer leur audience et à mieux comprendre comment participer aux nouveaux enjeux économiques dans une région du continent jusqu’ici peu remarquée, à savoir l’Afrique Centrale.

Ayant moi-même assisté au salon PROMOTE 2011, riche en couleurs et opportunités, je ne peux que vous recommander le Salon de cette année, un moment de compétitivité, de réussite et de convivialité. En me tenant à disposition pour répondre à toute question à son sujet, j’attends avec impatience votre prise de contact.

Ill'Mama

www.health-environment-program.org

06/04/2014

Trois inventeurs africains de pointe au salon des inventions 2014 en Suisse

Ousmane Bâ, Ayoumbaye Oumar, Pierre Djibril Coulibaly, exposent leurs inventions à Palexpo, à Genève. Venus respectivement du Sénégal, du Tchad et de la Côte d’Ivoire, ces vaillants inventeurs africains démontrent par leur créativité que l’Afrique est en marche sur le chemin du développement durable.

Voici le détail de leurs inventions :

Ousmane Bâ a mis au point un semoir multifonctionnel extensible, monobloc à traction animale ou motorisée d’une grande capacité et destiné à toutes les céréales.

Ayoumbaye Oumar du Tchad a mis au point un climatiseur extra plat et autonome en termes d’énergie, destinée aux nomades et touristes qui voyagent à dos de chameaux, dromadaire et éléphants dans des endroits chauds et aussi pour les villageois et campements touristiques non électrifiés.

Coulibaly Pierre Djibril, ingénieur informaticien, Directeur Général de Nexat informatique, a inventé le 1er logiciel de gestion universel accessible à tous, Nexpro U.B.S, plus simple, plus rapide, plus ouvert, plus économique. Ce logiciel s’adapte à son utilisateur, tout le monde peut l’installer et l’utiliser et les résultats sont immédiats.

Le Salon international des Inventions de Genève, un rendez-vous des inventeurs avec leur public qui les encourage en leur décernant des diplômes. Vive les inventeurs, vive l’Afrique !

salon des inventions,salon des inventeurs

 

Ill'Mama

www.health-environment-program.org

01/04/2014

Comment protéger les savoirs traditionnels et expressions culturelles traditionnelles ?

Pour le savoir, il suffit de se rapprocher des concernés : les peuples autochtones, les communautés locales et les gouvernements et de faire une analyse de la situation. Tout d’abord, les savoirs traditionnels sont, par définition, un ensemble vivant de connaissances qui sont élaborées, préservées et transmises de génération en génération au sein d’une communauté et qui font souvent partie intégrante  de leur identité culturelle ou spirituelle. Cependant, jusqu’à présent ces savoirs ne sont pas protégés.

Leurs détenteurs, les peuples autochtones et les communautés locales, souhaitent être protégés d’une exploitation injuste et d’une commercialisation indésirable. La mise en place des conditions cadres préserverait le respect de leur héritage culturel et religieux et ils pourraient continuer à le développer selon leur propre logique.

Puis, les expressions culturelles traditionnelles ou expressions du folklore (la musique, la danse, les dessins et modèles, les noms, les signes et symboles, les interprétations ou exécutions, les cérémonies, les ouvrages d’architecture, les produits artisanaux et les récits, ainsi que de nombreuses autres expressions artistiques ou culturelles) doivent aussi bénéficier d’une protection, afin d’éviter leur appropriation illicite.

En définitive, les partisans à la protection se donnent les moyens pour réglementer ce secteur. Vont-ils arriver à leur fin ? En tout cas, on ose l’espérer !

Il n’est pas encore trop tard.

 

Ill’Mama

www.health-environment-program.org

23/03/2014

Cameroun : porte d’entrée de l’Afrique centrale

Le Salon international de l’entreprise, de la PME et du Partenariat de Yaoundé, PROMOTE 2014 tiendra sa 5e édition, comme pour les précédentes éditions en Afrique centrale au Cameroun. Les dix pays de l’Afrique Centrale regroupés au sein de la CEEAC (Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale), suivent le chemin de la croissance pour un développement durable.

Présentation du Cameroun:

« •Stabilité politique

• Abondance ressources naturelles (pétrole, bois, café, coton, cacao, caoutchouc et aluminium, immense potentiel en gaz naturel, fer, bauxite et cobalt, encore inexploité)

• Démarrage de grands projets d’infrastructure:

   - Hausse de la demande intérieure

   - Fourniture de biens et de services pour les différents projets

• Secteurs importants :

  - Bâtiments et travaux publics

  - Télécommunications

  - Projets d’infrastructures

  - Exploitation des ressources naturelles

•Climat d’affaires :

- Port important ; guichet unique a besoin de jusqu’à huit semaines pour traiter les dossiers

•Rapport « Doing business » de la Banque mondiale : 168e rang sur 189 économies - mise en place de nombreuses mesures pour faciliter la création d’entreprises et les investissements, mais grosses insuffisances en matière de gouvernance », source:Swisscham-Africa.

Ill'Mama

www.health-environment-program.org

19/03/2014

Protection du patrimoine culturel des africains

Parler du patrimoine culturel revient à parler de ce qui conditionne par là-même l'existentialisme d'un être dont l'origine, l'identité fait de lui un élément d'appartenance à sa tradition. Ce qui revient à savoir quel type de protection appliquer aux expressions culturelles de l'Afrique sur les marchés étrangers?

En l’occurrence, l'exploitation commerciale de la culture peut avoir des retombées économiques énormes si l'expression culturelle est protégée, c'est-à-dire à travers une législation nationale ou un traité régional ou encore un traité international. En Afrique par exemple, les formes d'expressions culturelles existent essentiellement sous la forme orale et donc difficilement exploitables, pourtant leur valeur économique mériterait d'être étudiée en profondeur. Le détenteur ou la communauté culturelle de la tradition orale devrait mesurer les avantages qu'il pourrait en tirer dans l'exploitation de son potentiel culturel.

La protection de ce marché s'inscrit dans un ensemble beaucoup plus étendu et constitue un facteur essentiel de la participation au nouveau système d'échanges et d'investissements internationaux.

Ill'Mama

www.health-environment-program.org