UA-70978167-1

09/02/2013

Le Protocole de Nagoya et la biopiraterie

Le Protocole de Nagoya sur l'accès aux ressources génétiques et le partage de ses avantages est un nouveau traité international adopté par la Conférence sur la diversité biologique (CDB), à Nagoya, Japon, le 29 octobre 2010. Son objectif est d'assurer le partage juste et équitable des avantages découlant de l'utilisation des ressources génétiques, contribuant ainsi à la conservation et l'utilisation durable de la diversité biologique et à la réalisation des trois objectifs de la convention sur la diversité biologique (CDB).

Le Protocole de Nagoya entrera en vigueur lorsque 50 pays l'auront ratifié. Par l'adoption d'un « Plan stratégique 2011-2020 de la biodiversité », les pays se préservent contre la biopiraterie (appropriation illégitime des ressources de la biodiversité et des connaissances traditionnelles autochtones qui peuvent y être associées).

Ill’Mama

www.health-environment-program.org

06/02/2013

La coopération transfrontalière en matière de brevets

La quête de l’innovation a permis à de nombreux pays soucieux de mettre en place des législations nationales en matière des brevets à améliorer leur système par les PCT (Patent Cooperation treaty ou Traité de coopération en matière des brevets). Ce traité a été établi en 1970 à Washington, modifié le 28 septembre 1979, le 3 février 1984 et le 3 octobre 2001 et entré en vigueur dès le 1er avril 2002.

Tout dépôt d’une demande internationale de brevet d’invention qui contient la désignation d’un Etat membre au moins a la valeur d’un dépôt national dans chaque Etat membre.

Ill’Mama

 

www.health-environment-program.org

 

22:01 Publié dans Air du temps, Droit de la propriété intellectuelle | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : brevets, pct |  Facebook | | | Pin it! | |

05/02/2013

Peuples autochtones et communautés locales

Les populations autochtones représentent 370 millions de personnes et sont composées de plus de 5 000 peuples vivant dans soixante-dix pays à travers le monde. Ils représentent 5 % de la population mondiale et 15% des personnes les plus pauvres de la planète. « Quatre critères principaux définissant le principe d’autochtonie ressortent de cette définition des Nations Unies :

• La continuité historique : il doit pouvoir être établi une continuité historique entre les autochtones et les premiers habitants d’un pays ou d’une région avant sa conquête ou sa colonisation.

• La différence culturelle : les peuples autochtones ne se sentent pas appartenir à la culture de la société dominante du pays dans lequel ils habitent. Ils sont déterminés à préserver leurs caractéristiques culturelles, leurs traditions et leurs organisations sociopolitiques.

• Le principe de non-dominance : les peuples autochtones sont en marge de la société.

• L’auto-identification : Il s’agit là, d’une part, de la conscience d’un individu d’appartenir à un peuple autochtone et, d’autre part, de son acceptation en tant que membre de ce peuple par le peuple autochtone lui-même. »

En revanche la communauté locale désigne un ensemble de personnes vivant en collectivité dans une zone géographique donnée, à proximité les uns des autres (Wikipédia).

Ces deux entités contribuent de par leurs actions au sein des organisations internationales au développement du patrimoine culturel.

Ill’Mama

www.health-environment-program.org

03/02/2013

La Traviata, l’opéra italien au Grand Théâtre de Genève

La Traviata, adaptation théâtrale du roman d’Alexandre Dumas fils, La Dame aux camélias (1848), occupe les scènes lyriques du monde entier grâce au talent de Giuseppe Verdi (1813-1901). C’est un mélodrame en trois actes, un drame populaire dans lequel l’émotion l’emporte sur le pathétique et le sentimentalisme dans un modèle de société non-conformiste.

Le Grand Théâtre de Genève fête cette année le bicentenaire de la naissance de Verdi, ne serait-ce pas une opportunité de découvrir cet opéra de 3h avec deux entractes ?

Ill’Mama

 

www.health-environment-program.org

02/02/2013

Malaise dans le jeu de Koh Lanta Malaisie : Philippe s'est-il fait avoir ?

Peut-on dire que Vanessa n’a rien à se reprocher ? Elle a pu dérouter plusieurs fois ses coéquipiers en usant du mensonge, est-ce la bonne stratégie ? Rien n’est moins sûr. Comment Philippe vit-il cela aujourd’hui ? Qu’est-ce qui permet et rend légitime la décision de Philippe ? Ce sont autant de questions que connaît l’aventure humaine.

Entre mensonge et charité, Koh-Lanta a ému. Est-ce une éducation pour nous et pour les futures générations ? Cela reste en tout cas un bon divertissement.

Félicitations à Hugo pour sa victoire. Il est vraiment un homme complet, comme le disait aussi Namadia de Koh-Lanta.

Ill'Mama

 

www.health-environment-program.org

 

16:36 Publié dans Air du temps, Humeur | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : koh lanta 2012, koh lanta2013, philippe, vanessa, émission de télé réalité |  Facebook | | | Pin it! | |

01/02/2013

Une très belle soirée s’annonce !

Il existe une activité qui ne cesse d'être populaire. Elle paraît encore plus fréquente qu’autrefois et, surtout, beaucoup plus exercée. Elle s'appelle Se faire plaisir. Comme disait Marcuse : « L’être est essentiellement le penchant au plaisir, la volonté de plaisir. »

La société d’aujourd’hui n’est pas fondamentalement différente de celle d’hier. Les ressorts de notre comportement contribuent à décider de nos actions, selon le milieu et les attitudes des autres. Les conditions de vie d’un groupe dans un même environnement social poussent vers un modèle ou vers un autre. Voyez l'analogie avec Koh-Lanta !

Ce soir, c’est l’amusement, le plaisir de regarder la dernière émission de Koh-lanta 2012 en Malaisie. En attendant la fameuse nuit blanche, je souhaite bonne chance aux cinq finalistes. Que le meilleur gagne !

Ill’Mama

 

www.health-environment-program.org

18:44 Publié dans Air du temps, Humeur | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : koh lanta, koh lanta 2012, émission télé réalité, tf1 |  Facebook | | | Pin it! | |

Koh-Lanta 2012, Malaisie: Philippe mérite-t-il de gagner ?

Les aventuriers de Koh-Lanta ne sont pas à bout de leur souffle. Très loin de leur pays natal, ils vivent dans la jungle en Malaisie et se donnent à fond physiquement dans les épreuves pour atteindre la finale. A l’issue de l’épreuve des poteaux, les éliminés votent en glissant leurs bulletins dans l’urne scellé plus tard. En direct nous découvrirons qui des cinq finalistes sera le gagnant de cette émission de téléréalité ce soir. Entre manipulations, stratégies et trahisons, l’on ne saurait parler d’attitude idéale pour se faire élire au vote final. Qui regardera comprendra.

L’ère des épreuves d’immunité est dépassée. Il faut maintenant gagner la course d’orientation et être sur les poteaux. Est-ce Philippe, Brice, Vanessa, Bernard ou Ugo, le grand gagnant de Koh-Lanta ce soir ?

Ill’Mama

 

www.health-environment-program.org

07:39 Publié dans Air du temps, Humeur | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : koh lanta, koh lanta 2012, malaisie |  Facebook | | | Pin it! | |

31/01/2013

Patrice Motsepe, milliardaire africain, offre la moitié de sa fortune à une œuvre caricative

Patrice Tlhopane Motsepe, 51 ans, né à Soweto en Afrique du sud, et président fondateur du groupe minier African Rainbow Minerals fait partie des 1% d’africains milliardaires sur la liste FORBES des hommes les plus riches de la planète.

Avocat, il devient très vite le premier partenaire noir au cabinet juridique Bowman Gifillan. Il conclut aussi un petit contrat d’affaires et achète ensuite en 1994 des puits d'une mine d’or qu’il a su rentabiliser grâce à son style de management approprié. Aujourd’hui, il fait partie des grands hommes d’affaires noirs qui ont su profiter de la politique dite d’empowerment menée pour réduire les inégalités nées pendant l’apartheid.

Huitième milliardaire africain selon le magazine américain Forbes, Patrice Motsepe a annoncé donner la moitié de sa fortune à une œuvre caricative. « Cet argent va être utilisé pendant sa vie et après (...) afin d'améliorer le quotidien et les conditions de vie des Sud-Africains pauvres, handicapés, chômeurs, les femmes, les jeunes et les ouvriers», a déclaré sa femme Precious. Il suit ainsi les pas de Bill Gates et Warren Buffet qui ont lancé en 2010 la campagne « Giving pledge » qui n'est autre qu'une invitation à faire des dons pour que les plus riches utilisent leur fortune à des fins caritatives.

Ill'Mama

 

www.health-environment-program.org

08:55 Publié dans Air du temps, Economie/Commerce, Humeur | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : patrice motsepe, afrique du sud, forbes |  Facebook | | | Pin it! | |

30/01/2013

Forum de haut niveau du MEDEF à Paris: la France et le Cameroun à l’honneur!

Organisé par le Mouvement des entreprises de France (MEDEF), ce jeudi, en présence du chef de l’Etat camerounais, Monsieur Paul Biya, ce forum propose un regard attentif sur le partenariat. Notons que le Cameroun est membre de la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (CEMAC). Ce pays est aussi connu comme l’«Afrique en miniature», expression due au géographe français Jean-Claude Bruneau qui fut émerveillé par la diversité du pays. Ses principales exportations sont le café, le cacao, le pétrole, le coton, le bois, l’aluminium, le tabac, le caoutchouc et la banane. Sa monnaie officielle est le franc CFA (Franc de la Communauté financière africaine) arrimé à l’euro à raison de 1 € = 655,957 F CFA (XAF ou XOF).

Le MEDEF, organisation patronale fondée en 1998 et représentant des dirigeants des entreprises françaises, tiendra son forum sur le thème principal: «France – Cameroun: pour un partenariat économique durable». Monsieur Paul Biya fera une intervention au Pavillon Gabriel à Paris où aura lieu le forum.

Les entreprises françaises Rougier, CFAO, Bolloré, Perenco, Total, Société générale, Sogea – Satom, Egis Bnp et peut-être d’autres encore y feront des témoignages et échangeront également avec les autorités et entreprises camerounaises sur le financement des projets structurants.

Les entrepreneurs réunis au sein du MEDEF agissent dans l’intérêt des entreprises de tous les secteurs en développant leur activité économique.

Ill’Mama

 

www.health-environment-program.org

29/01/2013

Cameroun-France : Paul Biya et François Hollande

Après le sommet de la francophonie en octobre dernier à Kinshasa en République Démocratique du Congo (RDC) où les deux présidents se sont entretenus, une deuxième rencontre est à l’honneur cette semaine à Paris.

Le président Paul Biya, chef de l’Etat camerounais et initiateur de Grandes Réalisations (port de Kribi, Lom Pangar, etc.), se trouve en France sur invitation de son homologue français François Hollande. Le président camerounais rencontrera aussi le MEDEF (Mouvement des Entreprises de France). Cette visite renforce les liens entre les deux pays.

Ill’Mama

www.health-environment-program.org

28/01/2013

Isabel dos Santos, première africaine milliardaire

Isabel dos Santos, diplômée en génie mécanique et électrique du King's College de Londres vient d’être sacrée première femme africaine milliardaire en dollars. Ce titre lui a été consacré par le magazine économique américain Forbes dans sa publication du 23 janvier dernier.

Isabel dos Santos, 40ans, est la fille aînée du président angolais José Eduardo dos Santos. Pour Forbes, l'enrichissement d'Isabel dos Santos s’explique par l'acquisition, ces dernières années, de nouvelles parts dans une banque et une entreprise de télécommunications du Portugal. « Ces participations, ajoutées aux actifs qu'Isabel dos Santos détient dans au moins une banque en Angola, permettent d'estimer que sa fortune personnelle dépasse maintenant le milliard de dollars, faisant d'elle la première milliardaire d'Afrique », ajoute Forbes.

Ill’Mama

www.health-environment-program.org

16:11 Publié dans Air du temps, Economie/Commerce, Humeur | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : isabel dos santos, forbes, josé eduardo dos santos |  Facebook | | | Pin it! | |

27/01/2013

Mon message privé à Facebook

Comment rendre plus accessible votre information, interagir avec votre communauté, savoir qui accède à vos données personnelles, retrouver vos photos « aimées » sur facebook si vous ne disposez pas d’un compte ? Avec une page facebook, un compte Twitter, un blog ou un site internet, c’est possible.

Quelque soit le réseau social choisi ou le site, il faut disposer du temps et de l’argent pour s’y adonner. Le site internet est un investissement pécuniaire, selon que vous laissez apparaître la publicité ou non à la différence de facebook ou de certains blogs. Il peut donc être une très bonne alternative pour ceux qui ont un budget limité mais attention à ne pas transgresser les règles de confidentialité.

Facebook reste le réseau social le plus populaire. Facebook, Twitter, blog ou site internet s’ils sont utilisés à bon escient donneront des résultats satisfaisants.

Voici mon message privé à facebook: « Malgré quelques imperfections et soucis de confidentialité, je suis très contente que facebook existe et souhaite à son équipe beaucoup de succès pour l’avenir. »

Ill’Mama

 

www.health-environment-program.org

15:14 Publié dans Air du temps, Humeur | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : facebook, twitter, blog, site internet |  Facebook | | | Pin it! | |

26/01/2013

Avez-vous déjà une chaîne Youtube ? Créez vos vidéos, c’est simple et gratuit !

Vous faites des vidéos et vous aimeriez les montrer à un grand nombre de personnes, vous filmez des événements (mariage, anniversaire, interview), créez vite votre compte, c’est gratuit. Il suffit de vous inscrire. Cela ne prend pas plus que cinq minutes.

Allez sur le site www.youtube.com.

Si vous possédez déjà un compte Google et avez une adresse Gmail (exemple : expression@gmail.com), vous aurez accès directement à votre chaîne Youtube.

Après l’ouverture de votre compte, vous pourrez poster vos vidéos. Vous aurez la possibilité de commenter les vidéos mises en ligne par d’autres utilisateurs. C’est aussi un outil marketing simple et gratuit. Seuls les utilisateurs inscrits peuvent publier des vidéos de façon illimitée.

Et maintenant, il ne vous reste qu’à faire connaître votre chaîne !

Ill’Mama

 

www.health-environment-program.org

15:26 Publié dans Air du temps, Droit de la propriété intellectuelle, Humeur | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : youtube, google, gmail, video |  Facebook | | | Pin it! | |

25/01/2013

WEF: De Joseph Aloïs Schumpeter à Milton Friedman, et bientôt à Pierre Maudet?

Au vu des potentiels effets macroéconomiques indésirables sur les économies des pays africains ou des pays développés, le progrès vers l'équité planétaire, à savoir la disparition des écarts entre les régions, est une problématique pour le moins non contestable. Combler le gap qui existe entre ces deux groupes de pays est une gageure. Pendant que certains semblent sombrer dans le développement du sous-développement, d’autres avancent. Je ne ferai pas mention de la thèse de rattrapage ici mais de l’esprit d’entreprenariat et surtout de l’innovation et la croissance.

Notons bien qu’il peut avoir croissance sans développement. L’analyse apportée ici fera allusion à deux économistes, une sorte d’illustration du WEF 2013.

Joseph Aloïs Schumpeter (1883-1950), fervent défenseur de Walras, commentateur de Marx et Max Weber, a consacré une partie de son œuvre, la Théorie de l’évolution économique (1911), dans l'analyse de l'évolution du capitalisme. Il insistait déjà à son époque sur le rôle crucial des innovations et la place prépondérante de l'entrepreneur, celui qui met en oeuvre les nouvelles méthodes de production et lance de nouveaux produits.

Au XXe siècle, certains pays ont adopté des approches monétaristes (la monnaie, la fiscalité, les privatisations et la déréglementation) prônées par l'économiste Milton Friedman (1912-2006). Dans son oeuvre Capitalisme et liberté (1962), il explique que seul le rôle de l'Etat reste le moyen d'atteindre la liberté politique et économique. Il s'est fait l'avocat du flottement pur des monnaies et d'une politique pure des monnaies liée au respect rigoureux d'une norme stable de croissance de la masse monétaire et ira jusqu'à proposer l'impôt négatif.

L'accroissement des inégalités, les faibles capacités d'investissement, le cercle vicieux de la pauvreté, le faible rythme d'accumulation du capital, les facteurs de production disponibles et les potentialités existantes ont un impact significatif sur la croissance et le développement économique.

Ajout de dernière minute: je viens d'apprendre la présence du Conseiller d'Etat Pierre Maudet au WEF à Davos. S'est-il mis dans les pas des illustres Schumpeter et Friedman?

Ill’Mama

 

www.health-environment-program.org

24/01/2013

Davos, WEF 2013 : L’augmentation de la production pour quels consommateurs ?

De la Richesse des nations (1776) d’Adam Smith aux Principes de l’économie politique et de l’impôt (1817) de David Ricardo, en passant par la Théorie générale de l’emploi, de l’intérêt et de la monnaie (1936) de John Maynard Keynes, acclamons aujourd’hui Klaus Schwab, fondateur du WEF, ayant choisi comme thème 2013 le Dynamisme résilient. « Il n’y a aucune alternative au capitalisme » a-t-il déclaré.

L’économiste Klaus Schwab fonde sa pensée sur la compétitivité et l’initiative privée qui, selon lui, restent les moteurs de la croissance. Le Rapport sur la compétitivité mondiale ou le Global Competiveness Report, basé sur sa méthodologie, mesure la compétitivité en termes de productivité et de critères de durabilité.

Pour produire avec succès, il faut pouvoir vendre à des consommateurs. Et si l’on n’a pas de demandeurs ? C’est alors qu’intervient la loi de l’offre et de la demande. Dans un contexte de compétitivité, l’offre oblige producteurs et consommateurs à faire des choix rationnels. Ainsi, en monopole, oligopole ou cartel (se mettre d’accord avec un autre producteur pour imposer un prix), monopsone (acheteur unique) ou en oligopsone (s’unir avec d’autres consommateurs afin d’imposer sa volonté), l’Etat doit agir pour porter la demande globale au niveau approprié, ceci par les mécanismes de l’économie de marché (mondialisation).

La contribution de Ricardo (1772-1823) à l’analyse économique est la théorie des avantages relatifs qui constitue, aujourd’hui encore, l’un des piliers de l’argumentation en faveur du libre-échange et de la spécialisation. Chaque pays se spécialise ainsi sur les biens dont sa compétence est la meilleure.

Que peuvent donc faire les pays en développement pour devenir plus compétitifs ?

Ill’Mama

 

www.health-environment-program.org

11:46 Publié dans Air du temps, Economie/Commerce | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : klaus schwab, wef, davos |  Facebook | | | Pin it! | |