UA-70978167-1

08/02/2019

Déplacements forcés en Afrique, l’Union Africaine vers une solution?

Le 32e sommet ordinaire des chefs d’Etat et de gouvernement des pays membres de l’Union africaine (UA) prévu du 10 au 11 février 2019 est placé sous le thème: «2019, année des réfugiés, des rapatriés et des personnes déplacées: vers des solutions durables aux déplacements forcés en Afrique.»

Ce sommet qui se tient dans la capitale Ethiopienne, Addis-Abeba, sera présidé par Paul Kagame, président du Rwanda et président de l’Union Africaine à qui succédera Abdel Fattah El-Sisi, président d’Egypte. Seront de la partie: Antonio Manuel Gutteres, Secrétaire général des Nations Unies, Mahmoud Abbas, président de l’Autorité Palestinienne, Ahmed Aboul Gheit, Secrétaire général de la Ligue Arabe, Moussa Faki Mahamat, président de la commission de l’UA.

Aujourd’hui, cinquante ans après l’adoption, en 1969, de la Convention de l’OUA (Organisation de l’Union Africaine, actuellement Union Africaine) régissant les aspects propres aux problèmes des réfugiés en Afrique, et quarante-cinq ans après l’entrée en vigueur de cette Convention en 1974, l’Afrique fait face à la crise la plus dramatique de son histoire en ce qui concerne les déplacements forcés de population.

L’Afrique doit trouver la solution.

07:00 Publié dans Air du temps, Politique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | Pin it! | |

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.