UA-70978167-1

04/11/2015

Roberto Carvalho de Azevêdo sur les normes internationales visant à réduire les obstacles au commerce

Les membres de l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC) se sont engagés à baser leur réglementation technique sur les normes internationales pertinentes appelées accord OTC (accord sur les Obstacles Techniques au Commerce). Dans le cadre de son 20ème anniversaire, l’OMC a organisé un débat ce mercredi 4 novembre 2015, débat qui a regroupé plusieurs acteurs de multinationales, d’ONG et de gouvernements autour du thème: Réduire les désaccords commerciaux résultant des normes et des réglementations.

 

Du débat sur la rétrospective en passant par l’allocution du directeur général de l’OMC Roberto Carvalho de Azevêdo, suivi du deuxième débat sur les parties prenantes OTC, au-delà des gouvernements, le troisième débat s’est penché sur les défis à venir de cet accord.

 

Roberto Carvalho de Azevêdo a souligné que seulement cinq différends étaient enregistrés au sein du comité OTC et un différend était en cours d’être réglé. Le comité contribue à assurer les normes et la réglementation, a-t-il martelé. Il a également rappelé que l’OMC comptait 161 pays membres et que l’OTC ne faisait que grandir et l’implication du secteur privé était fort intéressant, car les normes ont un impact sur leur travail. Pour le Directeur général, l’OMC va au-delà des négociations, l’OTC est une bonne illustration de ce point. Il a annoncé que la prochaine conférence ministérielle aura lieu pour la première fois de l’existence de l’OMC en Afrique, au Kenya.

 

 

L’intervention de Nestlé en tant que partenaire du secteur privé qui agit dans l’industrie alimentaire a conquis l’auditoire. Nestlé contribue pour les normes ISO et CODEX, partage son expertise avec les gouvernements nationaux et oeuvre à la mise en oeuvre des expériences. Pour ses défis vers l’avenir, le représentant de Nestlé M. Dominique Taeymans à tenu à rappeler que Nestlé fêtera ses 150 ans l’année prochaine et continuera au delà de 150 ans encore, il l’espère en tous cas.

 

Le représentant de IKEA, Pär Stenmark s’est penché sur la qualité des produits IKEA en montrant un gadget symbole de la reconnaissance de leurs produits.

 

Xinhua Sun de la Chine a mis l’accent sur la transparence entre gouvernements et surtout envers les pays en voie de développement. Il a rappelé la principale fonction de l’OMC, celle de s’occuper des normes régissant le commerce entre les pays, et de favoriser ainsi, autant que possible, la bonne marche, la prévisibilité et la liberté des échanges.

image.jpeg

 

Ci-dessus: Photo de la Voix de l'Afrique prise ce matin avec le groupe Afrique

 

 

 

 

 

18:51 Publié dans Air du temps, Economie/Commerce, Genève | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : omc |  Facebook | | | Pin it! | |

Les commentaires sont fermés.