UA-70978167-1

04/10/2015

La Voix de l'Afrique est à Paris en vue de la préparation du sommet sur le climat

Le changement climatique est une réalité que personne n'ignore. Je suis invitée à faire partie des internationaux participant à la construction du mouvement international et à ses prises de décisions. C'est donc avec plaisir que j'ai pris mon vol hier Genève-Paris pour faire entendre la Voix de l'Afrique à l'échelle mondiale. Le symbole de la Voix de l'Afrique s'illustrant avec la carte de l'Afrique que vous pouvez admirer fort bien.

 

Des perspectives sur le changement climatique sont à élaborer. La question des peuples autochtones y est débattue. Trop souvent marginalisés, ces derniers sont considérés comme un frein au développement et au progrès. Pourtant les savoirs traditionnels connaissent un essor avec l'obtention des brevets qui souvent ne tiennent pas compte du consentement préalable en connaissance de cause des peuples autochtones concernés. Ces populations, appelées également les « peuples premiers », tribaux ou aborigènes, constituent au moins 5'000 groupes humains représentant 370 millions de personnes qui vivent dans plus de 70 pays sur cinq continents.

 

Il est urgent d'associer à la prise de décisions tous ceux qui subissent les dégâts sur la déforestation, principalement les populations autochtones et/ou collectivités locales. Pour évaluer les risques qui menacent notre environnement, mais aussi pour considérer le potentiel de certaines stratégies d'adaptation séculaires, il est temps d'agir.

 

 

13:44 Publié dans Environnement | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : climat |  Facebook | | | Pin it! | |

Commentaires

Madame Scherb le climat c'est comme la loi nul n'est sensé l'ignorer surtout que le premier à pour principes de se dérégler en moyenne tous les trente ans
Ce que vous prévoyez aujourd'hui sera obsolète dans trente ans puisque les mentalités auront encore et à nouveau changé comme c'est depuis toujours
Les citoyens savent aussi que la climatologie est une affaire de très gros sous dont les lobbys savent tirer la ficelle
J'en profite pour signaler que tout aliment n'ayant pas reçu sa dose de produits pour nourrir des millions de personnes ne parviendra jamais à maturité surtout en année sèche avec des épisodes de pluies Cévenoles ayant fait pourrir sur place toutes les patates ,le Bio ne peut résister aux grands changements de température surtout dans nos contrées et nos anciens qui n'étaient pas des manches en agriculture savaient ceci bien avant l'arrivée des écologistes qui n'inventent rien mais qui argumentent pour s'en mettre plein les poches au détriment des petits agriculteurs
Très belle journée pour Vous Madame

Écrit par : lovejoie | 01/10/2015

Et sur l'air d'une galéjade Scoute, le dernier scandale des voitures Volkswagen montre bien le manque de fiabilité des logiciels !Ceci devrait mettre la puce à l'oreille de tous ceux qui prennent L'ordinateur pour un Dieu de l'Univers

Écrit par : lovejoie | 01/10/2015

Les commentaires sont fermés.