UA-70978167-1

31/07/2015

Innovation: Une impression de photos toute particulière, KnockOut, Photo Studio, excitement that lasts forever aux Fêtes de Genève

image.jpg

 

image.jpg

 

Derrière l'horloge fleurie, parallèlement à la Grande Roue, au bord du lac Léman, j'ai eu l'immense plaisir de découvrir une autre façon de faire et d'imprimer les photos. Chacun peut être pris en photo auprès d'un innovateur qui a mis sur pied une méthode d'impression hors du commun. Le photographe vous demande le fond que vous désirez pour votre portrait, et il vous prend en photo, et tout de suite après votre photo vous est remise moyennant une modique somme. Cette photo épaisse peut être immergée dans l'eau sans s'abîmer. Elle est de format 10 x 15 cm.

  

Faites une visite au stand KnockOut Photo Studio n° 371, et vous serez émerveillés.

 

PS: A little about KnockOut Photo Studio

Knockout Photo Studio is based on the concept of a high fashion photo using a green-screen.

We carefully select an appropriate, unique image to match your taste and replace the green background with that image.

The final image is printed on high quality photo paper, then attached to a magnet,

 

Our booth number is 371, at the festival. Prints of 10x15 cm costs 5-10 CHF

 

 

20:01 Publié dans Air du temps, Genève | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook | | | Pin it! | |

27/07/2015

Helmut Schmidt dans son livre : Was Ich noch sagen wollte, et plus sur l’euro et la Grèce

Helmut Schmidt, né le 23 décembre 1918 (96 ans) à Hambourg, est l’ancien chancelier allemand (du 16 mai 1974 au 1er octobre 1982). Il a publié son nouveau livre en mars 2015, Was Ich noch sagen wollte, traduit de l'allemand au français: ce que je voulais dire encore. Il a beaucoup publié depuis qu’il n’est plus chancelier et ses livres se vendent comme de petits pains. Son intervention sur la Grèce ne laisse personne indifférent et s'accorde aux réflexions de plusieurs économistes. Dans une interview du 15 juillet dernier sur l’euro et la Grèce, il a fait les déclarations suivantes:

"Le PIB représente environ 2,5% du PIB de l’Union européenne.

Si cet état devenait temporairement insolvable, ce serait un grand malheur pour les Grecs et les Européens, mais pas un malheur présentant un péril existentiel. Cela vaut autant pour les conséquences économiques que politiques d’une telle banqueroute. Les conséquences politiques pourraient même être plus importantes, car cela pourrait donner l’impression que la solidarité européenne est bien plus mal en point qu’on ne l’imaginait ces dernières années. La confiance en la communauté des 27 continuerait à s’amenuiser. Ce coût politique serait trop élevé. C’est pourquoi les états de l’Union européenne doivent aider la Grèce.

Les Grecs sont la plus vieille nation civilisée d’Europe. Aujourd’hui ils ont besoin d’un plan d’assainissement total qui ne se réduise pas aux seules aides financières. Ce plan n’existe pas encore, il doit encore être élaboré. Par ailleurs, ce serait une erreur grossière que mettre les intérêts nationaux sur un plateau de la balance et ceux de l’Union sur l’autre car les intérêts de l’Union sont en même temps les intérêts nationaux des Allemands, comme certainement ceux des Français, des Néerlandais, des Polonais et de beaucoup d’autres nations européennes.

Les admonestations, les leçons et les conseils condescendants donnés par d’autres membres de l’Union européenne ont causé une dépression économique en Grèce. C’est pourquoi j’hésite à reprocher aux Grecs le peu d’économies auxquelles ils ont procédé, reproche que d’autres n’hésitent pas à leur faire. Car toute cette épargne forcenée est une des causes de la dépression. Il est en tout cas certain, quelle que soit la façon dont les choses évoluent, que les Grecs vont au devant d’années difficiles.

Voyez-vous, j’aimerais comparer cela avec la situation de l’Allemagne après la seconde guerre mondiale. Naturellement, les Américains ou les Français auraient pu dire alors : les Allemands sont seuls responsables, laissons-les donc pourrir dans leur situation misérable ! Ils ne l’ont pourtant pas fait. Au lieu de cela, les Américains ont lancé le plan Marshall et les Français nous ont tendu la main en 1950 avec le plan Schuman. Comparé à la situation de l’Allemagne à l’époque et de l’aide qu’étaient prêts à lui fournir d’autres pays qui quelques années auparavant étaient encore en guerre contre elle, le problème grec est une broutille. Que le diable emporte les chefs des gouvernements européens s’ils n’arrivent pas à sauver la Grèce !

L’endettement de l’état est un problème parmi d’autres. Mais la liberté d’action sans frein sur les marchés financiers planétaires en est un bien plus vaste."

19:32 Publié dans Air du temps, Economie/Commerce, Politique | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : grèce, dette, endettement |  Facebook | | | Pin it! | |

26/07/2015

Ambiance musicale ce soir aux Préfêtes de Genève 2015

Je viens de mettre une vidéo sur mon blog que j'ai publiée sur l'ambiance musicale qui règne ici.

12:20 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | Pin it! | |

24/07/2015

Quel statut pour la dette grecque ?

Le monde entier a les yeux rivés sur la Grèce. Un pays de l'Union européenne qui croule sur le fardeau de la dette. Toutefois, on ne saurait parler au sein de l'UE de pays sous-développés ou en développement. Mais pourrait-il avoir une classification de pays au sein de cette union? Il me semble utile d'en élaborer au moins une pour un modèle spécifique de pays développé.

J'apporte ma modeste analyse économique de la question que je me pose de savoir si la dette grecque reste soutenable à moyen ou long terme?

Helmut Schmidt, l'ancien chancelier allemand (1974-1982), vient de faire son analyse de la situation. Je constate que nous sommes sur la même longueur d'ondes. Pour lui, il faut annuler la dette et faire une sorte de Plan Marshall pour la Grèce. Il prône en plus un programme d'investissements à hauteur de 2 chiffres de milliards d'euros. 

 

16:22 Publié dans Air du temps, Economie/Commerce, Politique | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : euro, dette grecque, la dette |  Facebook | | | Pin it! | |

14/07/2015

La dette et le Grexin: faut-il annuler purement et simplement la dette grecque?

Le verdict est tombé hier: la Grèce reste dans l'euro. Voilà qui interroge tout économiste qui a suivi ces derniers jours le boom des négociations intra européen. Pour ma part, je ne peux rester indifférente devant ce feuilleton qui a enfin abouti à un consensus, mon sujet de maîtrise ayant porté sur l'endettement extérieur. Mon diplôme doctoral traite de l'analyse des politiques du développement et de l'économie du développement.

La Grèce a conclu un accord avec ses créanciers moyennant, cela va sans dire, des ajustements à faire. Supporter un endettement si important signifie être capable de rembourser ses créanciers, mais à quel prix? Évaluer certains indicateurs macro-économiques s'avère nécessaire, selon le FMI:

Exportations de biens et services non facteurs

Importations de biens et services non facteurs

Solde du compte courant (dons officiels, déficit)

Encours de la dette extérieure/PIB

Ratio du service de la dette publique/Recettes budgétaires

PIB par tête d'habitant

Finances publiques

Comptes nationaux

Investissements/épargne intérieure

Monnaie et crédit: avoirs extérieurs

 

 

10:19 Publié dans Air du temps, Economie/Commerce, Politique | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : euro, dette grecque, la dette |  Facebook | | | Pin it! | |

13/07/2015

131eme fête romande de lutte suisse avec la participation du lutteur africain Dieylani Pouye

lutte suisse,genève

Dieylani Pouye, lutteur africain de Carouge, a participé avec brio à la lutte suisse qui s’est déroulée sur la plaine de Plainpalais à Genève, ce dimanche. La fête romande de la lutte suisse sponsorisée principalement par Migros a rassemblé un large public samedi et dimanche, les 11 et 12 juillet 2015. Je félicitais avec mon mari, après qu'il ait vaincu quatre fois, nous a-t-il dit, ce brave lutteur africain Dieylani Pouye. Lorsqu'on apellait les lutteurs pour le couronnement fait par Miss suisse romande, j'attendais le voir mais hélas. Il lui a manqué de peu pour obtenir la couronne romande. Néanmoins, il a été appelé et a reçu son attestation de participation, et ceci loin devant les autres participants. Espérons que la couronne, ce sera pour la prochaine fois.

Bravo et bon courage Dieylani!

09:34 Publié dans Air du temps, Genève | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : lutte suisse, genève |  Facebook | | | Pin it! | |

05/07/2015

Lake Parade 2015 - Geneva

Nous voici époustouflées dans un climat caniculaire en train de faire la fête, et comment? Regardez et vous comprendrez.

P1050117.jpg

07:31 Publié dans Air du temps | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | Pin it! | |