UA-70978167-1

10/09/2014

Le commerce du médicament, la biopiraterie et la santé des personnes

Le commerce du médicament se développe à l’heure où les échanges entre pays ne cessent de croître. La recherche médicale des firmes pharmaceutiques et l'innovation ont donné naissance à des médicaments génériques. La plupart de ces médicaments ont pour source la forêt laissant penser à la biopiraterie.

Beaucoup se disent que le médicament générique est une simple copie de l’original, mais il s’avère que ces médicaments sont différents des molécules de référence. Il existe aussi diverses variantes génériques. Le résultat attendu n’étant que des conséquences cliniques pour les malades. C'est bien ce qui est alarmant. De quoi s'interroger si l'on se préoccupe vraiment de la santé ou si ce n'est qu'une simple histoire de se faire de l'argent?

Au-delà de cette réflexion, la controverse sur la bioéquivalence d'un médicament générique est évidente. C'est dire que la quantité relative du produit absorbée dans l'organisme par rapport à la quantité administrée est établie scientifiquement. Par ailleurs, d’autres problématiques génératrices de risques pour la santé des populations se multiplient. Le médicament générique reste l’équivalent d’un médicament original qui n’est plus protégé par la propriété intellectuelle. Ce sont les copies de médicaments originaux qui ne bénéficient plus d’une exclusivité commerciale (levée du brevet d’invention). Ils sont destinés à se substituer au médicament original.

Ill'Mama

www.health-environment-program.org

Commentaires

excellent article qui prouve que le terme Bio arrive aussi en fin de course
Beaucoup n'hésitant pas à parler de vaste supercherie commerciale dont l'Allemagne a compris tous les enjeux lui offrant ainsi la possibilité d'exercer d'affreux chantages commerciaux à l'égard des petits producteurs qui veulent le label Bio
Et comme tous ceux qui ne parlent que rentabilité ne perdent jamais le nord s'étant aperçu que de moins en moins d'adultes marchaient dans leur délire, emparons-nous des esprits des enfants ont -ils dû penser car plus faciles à endoctriner
A trop donner de pouvoirs aux enfants c'est le couple lui -même qui en danger et au niveau commercial on n'a jamais fait dans la dentelle pour défaire ce qui commercialement parlant en fera profiter d'autres grâce aux dépenses des futurs divorcés mais prendre l'enfant en otage montre bien le degré d'hypocrisie dans laquelle on baigne tous et la seule à être cent pour cent d'origine Bio et sans jeu de mot

Écrit par : lovsmeralda | 09/09/2014

Les commentaires sont fermés.