UA-70978167-1

05/09/2014

Fukushima : des espèces en voie de disparition à cause de la radioactivité

Le Comité scientifique de l’ONU sur les conséquences des émissions radioactives révèle que les niveaux de radioactivité à Fukushima sont trop faibles pour provoquer des effets aigus sur l’ensemble des organismes vivants.

Timothy Mousseau n'est pas de cet avis. Ce professeur américain vient de présenter les résultats de ses recherches menées de 2011 à 2014. Il constate que la population de quatorze espèces d'oiseaux a diminué et la biodiversité réduite*.

« Nous devrions recevoir davantage de fonds afin de poursuivre nos études. Les coûts de décontamination et les compensations liées à la catastrophe sont estimés à plus de 80 milliards de dollars. Si 0,1% de la somme totale était consacré à la recherche scientifique pour comprendre les effets de la catastrophe nucléaire sur les animaux, nous disposerions de plus de 80 millions de dollars », fait remarquer le professeur de sciences biologiques à l’Université de Caroline du Sud, Timothy Mousseau.

Ill'Mama

 

* selon le quotidien Le Temps de ce jour

www.health-environment-program.org

05:15 Publié dans Air du temps, Environnement | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : fukushima, écologie |  Facebook | | | Pin it! | |

Les commentaires sont fermés.