UA-70978167-1

19/03/2014

Protection du patrimoine culturel des africains

Parler du patrimoine culturel revient à parler de ce qui conditionne par là-même l'existentialisme d'un être dont l'origine, l'identité fait de lui un élément d'appartenance à sa tradition. Ce qui revient à savoir quel type de protection appliquer aux expressions culturelles de l'Afrique sur les marchés étrangers?

En l’occurrence, l'exploitation commerciale de la culture peut avoir des retombées économiques énormes si l'expression culturelle est protégée, c'est-à-dire à travers une législation nationale ou un traité régional ou encore un traité international. En Afrique par exemple, les formes d'expressions culturelles existent essentiellement sous la forme orale et donc difficilement exploitables, pourtant leur valeur économique mériterait d'être étudiée en profondeur. Le détenteur ou la communauté culturelle de la tradition orale devrait mesurer les avantages qu'il pourrait en tirer dans l'exploitation de son potentiel culturel.

La protection de ce marché s'inscrit dans un ensemble beaucoup plus étendu et constitue un facteur essentiel de la participation au nouveau système d'échanges et d'investissements internationaux.

Ill'Mama

www.health-environment-program.org

Les commentaires sont fermés.