UA-70978167-1

23/08/2013

Le Self-Scanning

Verrons-nous très prochainement des caissières et des caissiers des supermarchés se faire substituer par le Self-Scanning ? Loin d'être une mesure économique, cette solution revêt tout d'abord un caractère pour le moins éthique. Les clients jouent un rôle prépondérant dans ce nouveau concept. Reste à savoir s'ils pourront s'accoutumer ou pas; une vaste opération de sensibilisation s'avère incontournable.

Certains points de vente l'appliquent déjà. Le paiement s’effectue sans argent comptant. De passage dans un supermarché de la place ce mercredi, j’ai été interceptée par une équipe venant juste d’implanter une station de Self-Scanning. Le système consiste donc à scanner soi-même ses achats pour limiter le temps d’attente aux caisses, et effectuer le règlement avec une carte de paiement usuelle. Chaque produit doit être tagué pour qu'il soit détecté. Cette technique sophistiquée diffère du RFID (système de radio-identification) semblable au système des parkings, des transports en commun, ou des clés de voiture par exemple.

« Les systèmes RFID couvrent en général des processus plus complexes que ceux du code-barres. On ne change pas le système du code-barres si l’on ne constate pas de bénéfice supplémentaire important », précise Daniel Müller, responsable de la professionnelle GSI à Berne.

A suivre…

Ill'Mama

www.health-environment-program.org

 

16:11 Publié dans Air du temps, Economie/Commerce | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | Pin it! | |

Les commentaires sont fermés.