UA-70978167-1

30/04/2013

Demain 1er mai fête du travail

Travaillez, prenez de la peine, c’est le fonds qui manque le moins, disait La Fontaine. Après ce point de méditation, force est de constater que cette fête assimilée parfois à la journée internationale des travailleurs était à l’origine la journée annuelle de grève pour la réduction du temps de travail. De cette revendication, elle devint aussitôt une journée de célébration des combats des travailleurs.

Elle n’est cependant pas observée le même jour dans certains pays.

Que la fête soit belle aussi bien pour les chômeurs que pour les travailleurs!

20:53 Publié dans Air du temps, Humeur | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : 1er mai, fête du travail |  Facebook | | | Pin it! | |

29/04/2013

Deux prix d’économie pour Dr F. Allison

François Allison, titulaire d'un doctorat en Sciences économiques d'HEC et Maître assistant au Centre d'études interdisciplinaires Walras-Pareto, a reçu deux prix prestigieux : le Joseph Dorfman Prize for the Best Dissertation in the History of Economics 2013 et le Warren J. & Sylvia J. Samuels Young Scholar Award.

Le sujet de sa thèse "Value and prices in Russian economic thought (1890-1920)", met à jour un épisode important de la pensée économique russe et occidentale. Son travail a été réalisé au Centre d'études interdisciplinaires Walras-Pareto, supervisé par le Professeur Pascal Bridel. Le prix décerné par la " History of Economics Society ", le prix Dorfman, n'est autre que la reconnaissance la plus importante pour une thèse en histoire de la pensée économique.

Dr Allison recevra son prix à Vancouver lors de la conférence annuelle 2013 ainsi que le Young Scholar Award, destiné à soutenir et à mettre en valeur les meilleures recherches des doctorants et des jeunes docteurs.

15:28 Publié dans Air du temps, Economie/Commerce | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : f.allison |  Facebook | | | Pin it! | |

28/04/2013

Conférence sur les produits chimiques et les déchets dangereux

Du 28.04. au 10.05.2013 près de 2000 délégués de 170 pays, dont 89 ministres, se réunissent à Genève  pour construire des synergies afin d’atteindre les buts de ces traités :

• la Convention de Stockholm sur les Polluants Organiques Persistants (POP);

• la Convention de Rotterdam sur la procédure de consentement préalable en connaissance de cause (PIC);

• la Convention de Bâle sur le contrôle des mouvements transfrontières de déchets dangereux et de leur élimination.

Une démarche commune pour le financement et le soutien technique et scientifique dans les pays en développement pourrait voir le jour dans les trois conventions.

Ill'Mama

www.health-environment-program.org

22:01 Publié dans Air du temps | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : genève |  Facebook | | | Pin it! | |

27/04/2013

Madama Butterfly, le plaisir de la scène

Un spectacle émouvant et lyrique, au Grand Théâtre de Genève, hier, avec la participation de plusieurs personnes, parmi lesquels des japonais venus pour l’événement et moi-même. Les mélodies japonaises ainsi que l’accoutrement japonais, mélangé quelque peu au style moderne américain, ont suscité la joie et l’émerveillement. C’est avec plaisir que je vous recommande Madama Butterfly.

23:17 Publié dans Air du temps, Humeur | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : madama butterfly |  Facebook | | | Pin it! | |

20/04/2013

Les 7 otages français retenus sur le sol nigérian sont libres depuis hier

Sur ma note du 3 mars dernier, je disais que j’étais de tout cœur avec les ex-otages français qui avaient été retenus sur le sol nigérian. Aujourd’hui je suis contente de leur libération célébrée autour du président camerounais Paul Biya.

« Libérés dans la matinée de vendredi, Moulin Fournier, son frère, son épouse et leurs quatre enfants, enlevés dans l'Extrême-nord du Cameroun en février 2013, sont arrivés ce samedi matin à Paris.

Le président français, François Hollande était présent, à leur arrivée à l'aéroport d'Orly, pour les accueillir. A Yaoundé où ils sont arrivés vendredi sous escorte du Bataillon d'intervention rapide (Bir), ils ont été reçus au palais de l'Unité dans la soirée par le couple présidentiel. Ils étaient accompagnés de Laurent Fabius, ministre français des Affaires étrangères, venu les récupérer et de l'ambassadeur de France au Cameroun, Bruno Gain. C'est dans la résidence de ce dernier qu'ils ont passé la journée de vendredi.

Au cours de la réception organisée à cet effet, la collaboration entre les gouvernement camerounais, nigérian et français et  dans l'heureux dénouement de cette scabreuse affaire a été exaltée. Le président Paul Biya a félicité la famille Moulin Fournier pour leur courage, dans cette épreuve, les invitant à revenir rapidement reprendre leurs activités au Cameroun, "chez nous, chez vous".

Moulin Fournier a remercié le chef de l'Etat, pour son engagement personnel dans ce dossier. Il a promis, en réponse à Paul Biya de revenir le plus rapidement possible », écrit Monda Bakoa ce 20 avril 2013, Source : Cameroon-tribune.

22:51 Publié dans Air du temps | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : paul biya |  Facebook | | | Pin it! | |

17/04/2013

L’inégale répartition internationale des gains de productivité

Dans un monde où l'écart des richesses ne cesse de se creuser entre pays, il est urgent de s'arrêter et de faire une mise au point. Il ne sert à rien de courir, évitant de se faire rattrapper. Faut-il attendre les retardataires ou faut-il continuer à avancer ? Cette question m'amène à cette analyse que j'ai le plaisir de vous faire partager.

En effet, une économie réalise des gains de productivité lorsque le rapport du volume de sa production et du volume des moyens mis en œuvre pour l’obtenir augmente en monnaie constante. Quand pour un pays les gains de productivité se traduisent par une augmentation des quantités produites, il risque de voir baisser le prix relatif mondial de ses exportations.

Aujourd’hui, justement l’on constate qu’il existe un écart entre les pays en termes de répartition des gains de productivité. Plusieurs facteurs expliquent ce phénomène. C’est ainsi que lorsqu’on augmente la quantité produite d’un bien X, il est logique de pouvoir l’exporter en conséquence afin de bénéficier des gains qu’il va procurer. Par contre si les biens exportés ont une demande peu sensible aux variations de prix, comme c’est souvent le cas des pays sous-développés, les gains de productivité sont alors transférés aux pays importateurs.

Malgré le fait que le marché soit régi par les règles de concurrence pure et parfaite, les pays développés au contraire parviennent à conserver leurs gains de productivité affectés plus tard à des hausses de salaires. De cette façon, la hausse relative du prix de leurs exportations n’entraîne pas de baisse significative de la demande et les produits disposent d’une avance technologique renouvelée. A l’opposé, les pays sous-développés caractérisés par un manque de technologie n’ont pas généralement des produits nouveaux à forte valeur ajoutée par du travail hautement qualifié et rémunéré. Ils ne peuvent donc pas accroître leurs gains de productivité de façon significative. Ils ne pourront que se rabattre à un effort de substitution de ce bien X tel que nous l’avons mentionné plus haut, au détriment de l’idéal donc d’une spécialisation.

Raúl Federico Prébisch (1901-1986), l’économiste structuraliste, disait : « le commerce international n’est pas le moteur de la croissance pour les pays sous-développés parce qu’ils en sont « dépendants ». D’abord ils doivent importer les équipements nécessaires et donc leur croissance est directement fonction de leurs recettes d’exportation de produits primaires, dont la tendance à long terme est le ralentissement. En second lieu, leurs exportations sont régies par la situation conjoncturelle des pays développés. Pour s’affranchir de fluctuations amplifiées, les pays sous-développés ont intérêt à se tourner vers leurs propres marchés et s’orienter vers l’industrialisation par substitution d’importations. »

Prébish avait-il raison ?

18:01 Publié dans Air du temps, Economie/Commerce | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : prébish, gains de productvité |  Facebook | | | Pin it! | |

15/04/2013

Chypre offre la nationalité aux investisseurs étrangers qui ont perdu au moins 3 millions d'euros dans le cadre du plan de sauvetage européen

Devant un parterre d'hommes d'affaires russes, Nicos Anastasiades, président de Chypre, élu mi-février, a annoncé dimanche offrir la nationalité chypriote aux investisseurs étrangers qui auraient perdu 3 millions d’euros pendant la restructuration du système bancaire.

Ses propos ont été tenus dans le cadre d'une conférence sur les investissements russes à Limassol, deuxième ville de Chypre. Reste encore que la mesure soit validée par le Conseil des Ministres. Le président a par ailleurs expliqué aux nombreux hommes d'affaires moscovites «partager leur amertume et leur appréhension compréhensibles causées par la façon dont l'accord de l'Eurogroupe a été imposé à mon gouvernement».

16:50 Publié dans Economie/Commerce | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : chypre |  Facebook | | | Pin it! | |

08/04/2013

L’activité bancaire des chinois en Afrique

Des banques chinoises multiplient leurs initiatives en Afrique. L'Industrial and Commercial Bank of China (ICBC), qui est la première banque commerciale au monde, a ouvert une représentation en Afrique. «Nous avons besoin de trouver le meilleur moyen de pénétrer le continent africain. L’Afrique est vaste avec ses 54 pays aux cultures diversifiées. Nous avons besoin d’une bonne cible, ceci par une forte présence non seulement dans un pays mais dans plusieurs», s’exprimait Liu Yagan, homme influent du secteur bancaire en Afrique.

ICBC a ouvert un bureau de représentation en 2011 en Afrique subsaharienne, précisément dans la ville du cap en Afrique du Sud. Jiang Jianquing, son patron, a déboursé 5,5 milliards de dollars, soit 4,27 milliards d’euros, pour racheter 20% du capital de la sud-africaine Standard Bank en 2007, correspondant au plus grand investissement étranger en Afrique du Sud. «L'Afrique est un grand marché potentiel pour les banques, parce qu'environ 50 % des Africains n'ont pas de compte bancaire», déclare Liu Yagan, représentant principal d'ICBC Afrique, dans une interview accordée à CHINAFRIQUE à Johannesburg. «Nous n'avons pas peur de la concurrence. La concurrence nous rend plus forts.»

L’influence de la Chine sur le secteur bancaire en Afrique est le début d’une ère nouvelle. Les estimations officielles atteignent les 200 milliards de dollars en 2012, s'agissant du commerce entre l’Afrique et la Chine. Poussés hors de leurs marchés domestiques par la crise de la dette, d’autres établissements financiers accroissent leur présence en Afrique.

Quel enjeu pour le développement!

19:03 Publié dans Air du temps | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : afrique, chine, afrique du sud, banque |  Facebook | | | Pin it! | |

06/04/2013

La fiscalité et la France

Après l'affaire Cahuzac, le site d'informations Médiapart promet d'autres révélations que son fondateur, le journaliste Edwy Plenel, qualifie de « scandale républicain ». « C'est presque toute la République qui est concernée », déclare-t-il dans un entretien qui sera diffusé en intégralité dimanche.

Par ailleurs, la Tribune de Genève en ligne de ce jour stipule en titre: Près d'un an après sa victoire, Hollande se trouve en difficulté. Elle mentionne l'affaire Cahuzac qui met à mal la «République exemplaire» et donne plusieurs raisons principales à cela:

• Croissance à la traîne

• Déficit et dette publics persistants

• Hausse ininterrompue du chômage

• Cote de confiance à la baisse

• L'image de la «République exemplaire» mise à mal

• Résistances, revers, lenteurs sur les projets de loi

Qu’en pensez-vous ?

14:43 Publié dans Air du temps, Humeur | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : cahuzac, hollande, mediapart, edwy plenel |  Facebook | | | Pin it! | |

02/04/2013

Invitation au concert de Manu Dibango ? Poisson d’avril !

Beaucoup s’y sont intéressés mais peu sont venus au Victoria Hall. Cette invitation n’était en fait qu’une plaisanterie destinée à célébrer le 1er avril. Eh bien, c’était un poisson d’avril.

Je me réjouis de continuer mes notes de manière sérieuse pour le reste de l’année. D’autres personnes ont aussi fait des poissons d’avril, par exemple le président américain Barack Obama. A voir sur cette vidéo

09:54 Publié dans Air du temps, Genève, Humeur, Sports et divertissement | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : manu dibango |  Facebook | | | Pin it! | |

01/04/2013

Invitation au concert de Manu Dibango

Ill'Mama a encore fait fort! Vous êtes tous invités ce soir au concert exceptionnel que donnera Manu Dibango au Victoria Hall. Je me suis battue toute seule pour amener cet artiste exceptionnel à Genève. J'ai réussi à enthousiasmer Bill Gates pour ce projet et il m'a donnée un coup de pouce pour son financement. Venez tous honorer ce grand artiste africain lors de son concert gratuit, ce soir à 20 heures.