UA-70978167-1

08/04/2013

L’activité bancaire des chinois en Afrique

Des banques chinoises multiplient leurs initiatives en Afrique. L'Industrial and Commercial Bank of China (ICBC), qui est la première banque commerciale au monde, a ouvert une représentation en Afrique. «Nous avons besoin de trouver le meilleur moyen de pénétrer le continent africain. L’Afrique est vaste avec ses 54 pays aux cultures diversifiées. Nous avons besoin d’une bonne cible, ceci par une forte présence non seulement dans un pays mais dans plusieurs», s’exprimait Liu Yagan, homme influent du secteur bancaire en Afrique.

ICBC a ouvert un bureau de représentation en 2011 en Afrique subsaharienne, précisément dans la ville du cap en Afrique du Sud. Jiang Jianquing, son patron, a déboursé 5,5 milliards de dollars, soit 4,27 milliards d’euros, pour racheter 20% du capital de la sud-africaine Standard Bank en 2007, correspondant au plus grand investissement étranger en Afrique du Sud. «L'Afrique est un grand marché potentiel pour les banques, parce qu'environ 50 % des Africains n'ont pas de compte bancaire», déclare Liu Yagan, représentant principal d'ICBC Afrique, dans une interview accordée à CHINAFRIQUE à Johannesburg. «Nous n'avons pas peur de la concurrence. La concurrence nous rend plus forts.»

L’influence de la Chine sur le secteur bancaire en Afrique est le début d’une ère nouvelle. Les estimations officielles atteignent les 200 milliards de dollars en 2012, s'agissant du commerce entre l’Afrique et la Chine. Poussés hors de leurs marchés domestiques par la crise de la dette, d’autres établissements financiers accroissent leur présence en Afrique.

Quel enjeu pour le développement!

19:03 Publié dans Air du temps | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : afrique, chine, afrique du sud, banque |  Facebook | | | Pin it! | |

Les commentaires sont fermés.