UA-70978167-1

09/02/2013

Le Protocole de Nagoya et la biopiraterie

Le Protocole de Nagoya sur l'accès aux ressources génétiques et le partage de ses avantages est un nouveau traité international adopté par la Conférence sur la diversité biologique (CDB), à Nagoya, Japon, le 29 octobre 2010. Son objectif est d'assurer le partage juste et équitable des avantages découlant de l'utilisation des ressources génétiques, contribuant ainsi à la conservation et l'utilisation durable de la diversité biologique et à la réalisation des trois objectifs de la convention sur la diversité biologique (CDB).

Le Protocole de Nagoya entrera en vigueur lorsque 50 pays l'auront ratifié. Par l'adoption d'un « Plan stratégique 2011-2020 de la biodiversité », les pays se préservent contre la biopiraterie (appropriation illégitime des ressources de la biodiversité et des connaissances traditionnelles autochtones qui peuvent y être associées).

Ill’Mama

www.health-environment-program.org

Les commentaires sont fermés.