UA-70978167-1

09/01/2013

Centrafrique : accord de paix entre pouvoir, rebelles et opposition devant la CEEAC et observateurs internationaux

Les ministres des Affaires étrangères des dix Etats membres de la Communauté économique des Etats de l'Afrique centrale (CEEAC), et les observateurs internationaux ont pris part aux pourparlers entre gouvernement, rebelles et opposition politique de Centrafrique pour un retour à la paix. La tenue de ces négociations a eu lieu ce mardi à Libreville au Gabon.

CARTERCA.jpg

La réunion a porté notamment sur le suivi des accords de paix de 2008. Basile Ikouébé, ministre congolais des Affaires étrangères qui présidait la séance, s’en est réjoui en ces termes : « La présence de tous est un signal positif ».

Par ailleurs, la société civile, qui a participé comme observateur, espère le triomphe du sentiment patriotique. « Nous espérons que, pour une rare fois, le sentiment patriotique va dépasser toutes les autres considérations », a déclaré à l’AFP l’un des délégués de la société civile, Clotaire Rodonne Siribi, du Comité de suivi des recommandations du dialogue politique inclusif.

Les ministres des Affaires étrangères ont alors exhorté les protagonistes à signer un accord de cessez-le-feu pour mettre fin au conflit militaire qui menace de renverser le pouvoir en place, selon le communiqué final de cette rencontre.

PS : La CEEAC est composée de 10 pays à savoir : Angola, Burundi, Cameroun, Centrafrique, Congo, RD Congo, Gabon, Guinée Equatoriale, Sao Tomé et Principe, Tchad.

Ill’Mama

www.health-environment-program.org

19:53 Publié dans Air du temps, Politique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | Pin it! | |

Les commentaires sont fermés.