UA-70978167-1

27/12/2012

Fiscalité immobilière : facteur de croissance ?

La fiscalité immobilière se rapporte sur les immeubles et les villas occupés par leur propriétaire. Ce dernier est tenu de verser un impôt sur la fortune calculé sur la base de la valeur vénale du bien immobilier. Toutefois, le statut d’imposition est différent d’un pays à l’autre, ou à l’intérieur d’un même pays.

Qu’il s’agisse des pays pris individuellement ou des pays regroupés sous une entité régionale, les lois s’appliquant dans le domaine de la fiscalité immobilière sont régulièrement révisées pour s’adapter à la concurrence. Un régime fiscal souple apparaît comme facteur favorisant la croissance et l’innovation.

« Mon idée est donc de repenser l'impôt anticipé pour en faire un impôt libératoire à la source sur le modèle de 'Rubik', "On taxerait tous les revenus du capital et, à l'instar des accords internationaux, on ouvrirait en même temps la possibilité aux contribuables suisses de faire une déclaration spontanée pour régler le passé en payant un montant forfaitaire global" » dit Xavier Oberson.

 

Ill’Mama

16:13 Publié dans Air du temps, Economie/Commerce | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | Pin it! | |

Les commentaires sont fermés.