UA-70978167-1

21/12/2012

Fin du monde : l’homme face à sa finitude

Si l’homme a souvent pensé à sa fin, il n’en demeure pas moins qu’une fin pour tout le monde soit plus ou moins plausible selon la croyance encrée en chacun de nous. Etre confronté à cette fin met l’homme devant une certaine impuissance, celle de neutraliser sa propre finitude.

En effet, la finitude est liée à la conscience que nous avons de notre "condition humaine" et du caractère fragile, éphémère de notre existence. La vie de l’humain n’est pas seulement de protéger sa santé, mais de chercher aussi bien l’explication de son existence que le pourquoi et le comment de son être. N’en philosophons pas pour autant !

Selon la NASA, notre planète se débrouille bien depuis plus de quatre milliards d'années, et des scientifiques crédibles de par le monde assurent qu'il n'y a aucune menace associée à 2012.

Ill’Mama

20:23 Publié dans Air du temps, Humeur | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook | | | Pin it! | |

Commentaires

désolée mais tout ceci fini par intoxiquer le cerveau.cela ressemble de plus en plus à la manipulation cérébrale fort utilisée par des mouvances sectaires

Écrit par : lovsmeralda | 22/12/2012

Les commentaires sont fermés.