UA-70978167-1

12/04/2011

Le Maroc, les défis et l'Union européenne, quelle stratégie ?

 

Le Maroc est un exemple particulier en matière de politique européenne de voisinage (PEV), au fait des grands chantiers de réformes qu'il a engagés dans un large éventail de domaines et secteurs clés", selon M. Eneko Landaburu, ambassadeur, chef de la délégation de la Commission européenne à Rabat, s'exprimant il y a deux semaines à Fès, lors d'une conférence sur la coopération maroco-européenne.

Le plan d'action représente un engagement du gouvernement marocain à mettre en œuvre la stratégie de réforme qu'il a définie, pour répondre aux défis de l'ouverture économique et de la modernisation de la société, et pour l'UE d'appuyer cette action. Les secteurs concernés sont : l' énergie, l'eau, l'agriculture, la santé, l'éducation, et les routes rurales.

Le Washington Post stipulait déjà que « le Maroc continuera d'être l'exception » dans une région arabe en proie à des soulèvements populaires. Grâce à sa grande stabilité, les opérateurs économiques travaillent dans un cadre stable, un atout majeur.

Dans ce sens, l'ambassadeur a cité la conclusion d'accords pour permettre aux opérateurs économiques de travailler dans un cadre économique stable par la définition et la mise en œuvre d'un plan d'action détaillé et l'octroi d'une assistance qui est désormais encadrée et inspirée par le plan d'action.

 

Ill'Mama

 

 

10:08 Publié dans Air du temps | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : maroc, union européenne |  Facebook | | | Pin it! | |

Les commentaires sont fermés.