UA-70978167-1

12/02/2011

Egypte : Relance ou Réformes ?

 

L'Egypte est partagé en deux par la vallée du Nil fortement fertile, où l'activité la plus économique a lieu avec une population de 80'471'869 habitants

 

Face à la crise mondiale et en dépit du net ralentissement de la croissance, de nombreux indicateurs macroéconomiques tels le chômage, le coût de la vie, la production ont été significatifs. Les conditions de vie de l'égyptien moyen restent précaires. Pour prendre des décisions d'investissements, une chose est sûre, une combinaison rationnelle des facteurs de production s'impose.

 

Le Produit intérieur brut  (PIB), malgré son augmentation ces dernières années, drainé par une demande domestique assez dynamique et un  financement d'infrastructures  par l'emprunt domestique, va encore nécessiter des améliorations vu le taux de chômage relativement bas.

 

Le déficit budgétaire s'est élevé à plus de 8 % du PIB et la croissance du  PIB s'est ralentie à 4.6 % en 2009, principalement en raison de la croissance réduite dans des secteurs à vocation exportatrice, incluant la fabrication des biens et le tourisme, y compris les revenus du Canal de Suez. En 2010, le gouvernement a dépensé  plus sur l'infrastructure et des projets publics. Les exportations ont conduit la croissance du PIB à plus de 5 %.

 

Vers quelle type de marché s'orienteront ces réformes en 2011 ? Y aurait-il une relance de l'activité économique dans son ensemble ?

 

Ill'Mama

 

23:19 Publié dans Air du temps | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : égpyte |  Facebook | | | Pin it! | |

Les commentaires sont fermés.