UA-70978167-1

27/01/2011

Sommet de l'Union africaine : Pourquoi Sarkozy s'invite à Addis-Abeba

 

Un intrus au sommet des chefs d'Etat de l'Union africaine des 30 et 31 prochains. C'est le cas de le dire, le président français Nicolas Sarkozy s'est invité à ce sommet au moment où l'Afrique crie sa trop grande dépendance vis-à-vis de l'Occident. Selon un confrère français, Sarkozy se rend à Addis Abeba fort de sa triple casquette de président français, de président tournant du G8 et du G20.

Le confrère, qui tient sa source des services de l'Elysée, affirme que Sarkozy a à cœur, en tant que patron du G20, de faire des propositions aux pays qui soutiennent Laurent Gbagbo afin qu'ils le lâchent.

Cette tâche lui tient tellement à cœur qu'il n'a pas tenu compte des propositions de ses conseillers qui lui ont demandé de ne pas se rendre à ce sommet pour éviter une humiliation certaine.

Nul doute que les Africains, qui ont commencé à comprendre que 50 ans après les indépendances, ils n'ont pas bougé, ne céderont pas au nouveau miroir néo-colonialiste que va leur présenter Sarko. Rien que pour montrer au président français qu'il n'est pas à une réunion de la Françafrique, mais bien de l'Union africaine dont les enfants, éveillés et conscients, demandent de plus en plus de compte à leurs souverains. Lesquels n'ont donc plus droit à l'erreur.


Source: Abdoulaye Villard Sanogo, notre voie, quotidien ivoirien, article de ce jour.

 

Ill'Mama

 

18:22 Publié dans Air du temps | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook | | | Pin it! | |

Commentaires

Je crois que Sarkozy ne sait pas lire. On a écrit UNION AFRICAINE (UA), pas Union Européenne (EU), ni G20 ou G8. Pourquoi s'inviter avec plus de 60 personnes dont quelques membres de son gouvernement sur le continent noir et les laisser à ce sommet et repartir en France? Sinon que c'est pour influencer les décisions des chefs des Etats Africains qu'il considère comme leurs esclaves. Laisser l'Afrique décidée seule de son avenir, chose impensable pour l'ex-colonisateur comme la France, qui n'a jamais été jugé pour crime contre l'humanité pour avoir pratiqué l'esclavage et la traite négrière. Donc, on peut penser que lors des prochains sommets de l'Union Européenne des chefs d'États africains peuvent s'inviter pour résoudre des problèmes liés à l'Europe? Pourquoi cette ingérence dans les affaires des États de l'Union Africaines? Si la France cessait de renverser les gouvernements des pays africains, ou de choisir qui elle veut au pouvoir, voir même à falsifier les résultat des élections, et à mettre ces pays à genoux par le biais du FMI et de la Banque Mondiale. A présent elle brandit la soit disant communauté internationale (France-USA) et s'appuie sous l'ONU pour influencer les nouveaux États Africains. Honte à la France! Cela n'a pour effet que d'affamer ce continent et favoriser l'immigration vers l'occident.

Écrit par : Afrika | 29/01/2011

Les commentaires sont fermés.