UA-70978167-1

27/01/2011

Le Conseil de paix et de sécurité de l'Union africaine (UA) a le destin de la Côte d'Ivoire entre ses mains.

 

« On lui a envoyé des émissaires, on l'a menacé d'une intervention militaire, disait mercredi un diplomate de Laurent Gbagbo, et il est toujours là ». La situation en Côte d'Ivoire est l'une des préoccupations du sommet de l'UA qui commence ce matin. Les ministres des affaires étrangères des pays de l'union se retrouvent tout à l'heure à Addis-Abeba en Ethiopie, lieu ou se tient ledit sommet.

 

En Tunisie, en Côte d'Ivoire, et en Egypte, l'heure est grave. La Côte d'Ivoire est le dossier auquel l'UA doit trouver une solution. Elle ne doit pas oublier la Tunisie non plus qui a connu une révolution. L'Egypte avec ses manifestations mérite également l'attention de l'UA.

 

Le Conseil de paix et de sécurité gère les crises au sein de l'UA. Il a le droit de décider s'il faut intervenir militairement en Côte d'Ivoire. Les décisions du Conseil se prennent par consensus. Les chefs d'Etats de la Guinée équatoriale, du Zimbabwe, et de l'Afrique du Sud, trois Etats opposés à toute solution militaire, en font partie et devraient s'accorder sur une solution viable.

 

Ill'Mama

 

09:05 Publié dans Air du temps | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook | | | Pin it! | |

Commentaires

En Tunisie, en Côte d'Ivoire, et en Egypte, l'heure est grave. C'est vrai mais si en tunisie et en egypte, c'est la rue qui veut faire partir des dictateurs, en cote d'ivoire, c'est la communauté internationale qui veut chasser un président bien élu et proclamé vainqueur par un conseil constitutionnel, seule institution à pouvoir proclamer le président du pays, contre un président autoproclamé et aimé par la "communauté internationale". La notion ne veut rien dire : a-t-on entendu dire que sarkozy a été élu par la "communauté internationale" ? Des foutaises ! ouattara a perdu et il doit dire à ses rebelles d'arrêter de tuer la cote d'ivoire sinon tout cela va mal finir. merci

Écrit par : cher | 27/01/2011

En Tunisie, en Côte d'Ivoire, et en Egypte, l'heure est grave. C'est vrai mais si en tunisie et en egypte, c'est la rue qui veut faire partir des dictateurs, en cote d'ivoire, c'est la communauté internationale qui veut chasser un président bien élu et proclamé vainqueur par un conseil constitutionnel, seule institution à pouvoir proclamer le président du pays, contre un président autoproclamé et aimé par la "communauté internationale". La notion ne veut rien dire : a-t-on entendu dire que sarkozy a été élu par la "communauté internationale" ? Des foutaises ! ouattara a perdu et il doit dire à ses rebelles d'arrêter de tuer la cote d'ivoire sinon tout cela va mal finir. merci

Écrit par : cher | 27/01/2011

il faut dire que les partisans de Laurent gbagbo pensent que les ivoiriens et la communauté internaionale sont dupes. en effet personne n'ignore le verdict des urnes en cote d'ivoire a fortiori la cpmmunauté internationale. ne pensez vous pas qu'il est trop facile et irresponsable de voire les ivoiriens choisir leur president avec 54 pour cent et un seul individu se permet de sacrifier la volonté du peuple sous le faux pretexte que c'est la constitution. cette constitution dont on parle tant n'autorise pas ce fameux conseil contitutionnel à invalider une partie du scrutin mais plutot tout le scrutin si il estime que le scrutin est entaché dirregularités. mais laurent gbagbo sait que mème si on reprend le scrutin en integralité, il ne pourra jamais triompher ces elections; il decide aisi d'invalider une partie du territoire pour se proclamer president( cette partie ou son adversaire regne en maitre absolu;confère les elections minicipales de 2001). nous sommes fiers de la communauté internationale qui ne doit pas nous laisser livrés à notre sort d'autant qu'ils ont eux meme suivi le processus en temps réel jusqu'à ce que les resultats soient proclamés par la CEI.en tout etat de cause meme si la communauté internationale ne le fait il ne pourra pa se maintenir car il est etouffé et la grogne a commencé dans les casernes.au surplus toutes ces organisations se seraient decredibilisées dans le reglement des conflits dans le monde.je marrete ici. merci.

Écrit par : soro lopez | 27/01/2011

Les commentaires sont fermés.