UA-70978167-1

16/01/2011

Ouattara doit-il se débarrasser de Soro pour devenir président ? (Côte d'Ivoire )

 

Un lecteur a laissé un commentaire intéressant au sujet de Guillaume Soro, premier ministre actuel d'Alassane Ouattara, sur ma note d'hier. Je trouve que ce commentaire vaille la peine d'être mieux connu, raison pour laquelle je le publie ici :

« Guillaume SORO doit démissionner.

Alassane OUATTARA est un enfant de chœur face au Machiavel qui se dresse en face de lui.
Depuis le 28 Novembre 2010, il multiplie les erreurs et les hésitations. Pire, dans les opinions publiques Africaines qui devraient le soutenir, il se laisse enfermer dans l'image de « pion de l'occident, du FMI, de l'ONU... ».
Preuve de la faiblesse de sa communication, hier au grand journal de canal+, il s'est borné à répéter « c'est inadmissible, Laurent Gbagbo doit partir », alors qu'il sait bien qu'il ne partira pas. Et quand ses militants se font réprimer, il leur dit de tendre l'autre joue en attendant. Laurent Gbagbo boit du petit lait...

Première erreur de Ouattara: Avoir reconduit Guillaume SORO à son poste!
Ministre de la défense, ça passe, mais pas premier ministre!!!
Alassane OUATTARA doit réconcilier un pays divisé. Il est détesté par une partie de la population qui l'accuse, entre autres, d'être le père de la rébellion de 2002. Et il nomme le chef de cette rébellion, surement le seul homme politique ivoirien à être plus détesté que lui! Il devait avoir de bonnes raisons, mais aujourd'hui, il doit reconnaître s'être tromper.
Un président conscient des épreuves à surmonter aurait nommé un homme neutre, jouissant d'une bonne image auprès de toute la population ivoirienne, quitte à nommer Didier DROGBA!
Un politicien plus rusé aurait nommé un pasteur évangélique Bété pour diviser le camps de son adversaire!

Aujourd'hui, le camps d'Alassane OUATTARA doit envoyer un signal fort pour reprendre la main. Si Guillaume SORO ne veut pas démissionner, il doit être demis de ces fonctions pour faute grave: Avoir appeler à marcher pacifiquement sur la RTI le 16 décembre 2010.
Erreur dramatique que d'envoyer les partisans d'Alassane OUATTARA marcher pacifiquement (mais pour prendre d'assaut un lieu tenu par des militaires) face à un régime qui les avait déjà massacré en mars 2004.
Erreur aggravée par la sortie armée des forces nouvelles devant l'hôtel du golf: ainsi, il a donné du grain à moudre au camp Gbagbo et à sa RTI:
« Les manifestants n'avaient pas les mains nues, voici les images des télés Françaises ou l'on voit des gens armés. Donc, on a tiré sur des agresseurs ».

C'est une faute grave et Guillaume SORO doit démissionner pour tenter de sauver son pays d'un enlisement qui pourrait encore durer 5 ans... jusqu'aux prochaines élections présidentielles.

Fait le 14 janvier 2011

Signé: DAMNE 2 LA T'R »

 

Ill'Mama

 

 

16:07 Publié dans Air du temps | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook | | | Pin it! | |

Commentaires

je suis tout a fait d'accord, mais alors OUATTARA doit aussi comprendre ceci, sa legitimite doit venir du peuple ivoirien et non de la communaute internationale que beaucoup d'africains accusent d'ingerence dans les affaires internes.
Que dit la loi ivoirienne, si la CENI te proclame vainqueur? cela doit etre certifier par la communaute intrnatinale ou par le conseil constitutionnel?
cette communaute internationale remplace-t-elle le conseil constitutionnel? ou etait-elle quand G.W. Bush avait triche?
soyons legaliste et non partisane, pourquoi ne pas recompter les voix?

Écrit par : PATRICK | 17/01/2011

Je me demande si vous êtes vraiment borné ou si vous faites exprès??????
Vous n'en savez rien de la situation du pays et c'est vous qui parlez. Ne savez-vous pas que quand on ne sait rien comme dans votre cas on ne parle pas???

Il a été convenu aux accords de Pretoria et Ouaga qu'en vu de la crise politiquo-militaire survenue en 2002 les élections ultérieures qui seront organisées en Côte d'Ivoire seraient certifiées par l'ONU.Et ca Gbagbo était d'accord et a lui même signé alors quand je vois que des ignorants dirent: Depuis quand c'est l'Onu qui certifie les résultats en CÎ,ben je leur dis depuis que les accords de prétoria et Ouaga ont été signé.

Écrit par : Elom | 17/01/2011

Les commentaires sont fermés.