UA-70978167-1

15/01/2011

Côte d'Ivoire : Ouattara contre Gbagbo, quelle issue ?

 

u.jpg

Lors d'une visio-conférence avec un centre de réflexion de Washington, Alassane Ouattara s'est de nouveau dit prêt à former un gouvernement avec des partisans de Laurent Gbagbo, dont le départ ne pourra se faire, selon lui, que par la force.

 

Alassane Ouattara, reconnu président ivoirien par la communauté internationale, a appelé vendredi à la force pour faire partir Laurent Gbagbo du pouvoir, à 48 heures de la venue à Abidjan d'une nouvelle médiation africaine pour tenter de dénouer la crise.

 

« Je crois vraiment qu'il faut utiliser la force pour faire partir M. Gbagbo. Je pense qu'il est temps », a déclaré M. Ouattara, depuis son QG du Golf hôtel d'Abidjan soumis à un blocus des forces de sécurité loyales à son rival.

 

Le porte-parole du gouvernement Gbagbo, Ahoua Don Melo, interrogé par l'AFP au sujet de cette déclaration, répondait le même jour : « C'est complètement ridicule (...) La force n'a jamais rien réglé en Côte d'Ivoire. Il n'y aura pas de guerre pour régler ce conflit ».

 

Ces déclarations interviennent alors que le médiateur de l'union africaine Raila Odinga doit se rendre à Abidjan, ce dimanche, pour trouver une sortie de crise.

 

Pour rappel, les deux rivaux revendiquent chacun la présidence depuis l'élection du 28 novembre 2010.

 

Ill'Mama

 

10:45 Publié dans Air du temps | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : côte d'ivoire |  Facebook | | | Pin it! | |

Commentaires

Guillaume SORO doit démissionner.

Alassane OUATTARA est un enfant de chœur face au Machiavel qui se dresse en face de lui.
Depuis le 28 Novembre 2010, il multiplie les erreurs et les hésitations. Pire, dans les opinions publiques Africaines qui devraient le soutenir, il se laisse enfermer dans l'image de « pion de l'occident, du FMI, de l'ONU... ».
Preuve de la faiblesse de sa communication, hier au grand journal de canal+, il s'est borné à répéter « c'est inadmissible, Laurent Gbagbo doit partir », alors qu'il sait bien qu'il ne partira pas. Et quand ses militants se font réprimer, il leur dit de tendre l'autre joue en attendant. Laurent Gbagbo boit du petit lait...

Première erreur de Ouattara: Avoir reconduit Guillaume SORO à son poste!
Ministre de la défense, ça passe, mais pas premier ministre!!!
Alassane OUATTARA doit réconcilier un pays divisé. Il est détesté par une partie de la population qui l'accuse, entre autres, d'être le père de la rébellion de 2002. Et il nomme le chef de cette rébellion, surement le seul homme politique ivoirien à être plus détesté que lui! Il devait avoir de bonnes raisons, mais aujourd'hui, il doit reconnaître s'être tromper.
Un président conscient des épreuves à surmonter aurait nommé un homme neutre, jouissant d'une bonne image auprès de toute la population ivoirienne, quitte à nommer Didier DROGBA!
Un politicien plus rusé aurait nommé un pasteur évangélique Bété pour diviser le camps de son adversaire!

Aujourd'hui, le camps d'Alassane OUATTARA doit envoyer un signal fort pour reprendre la main. Si Guillaume SORO ne veut pas démissionner, il doit être demis de ces fonctions pour faute grave: Avoir appeler à marcher pacifiquement sur la RTI le 16 décembre 2010.
Erreur dramatique que d'envoyer les partisans d'Alassane OUATTARA marcher pacifiquement (mais pour prendre d'assaut un lieu tenu par des militaires) face à un régime qui les avait déjà massacré en mars 2004.
Erreur aggravée par la sortie armée des forces nouvelles devant l'hôtel du golf: ainsi, il a donné du grain à moudre au camp Gbagbo et à sa RTI:
« Les manifestants n'avaient pas les mains nues, voici les images des télés Françaises ou l'on voit des gens armés. Donc, on a tiré sur des agresseurs ».

C'est une faute grave et Guillaume SORO doit démissionner pour tenter de sauver son pays d'un enlisement qui pourrait encore durer 5 ans... jusqu'aux prochaines élections présidentielles.

Fait le 14 janvier 2011
Signé: DAMNE 2 LA T'R

Écrit par : damne2laterre | 15/01/2011

Le commentaire de DAMNE 2 LA T'R est pertinent. Même si personnellement je pense que cette élection est nulle et sans effet, du fait qu'au nord l'armée rebelle a usé de la force, j'étais prêt à accepter la victoire de Mr Ouattara, dans le mesure où elle était validée par les USA d'Obama.

Mais quand on nous balance à la figure un Sorro Guillaume, avec ce langage agressif, vulgaire et irresponsable, avec tout ce que nous avons vécu depuis 2002, je trouve que Mr Gbagbo reste le dernier rempart de notre fierté.

Mr Ouattara est il capable de désavouer Mr Sorro, quand sa sécurité directe dans cet Hôtel en dépend? J'ai peur que non. Alors il se serait enfermé dans une situation intenable à moyen terme, avec pour seul plan,une nième attaque armée!!!.

Pendant que Mr Ouattara appelle au blocage des comptes de l'état, les fonctionnaires travaillent et sont payés... Et c'est ainsi depuis la guerre pour tous ceux qui sont dans le sud, avec ou contre Mr Gbagbo. Que se passerait il si les comptes sont effectivement bloqués, les gents descendraient dans la rue, mais vers le palais de Mr Gbagbo ou vers l'Hôtel de Mr Ouattara, pour réclamer leurs salaire. la réponse n'est pas si évidente, Mr Ouattara croix la connaître, mais aura t il raison!

Écrit par : bigh | 15/01/2011

vive gbagbo

Écrit par : vivian | 15/01/2011

Silence.Koudou gouverne.

Écrit par : Bamoussa | 30/01/2011

Les commentaires sont fermés.