UA-70978167-1

12/01/2011

Côte d'Ivoire : des chars chez Blé Goudé

Des véhicules blindés* s'immobilisant près de deux heures devant les bureaux non pas ministériels mais ceux de « leaders'team associated » compagnie de communication de Charles Blé Goudé dans le quartier chic des 2 plateaux- secteur Aghien...

La scène se produisait, dans la matinée d'hier. Et elle avait tout pour intriguer employés de la compagnie et riverains. Lorsque nous arrivions sur les lieux à 11heures, les soldats avaient levé leur dispositif. « C'étaient bien des éléments de l'Onuci (Opération des nations unies en Côte d'Ivoire). On ne sait pas ce qu'ils sont venus faire par ici », témoignait Charles- même prénom que le ministre de la jeunesse et de l'emploi, patron de la compagnie.

Les casques bleus- apprenait-on- avaient patrouillé dans la zone deux jours plus tôt. Le fait pour des véhicules blindés- autres que ceux de l'armée loyaliste- d'être repérés devant les bureaux de Charles Blé Goudé relevait d'un petit évènement. Le « ministre 100% et leader de jeunesse 100% »- ainsi qu'il s'est lui-même présenté- avait été averti par sa collaboratrice de la présence de chars devant ses bureaux des 2 plateaux.

Un groupe de jeunes a souhaité en « découdre » avec des hôtes jugés « encombrants » mais en a été dissuadé.


Dire du chef de file des jeunes patriotes qu'il est d'une manière quasi-permanente l'objet de menaces et autres manœuvres d'intimidation relève d'un doux euphémisme. La présence suspecte devant ses bureaux de blindés n'est pas sans rappeler la crainte que peut éprouver Charles Blé Goudé- il se garde bien d'en parler- s'agissant de sa sécurité. « Je sais que le combat que j'ai engagé avec mes amis ne plaît pas à tous. Mais j'ai décidé de défendre mon pays, ses institutions », nous concédait, hier, le « général » de la rue. Il n'ignore pas- devait ajouter plus tard l'un des ses proches- qu'il est trop souvent « exposé » eu égard aux sorties publiques qu'il aligne, aux meetings d'information et de mobilisation qu'il tient avec une remarquable fréquence et un ton occasionnellement caustique. Une fois encore, « il entend placer l'intérêt national » au dessus d'une « situation personnelle » trop souvent tributaire des aléas de la vie.


Hier, Charles Blé Goudé a dû surseoir à un meeting qu'il devait tenir à Abobo. Peut-être à cause des menaces sécuritaires sur sa personne- probablement du fait d'une situation générale qui n'était pas à la grande accalmie dans la commune. La matinée, des affrontements entre éléments des fds et groupe armé ont eu lieu, faisant plusieurs morts. Le « ministre 100% et leader de jeunesse 100% » a estimé judicieux- avec son staff- de reporter le meeting d'Abobo.


Fin décembre, il avait annulé un meeting géant qu'il prévoyait à la place de la République. Parce qu'il entendait donner « une chance aux négociations » dans le règlement de la crise post-électorale ; parce qu'aussi, des bruits persistants lui étaient parvenus sur de très possibles infiltrations d'éléments armés lors du rassemblement-place de la République.

 

*Soir info

 

Ill'Mama

10:21 Publié dans Air du temps | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook | | | Pin it! | |

Commentaires

Hello friends,this is a nice site and I wanted to post a note to let you know, good job! Thanks
Best regards, Natali, CEO of free music downloads

Écrit par : Elina | 12/01/2011

Les commentaires sont fermés.