UA-70978167-1

05/12/2010

Le blog, est-ce une nécessité ?

 

Cette question  est assez essentielle dans la mesure où les concernés dont le blogueur et les lecteurs peuvent constituer un lien d'échanges. La motivation à écrire vient aussi des lecteurs qui laissent des commentaires et qui peuvent eux aussi éclairer l'auteur d'un billet à des encouragements. S'il n'est pas trop facile et aisé d'avoir de l'inspiration chaque jour, il n'est pour autant pas aisé d'écrire sans avoir ni critiques, ni suggestions. Le lien est brisé dès lors qu'il n'y a pas de contrepartie entre celui qui donne et celui qui reçoit.

 

C'est la raison de le dire

 

Ill'Mama

 

11:08 Publié dans Humeur | Lien permanent | Commentaires (7) |  Facebook | | | Pin it! | |

Commentaires

Certes, mais votre anonymat n'incite peut-être pas vos lecteurs à réagir. En outre un blog même hébergé par un journal a besoin qu'on s'occupe de sa promotion. Surtout que la concurrence est rude. Enfin, écrire c'est s'exposer, les gens appliquent volontiers l'adage "pour vivre heureux vivons caché". Au plaisir de vous lire

Écrit par : JF Mabut | 05/12/2010

Les sujets en effet ne peuvent pas être toujours d'actu,et il y a aussi des jours ou écrire ou répondre semble sans intérêt,,mais continuez si vous saviez les petits moments de bonheur apportés par votre blog,à ceux qui n'ont plus personne avec qui échanger ne serait-ce qu'un merci ou bonjour,mon pays je le reconnais plus ,le virtuel était sensé rapprocher les gens,malheureusement beaucoup de jeunes se sont rendu compte qu'ils avaient été floués par Facebook et deviennent aussi méfiants qu'une souri envers le chat.et si on habite un autre canton la politesse aussi demande de ne pas intervenir dans des articles concernant uniquement Genève!
bien à vous et bonne soirée!

Écrit par : lovsmeralda | 05/12/2010

@ JF Mabut

Cher Monsieur Mabut,

Qu'entendez-vous par anonymat?

Merci d'avance pour votre réponse.

Écrit par : Ill'Mama | 06/12/2010

@ lovsmeralda
"...malheureusement beaucoup de jeunes se sont rendu compte qu'ils avaient été floués par Facebook et deviennent aussi méfiants qu'une souri envers le chat"
Avez-vous des exemples précis? Merci d'avance pour votre commentaire et celui laissé.
Cordialement

Écrit par : ill'Mama | 06/12/2010

ill'mama

Cette jeune femme que je suis apporte sa petite contribution à l'analyse des domaines relevant de l'innovation, de la création et du commerce dans un contexte d'économie globalisée.

C'est tout ce qu'on sait sur vous! C'est à dire pas grand chose! A la limite nous troll on peut se le permettre tant que la tribune de Genève le tolère, mais pas pour vous en tant que blogueuse.

Bonjour à vous

Écrit par : mafoi | 06/12/2010

@ Ill Mama. J'entends le fait que le blogueur ne publie pas son identité et reste masqué derrière un pseudo. En principe la Tribune n'héberge que des blogs dont l'auteur est identifié. Il y a des exceptions pour autant que l'identité de l'auteur soit connu de la rédaction ce qui est votre cas. Cependant nous estimons qu'en démocratie le débat public devrait se faire sans masque. Mon intervention est donc un rappel de cet objectif. Bonne journée

Écrit par : JF Mabut | 06/12/2010

@Mamma,en effet une jeune femme handicapée et menée par le bout du nez par un profiteur se disant son ami,l'a inscrite sur facebook et s'est permi de dévoilé toute son intimité,elle est dégoutée à vie du terme amitié,ce pseudo copain est toxico et ils sont nombreux à rechercher une épaule compatissante surtout au moment du versement de la rente AI,vers des femmes plus âgées afin de pouvoir surtout les manipuler émotionnellement tout en aimant surtout leur porte-monnaie, en détresse affective ces femmes croyant encore au père Noel,disent ensuite sorties de leur enfer affectif,les hommes?on n'en veut plus,encore une fois tous seront mis dans le même panier simplement parcequ'une tranche de paumés a su profiter de leur détresse et j'insiste sur ce terme!
merci à vous et bonne journée

Écrit par : lovsmeralda | 06/12/2010

Les commentaires sont fermés.