UA-70978167-1

06/11/2010

Riche et pauvre, quiproquo ?

 

Voici une discussion entre riche et pauvre sur le trottoir :

 

Pauvre : Lorsqu'un  riche gagne dix millions par an vous croyez qu'il consomme dix millions par an ? Vous êtes gentil, non il les place, organise des plans de licenciements pour faire monter ses actions, la consommation stagne, le chômage monte.

 

Riche : Vos aprioris sur les riches sont sans limites, et guidés par l'actualité.
si on parlait un peu plus des millions donnés par "les" riches aux associations, des emplois créés ou maintenus (plutôt que des licenciements), du commerce équitable... votre opinion sur les riches changerait-elle ?

 

Et vous, qu'en pensez-vous ?

 

Ill'Mama

 

10:00 Publié dans Humeur | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook | | | Pin it! | |

Commentaires

Mettez un riche et un pauvre en plein désert, sans la moindre goutte d'eau... Qui vivra le plus longtemps? La réponse est sur le sable. Pauvre ou riche, celui qui ne sait pas partager la moindre miette n'a rien compris de la vie.

Écrit par : Hank Vogel | 06/11/2010

Ah, la grande bonté, la grande générosité du riche. Il va créer une fondation de bienfaisance pour y placer son surplus de richesse. Ainsi, il fait coup double :
1) Il redore son blason d'homme bon et généreux.
2) Il pourra, sans se gêner, déduire des impôts la somme qu'il a versée.

Eh oui, Hank Vogel,
Je dirai que le riche est tout à fait capable de sucer sang et eau de son infortuné "compagnon", enfin tout ce qu'un être humain comporte de liquide. Il veut demeurer supérieur.

Chez ces gens-là, on ne pense pas, on vol.

Écrit par : Benoît Marquis | 06/11/2010

@ Hank Vogel, @ Benoit Marquis
Je vous remercie pour vos commentaires, et de la pertinence de vos propos.

Écrit par : Ill'Mama | 08/11/2010

il y a des gens très pauvres mais possédant une immense richesse intérieure à faire pâlir d'envie même le mécène le plus fortuné!

Écrit par : Elena | 09/11/2010

Les commentaires sont fermés.