UA-70978167-1

03/11/2010

Tour de vis monétaires et déséquilibres des marchés mondiaux

Selon un rapport de  la Banque Mondiale publié aujourd'hui, la hausse des prix à la consommation restera probablement à un niveau supérieur au rythme de 3% par an fixé pour Pékin, tout en estimant qu'elle ne s'accélérait pas.

« Cependant, au vu des facteurs de hausse des prix immobiliers, urbanisation rapide, hausse conséquente des revenus et taux d'intérêt bas, les prix à la consommation ne devraient pas rester stables », poursuit la Banque Mondiale.

Toujours pour ce qui est de la Chine, la Banque évoque une flexibilité du marché du travail comme source de modération de l'inflation.

En outre, d'autres observations faites par l'OCDE viennent s'ajouter à celles de la Banque Mondiale.

« En raison de la faible croissance aux Etats-Unis et dans la zone euro et à condition que les anticipations inflationnistes restent bien ancrées, la normalisation des taux d'intérêt ne devrait se produire au plus  tôt qu'à partir du premier semestre 2012, à un rythme qui assure que la politique monétaire reste accommodante. »

Les marchés financiers sont à prendre par ailleurs en compte surtout lorsqu'on recourt à une augmentation du capital baissant ainsi la cotation du titre en bourse.

 

Ill'Mama

14:06 Publié dans Economie/Commerce | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : déséquilibres |  Facebook | | | Pin it! | |

Les commentaires sont fermés.