UA-70978167-1

30/10/2010

Bourse : vers une disparition des banques centrales ?

 

Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi la crise financière a t-elle affecté le pouvoir d'achat des consommateurs créant une inflation ? Les politiques économiques sont devenues impuissantes pour stimuler la croissance, avec des politiques budgétaires plus restrictives et des politiques monétaires qui ne soutiennent pas l'activité.

Pour l'économiste suisse, Pierre Leconte, « les banques centrales dont la pseudo indépendance vis-à-vis des Etats n'a aucune réalité, n'ont été créées que pour favoriser l'endettement étatique au maximum via la destruction secrètement organisée de la monnaie. »

Il  propose que « si l'on veut sortir de l'économie de spéculation, de l'hypertrophie étatique et revenir à des économistes de liberté permettant  à nouveau la prospérité collective, deux solutions sont offertes :

 

1) revenir à la convertibilité des principales monnaies étatiques en or, dorénavant reliées entre elles par les taux de change fixes (exceptionnellement révisables d'un commun accord entre Etats en cas de crise majeure) ;

 

2) Laisser s'établir la liberté de création monétaire en supprimant le cours forcé de chaque monnaie étatique sur son territoire national (les USA pour le dollar US) ou régional (l'Euroland pour l'euro) d'émission, de façon à laisser s'exercer la liberté de choix d'utilisation de la monnaie par les utilisateurs que nous sommes tous, puisqu' apparaîtraient alors de nouvelles monnaies privées entrant en concurrence avec les monnaies étatiques actuelles. », l'Extension, octobre 2010.

 

En d'autres termes, peut-on maîtriser l'inflation ou la déflation dans un contexte de stabilité monétaire? Chaque point de vue est un plus à la réflexion.

 

Ill'Mama

 

 

 

10:12 Publié dans Economie/Commerce | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : déflation, inflation |  Facebook | | | Pin it! | |

Les commentaires sont fermés.