UA-70978167-1

20/10/2010

Charabia ou Ecriture du français correct ?

Telle est la question que l'on pourrait se poser, parlant de la langue française et le XIIIe sommet de la Francophonie qui se tient dans les prochains jours à Montreux en Suisse. Faut-il parler français ou doit-on parler français, et le bon français ? Toutefois, avec l'arrivée des sms, des chats sur Internet, on assiste au charabia, à cette orthographe lamentable surtout pour les adolescents qui s'en trouvent contaminés.

La Francophonie c'est la promotion de la langue française. C'est la valorisation de nos différentes cultures par le biais de la langue française.

Aujourd'hui, les jeunes veulent du travail pourtant ils ne sont parfois pas formés, sont sous scolarisés ou alors manquent des structures d'éducation de base suivant les contextes de pays dans lequel ils se trouvent.

L'éducation par la langue française reste une des pièces maîtresses du développement et concerne tous les âges.

Les populations ne pourront, mieux comprendre et accepter les mutations de l'heure que si elles sont placées dans les conditions optimales d'apprentissages.

Mais que dire une fois de plus du français correct ?

Bien écrire le français c'est avant tout respecter le lecteur, mieux vaut ne rien écrire et continuer l'apprentissage de la langue que d'écrire du « charabia ».

Le respect pour autrui ne passe-t-il pas par l'écriture correcte de la langue dans laquelle on s'exprime en l'occurrence la langue de Molière ?

« Le mépris est une pilule qu'on peut avaler mais qu'on ne peut mâcher », Molière (1622-1673).

 

Ill'Mama

10:19 Publié dans Air du temps | Lien permanent | Commentaires (7) |  Facebook | | | Pin it! | |

Commentaires

hmmmm comme je suis d'accord... Le pire est que sur le net, la norme est à l'écriture "charabia", tout au moins dans les commentaires qu'on peut laisser ça et là. Quand on écrit sans faute on passe pour un extra-terrestre. Je fé osi dé éfor pr komprendre lé coms des autre mais sa pren un tant fou ! :D

Écrit par : minnat | 20/10/2010

La langue française est comme un organisme vivant en ce sens qu'elle évolue un peu selon le principe de la théorie de l'évolution de Darwin.

Des changements s'opèrent par la force des choses et seuls les changements plus méritants survivent et deviennent la norme de la langue à la longue. Si le charabia de l'internet et des sms survivent c'est qu'ils servent la cause de la langue française de façon plus efficace que les standards établis jusqu'ici.

Cette façon de voir l'évolution des idées et des règles sociale s'applique aussi à la langue, une science en découle appelée "memetics" en anglais.

Tenter de freiner cette évolution de la langue est vouée à l'échec et se compare à mon avis aux efforts de l'Église de freiner l'évolution des sciences depuis la renaissance.

À ce compte, il faudrait peut-être retourner au français du moyen âge et répudier tous les changements qui se sont produite depuis un millénaire afin de respecter la langue. C'est impensable vous en conviendrez.

Le changement est difficile pour beaucoup de gens et c'est de cette difficulté que provient les tentatives de garder "intact" la langue française.

La seule chose à faire est de s'assurer de bien enseigner la langue dans les écoles selon les règles déjà établies mais en même temps d'embrasser l'évolution de notre langue comme la suite naturelle des choses.

Avec le temps, certains de ces charabias ne survivront pas, d'autres deviendront la norme et les communications entre humains de langue française en sortiront grandis et enrichis par une nouvelle gamme de mots, d'expressions et de façon de faire.

Écrit par : Jean-François Côté | 20/10/2010

@ JF Coté : Oui, mais il y a un monde entre la volonté de "garder intacte la langue française" et l'inquiétude - justifiée selon moi - quant à sa dégradation spectaculaire dues à l'utilisation du langage sms. S'il s'agit là d'une évolution culturelle qu'il ne sert à rien de tenter de freiner, alors à quoi bon "s'assurer de bien enseigner la langue dans les écoles selon les règles déjà établie" ?

Écrit par : minnat | 20/10/2010

Charabia?
Ce n'est du français ce terme là?
Vous avez commencé votre article par un mot ---. C'est l'influence, non?
A propos de l'orthographe, le pire est que le problème commençait dès les classes primaires ou le français est la langue maternelle.----

Écrit par : Franca | 20/10/2010

Chers lecteurs,
Je vous remercie pour les commentaires que vous laissez sur cette note.
A "Franca", j'avoue ne pas comprendre votre question et si vous étiez plus explicite?

Écrit par : Ill'Mama | 21/10/2010

La langue de Molière est usurpée, il faut parler de la langue de Corneille incomparable et bien antérieure. Et aussi la quasi certitude que la plupart des grandes oeuvres de Molière ont certainement été écrites par Corneille.

Écrit par : Michel | 21/10/2010

@ III Mama
...Moi j'ai compris votre réponse.

A propos, il serait bien d'écrire votre prochaine note sur "LA CENSURE A LA ----"

Écrit par : Franca | 22/10/2010

Les commentaires sont fermés.