UA-70978167-1

06/10/2010

La liberté d'aimer, c'est aussi la raison d'aimer.

Qui n'aurait ressenti aucun amour avant nous ? Et n'est-ce pas justement ce petit mot qui occupe aujourd'hui la nature humaine ? Peut-on interdire la liberté d'aimer ?

Nous obliger à une existence saine et régulière nourrit cette raison d'aimer, cette soif de vouloir aimer. Tout le monde peut aimer, et M. Ebner-Eschenbach (1830-1916) en ajoute « Seulement ne renonçons pas ».

Félicitations au prix Nobel de physique 2010 qui a été décerné il y a 2 jours, au Russo-Néerlandais Andre Geim et au Russo-Britannique Konstantin Novoselov. Aussi, les résultats publiés suite à la découverte de 6000 espèces vivantes dans le domaine de la biodiversité sous marine au terme de dix ans de travaux des chercheurs du projet "Census of Science."

Quelle belle raison d'aimer la recherche !

 

 

Ill'Mama

 

11:02 Publié dans Air du temps | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : amour, ebner -eschenbach, prix nobel |  Facebook | | | Pin it! | |

Les commentaires sont fermés.