UA-70978167-1

30/09/2010

Islamophobie et liberté d'expression, compatibles ?

Sur le fond, l'affaire est nouvelle et émane des médias ces derniers jours, si l'on s'en tient au fait sachant ce qu'on sait. Des propos dénonçant des actes de propagande, ont conduit à développer le concept de liberté d'expression, dont liberté de donner son avis dans le respect de l'autre.

Revenons-en à l'islamophobie  et la liberté de donner son opinion, comment ne pas en parler ? C'est du ressort du droit d'expression, c'est toujours un bonheur de voir des gens s'exprimer car si notre opinion est forcée par des contraintes préétablies, cette liberté pourrait être entravée quelque peu.

Il y a une grande interrogation sur ce type de sujet, islamophobie rime-t-elle avec liberté d'expression ? Rassembler les opinions sur ce sujet  est aussi une liberté pour chacun de nous de s'exprimer, tout le monde peut en parler.

Interdire aux personnes de donner leur opinion relève d'un autre contexte et peut soulever un certain nombre de polémiques. D'où la question de savoir quel est notre positionnement  à partir du moment où on connaît des règles s'appliquant à nous ?

« La liberté d'opinion et d'expression que l'on peut définir comme « l'absence de contrainte exercée à l'encontre d'individus en raison de l'expression de leurs opinions » est l'une des premières liberté politique et plus généralement libertés fondamentales.

Elle va de pair avec la liberté d'information et plus spécifiquement la liberté de la presse, qui est la liberté pour un propriétaire de journal de dire ou de taire ce que bon lui semble dans son journal, sous réserve d'en répondre devant les tribunaux en cas de diffamation ou calomnie. La calomnie et la diffamation étant là aussi, les restrictions imposées à la notion de liberté d'expression pour toute parole publique, comme pour l'incitation à la haine et au meurtre.

Son antithèse c'est la censure. » (source : wikipedia).

On ne va pas aussi  loin de ce qu'on peut conclure, la liberté d'expression a ses limites, c'est un droit et comme tout droit, son abus peut être sanctionné, au terme de la théorie de l'abus de droit.

Est-il judicieux de juger de la morale d'aujourd'hui ? Passe-t-elle par une éducation des valeurs positives qui nous sont communes ?

 

Ill'Mama

 

09:03 Publié dans Air du temps | Lien permanent | Commentaires (34) | Tags : islamophobie |  Facebook | | | Pin it! | |

29/09/2010

Sortir de la crise, quel modèle ?

Hier j'ai  fait un petit quiz, question de recenser auprès de mes lecteurs leur avis sur le marasme économique, cette démarche participative pourrait m'aider à faire avancer une réflexion certes déjà entamée. Il me convient de comprendre pourquoi des indicateurs tels que le taux de chômage, l'inflation continuent à grimper pour certains pays, à un rythme accéléré et les déficits récurrents.

Reste à inventer un modèle de comportement rationnel de tous les agents économiques  afin d'éviter ce mal qu'est le marasme économique.

Si l'on apprend en économie que toute crise renvoie aux tensions et aux déséquilibres de la période antérieure et prépare l'avenir par les mutations dont elle constitue à la fois la matrice et l'enjeu, il est possible de trouver des solutions adéquates.

Pour y arriver , vos réponses sont les bienvenues.

 

Ill'Mama

 

09:14 Publié dans Economie/Commerce | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : crise |  Facebook | | | Pin it! | |

28/09/2010

Le marasme économique.

Se pencher sur les problèmes d'inflation, de chômage, de déficit, c'est mettre l'économie sur les rails, relancer l'économie dans tous les secteurs.

Mais faut-il mettre en priorité certains secteurs que d'autres ? Telle est ma question et si vous avez une réponse, vos commentaires sont les bienvenus.

 

Ill'Mama

 

10:44 Publié dans Economie/Commerce | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : inflation, chômage, déficit |  Facebook | | | Pin it! | |

27/09/2010

Le futur des OGM en Europe.

Le débat européen sur les organismes génétiquement modifiés est relancé, il aura fallu attendre la proposition de la Commission pour que les Etats membres déjà partagés sur la question accordent leurs violons sur le texte proposé.

Stopper les autorisations des OGM, amender le texte proposé, reformer leur évaluation, faire les impacts socio-économiques, tel semble être le sens donné à ce débat qui commence ce matin par les 27 ministres de l'agriculture.

La question reste primordiale tant il est vrai que les OGM ne font pas le consensus.

Une fois qu'un OGM est accepté par un pays, il faut que tous les pays membres l'acceptent, cette proposition sera-t-elle acceptée ? Chaque pays peut-il l'autoriser ou l'interdire chez lui ou y aura-t-il une législation commune ?

 

Ill'Mama

09:21 Publié dans Droit de la propriété intellectuelle | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ogm |  Facebook | | | Pin it! | |

26/09/2010

L'inconnue de la campagne.

Si je ne disposais d'aucun élément pour étayer ma réflexion, je n'en étais pas moins convaincue que mon inquiétude était liée à l'ambiguïté de cette immense fiction et réalité de deux mondes bien différents.

Cette forêt vierge regorgée de rochers m'échappait, elle était diversifiée et me plongeait dans une imagination absolue qu'en cherchant à l'écouter me secouait paradoxalement par l'interrogatoire mais comment certains ont pu s'y installer ?

Je n'ai pourtant pas eu le choix d'y rester mais qu'est-ce qu'elle est belle !

 

Ill'Mama

 

21:36 Publié dans Humeur | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | Pin it! | |

25/09/2010

La campagne, ça vous dit?

Quel plaisir de se détendre un samedi après avoir passé une nuit de recherches pendant la nuit des chercheurs ! Il serait utile d'agrémenter cette soirée avec des amis autour d'une table bien dressée, en écoutant de la bonne musique et danser. Pour le reste, on verra demain...

 

Ill'Mama

19:05 Publié dans Humeur | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook | | | Pin it! | |

24/09/2010

C'est la nuit européenne des chercheurs.

En ce 24 septembre, se célèbre du côté de Bruxelles la nuit des chercheurs, baptisée « Nuit européenne des chercheurs », des scientifiques européens présenteront les résultats de leurs travaux menés dans le domaine de la biodiversité et leur impact sur l'environnement.

Comme le célèbre géologue Charles Darwin qui soulignait l'hypothèse selon laquelle toutes les espèces vivantes ont évolué au cours du temps à partir d'un seul ou quelques ancêtres communs grâce au processus connu sous le nom de « sélection naturelle », c'est à s'y rendre.

La recherche suscite l'intérêt de nous tous et assister à cet évenement gratuit serait un plus!

 

Ill'Mama

 

09:44 Publié dans Droit de la propriété intellectuelle | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | Pin it! | |

23/09/2010

Girl Power et Morphologie féminine.

 

Il ne reste qu'à mélanger des femmes et des hommes dans les mêmes disciplines de sport pour mesurer laquelle des deux morphologies est la plus résistante et on pourra ainsi parler d'égalité de sexe pourrait-on penser?

Le monde est en pleine mutation, on a pu parler de discrimination positive, ou de discrimination à l'égard des hommes sur la question des quotas, en réalité où en est-on avec cette égalité ? Certains pays du monde restent à l'écart.

Mais l'accès à l'éducation des femmes devient aussi fascinant qu'elles devraient être motivées à y accéder et non le contraire.

Tout compte fait,  la question de parité devrait être résolue dans toute sa plénitude.

 

Ill'Mama

 

09:37 Publié dans Humeur | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | Pin it! | |

22/09/2010

Parité hommes femmes, une avancée du « Girl Power » ?

L'Union interparlementaire, organisation dont le siège est à Genève représente 155 parlements dans le monde et 5 associés. Quid du reste ?

L'histoire de la participation des femmes à la prise de décisions trouve certes son origine dans les pays nordiques. Non seulement les femmes dirigent près du tiers des ménages, exercent des emplois anciennement réservés aux hommes, notamment dans les secteurs du bâtiment et de la mécanique, force nous est de constater une entrée spectaculaire des femmes dans la prise de décisions en ce XXIe siècle.

Grâce à une série de conférences internationales, le mouvement en faveur de la promotion des femmes à des postes de décision a pris de l'ampleur au cours des années 80 et au début des années 90. Une impulsion lui a été donnée par la quatrième Conférence mondiale sur les femmes, tenue à Beijing (Chine) en 1995, au cours de laquelle un appel a été lancé aux Etats pour qu'ils assurent aux femmes 30 % au moins de représentation dans leurs gouvernements respectifs. Au sommet du Millénaire en septembre 2000, les dirigeants de la planète se sont engagés à « promouvoir l'égalité des sexes et l'autonomisation des femmes comme des moyens efficaces de lutter contre la pauvreté, la faim et la maladie et de favoriser un développement qui soit véritablement durable ». Huit objectifs par la suite ont  été adoptés, collectivement dénommés objectifs du Millénaire pour le développement, dont celui de l'égalité des sexes. Et dès lors, le nombre de femmes occupant des postes de décision n'a cessé de grimper.

Eh bien, le système de quotas ! La Suisse, aujourd'hui, devient le cinquième gouvernement du monde à avoir un gouvernement à majorité féminine, après la Finlande, la Norvège, l'Espagne et le Cap Vert, et deuxième pays d'Europe après la Norvège, historique non ?

 

Ill'Mama

10:22 Publié dans Humeur | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook | | | Pin it! | |

21/09/2010

La constitution genevoise de 1847 et la révolution de 1846 à Genève.

James Fazy, chef du parti radical de l'époque prit le pouvoir après que le gouvernement  genevois démissionna lorsque la révolution de 1846 éclata. Une nouvelle constitution pour Genève fut alors adoptée.

Le parti radical désapprouvait l'attitude du gouvernement genevois dans la question du Sonderbund. Le Conseil d'Etat, à la suite d'assemblées populaires, voulut faire arrêter James Fazy.

Cette menace fut éclater la révolution ; le quartier de Saint-Gervais prit les armes, se fortifia et fit des barricades sur les ponts de l'Ile et des Bergues. De son côté, le gouvernement convoqua les milices, sous le commandement du colonel Trembley ; c'était le 7 octobre 1846, par une pluvieuse journée d'automne... L'aspect des rues était lugubre, les magasins fermés, l'artillerie venait prendre ses positions.

Je tâchais de calmer l'inquiétude de ma mère, lorsque retentit à la Monnaie le premier coup de canon, qui fit tressaillir les vitres du quartier. En effet, le combat s'engageait ; d'un côté, les radicaux étaient postés derrière  les barricades et les fenêtres ; ils pouvaient fusiller facilement les attaquants ; de l'autre côté, les troupes du gouvernement, après quelque hésitation, s'avancèrent pour forcer l'entrée du faubourg , deux pièces d'artillerie, placées à l'entrée de la Monnaie et derrière le bâtiment du Crédit lyonnais, avaient ordre de démolir les barricades de l'Ile, formées de poutre, de chars, de diligences et de pavés ; les conduites du gaz étaient coupées...

Des corps de volontaires formés à l'Hôtel de ville se signalèrent par leur bravoure et pénétrèrent jusqu'en l'Ile, mais ils durent rétrograder...

Le combat s'était aussi engagé du côté de Cornavin  ; le bataillon du Mouvement était venu se placer en face de la batterie royale ; trop exposé aux coups de carabines qui blessèrent le commandant (colonel de Châteauvieux), il dut se mettre à l'abri des tas de ruclon de la ville...

La nuit vint, la fusillade cessa ; le gouvernement, ne voulant pas qu'il y eût plus de sang répandu, donna  sa démission après de logs pourparlers. Dès le matin, James fazy entrait à l'Hôtel de Ville. Le parti radical, vainqueur, constituait le nouveau gouvernement.

Extrait de C. RIMOND :

Récits et souvenirs sur Genève de 1840 à 1860,

p.22 à 25, éd. Atar, Genève-

 

Ill'Mama

05:50 Publié dans Air du temps | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | Pin it! | |

20/09/2010

L'égalité genevoise (1792).

Le 12 décembre 1792 le Conseil général genevois par 802 voix contre 161 adopta l'édit suivant :

«  Article 1. - Tous ceux qui sont nés dans Genève ou sur son territoire, de pères protestants, qui ont été admis dans la communauté par lettres de bourgeoisie, d'habitation, de domicile ou de permission sont citoyens.

»  Article 2, - Tous ceux qui, jusqu'à ce jour, ont été désignés par les noms de citoyens, bourgeois et natifs, sont citoyens.

» Article 3. - Tous les habitants actuels, tant dans la ville, que ceux qui ont été reçus dans les campagnes, sont adoptés citoyens.

» Article 4. - Il n'y aura dans Genève et sur son territoire que des citoyens et des étrangers. »

Ecrivait Marc Peter : Genève et la révolution, les Comités provisoires, p.23, Genève 1921.

 

Ill Mama

 

10:06 Publié dans Air du temps | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : genève |  Facebook | | | Pin it! | |

19/09/2010

Retour d'un monde primitif au naturel.

Le tabou est tombé, je ne m'y oppose pas, c'est impensable, rien à voir avec le monde moderne.

Le foisonnement de cultures, s'évader de son quotidien et de ses contraintes, mettre ses connaissances et son temps au service des autres hommes, le sacrilège d'écrire malgré l'esprit pas toujours constructif des uns, provoque une curiosité énorme des autres dont découle une excellente motivation.

C'est le retour à un monde sauvage, la nature demandant toujours son auscultation, un point de regard des activités artistiques traditionnelles, des centaines d'espèces à découvrir avec les autochtones.

Un dimanche à observer un panorama géographique pour une bonne escalade.

 

Ill'Mama

 

15:45 Publié dans Humeur | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | Pin it! | |

18/09/2010

Evasion comme stimulateur de notre conscience.

Un weekend à  écouter la musique avec les écouteurs ou le casque sans mesurer  les conséquences sur la santé dont l'appareil auditif.

Se permettre d'aller dans un endroit inconnu afin de découvrir des richesses de la région ou déguster des mets de celle-ci.

S'occuper à autre chose que d'habitude, une préoccupation pour une détente, on tenterait de dire évasion, chacun de nous à un moment ou un autre s'en est senti concerné.

Ce mouvement des idées stimule notre conscience.

 

Ill'Mama

 

14:09 Publié dans Humeur | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | Pin it! | |

17/09/2010

Religion, coutumes et traditions, quelles limites?

 

De l''article 4 de la Déclaration des Droits de l'homme et du Citoyen de 1789: «la liberté consiste à pouvoir faire tout ce qui ne nuit pas à autrui: ainsi l'exercice des droits naturels de chaque homme n'a de bornes que celles qui assurent aux autres membres de la société la jouissance de ces mêmes droits. Ces bornes ne peuvent être déterminées que par la loi." Et l'article 5 :" la loi n'a le droit de défendre ("=interdire") que les actions nuisibles à la société. Tout ce qui n'est pas défendu par la loi ne peut être empêché, et nul ne peut être contraint à faire ce qu'elle n'ordonne pas."

C'est le cas de savoir pourquoi l'on continue à agir comme on le fait quand il existe des alternatives, à respecter une interdiction sans même en connaître la raison, l'on entend parfois dire « Je ne sais pas pourquoi je le fais, mais ici c'est comme ça ». Ce genre de comportement dénote un manque de volonté de savoir exactement les règles qui guident la société dans laquelle on se trouve, un bouleversement des règles, mais faut-il s'accoutumer au contexte dans lequel on se trouve ?

C'est pour revenir aux dogmes, coutumes et traditions, y-a-t-il des alternatives pour tout un chacun ? A condition de pas nuire à autrui, pourrait-on penser.

Albert Einstein disait : « Deux choses sont infinies : l'univers et la bêtise humaine. Et je ne suis pas sûr de celle qui vient en premier »

 

Ill'Mama

 

13:46 Publié dans Droit de la propriété intellectuelle | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook | | | Pin it! | |

16/09/2010

Islam : droit musulman et islamophobie galopante, un paradigme ?

 

Si l'on parle de l'islam, il y a un droit musulman applicable à cette obédience, qu'en est-il de sa teneur ? De ses principes et  des sanctions en cas de non respect de ces lois ?

 

Croire et mettre en pratique des lois établies c'est une chose, les faire appliquer passe inévitablement par des sanctions, en est une autre. La soumission à des lois ou règles édictées  (si elles existent) laisse présager une certaine autorité qui serait au-dessus des uns pour sanctionner le non-respect de ces lois.

 

L'être humain vit dans une société régie elle-même par des lois qu'il doit respecter et sait pertinemment qu'en les enfreignant il est soumis à des sanctions.

 

L'appréhension des non croyants ou même de ceux qui croient s se voient soumis à des dogmes, des lois et qui plus encore, se remettent en question quant à leur liberté.

 

L'islamophobie et sa relation avec le droit musulman sont-ils compatibles ?

 

La liberté des uns commence là où s'arrête celle des autres peut-être.

 

Ill'Mama

 

09:28 Publié dans Droit de la propriété intellectuelle | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : islamophobie |  Facebook | | | Pin it! | |