UA-70978167-1

01/09/2010

Une découverte en cours : la révolution des transports ?

L'homme s'est toujours consacré à la découverte d'autres planètes au vu de son savoir-faire afin d'expérimenter le système solaire d'abord, et  conquérir l'espace ensuite.

Pendant que le célèbre Albert Einstein disait qu'il était impossible d'atteindre la vitesse de la lumière, sa fameuse formule   E=MC2  en disant long, des physiciens de notre époque et autres se lancent dans le domaine de l'énergie.  Le modeste ingénieur français   Cléon XXII,  a toute une autre idée pensant que le développement des propulsions chimiques, ioniques, voire nucléaires, ne serait destiné qu'au voyage intra stellaire.

Au fond, nous sommes tous conscients de la réalité que traverse notre planète regorgée  de plein de ressources et qui n'est pas à l'abri des pollutions de toute sorte. Il semblerait que la vie soit plus agréable sur les autres planètes d'où la création des vaisseaux spatiaux, navette etc. à la découverte d'une vie possible sur Mars et j'en passe. Ce qui représente des coûts d'investissements qui ne sont pas pour le moins négligeables.

Pour Cléon XXII, « il s'agit de prendre de la vitesse en effectuant des révolutions terrestres puis de quitter l'orbite de notre planète bleue avant de suivre une très longue (et lente malgré tout) trajectoire hyperbolique, avec quelques corrections mineures en cours de route » (source : Le Monde, août 2010).

N'oublions pas que l'univers observable est issu d'une phase dense et chaude, le Big Bang, caractérisé par la théorie du trou de ver. Par conséquent  cette analyse est relative et tirer des conclusions hâtives quant à sa mise en application reste un leurre qu'une réalité. Mais attention ne décourageons pas nos chercheurs, plutôt  encourageons-les, ils se donnent du temps et des moyens pour faciliter « notre vie sur terre ».N'est-ce-pas ?

 

Ill'Mama

 

09:29 Publié dans Droit de la propriété intellectuelle | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : découverte, einstein |  Facebook | | | Pin it! | |

Les commentaires sont fermés.