UA-70978167-1

31/08/2010

La diversité culturelle dans un monde pluriel.

Les cultures sont différentes les unes des autres mais ont une ressemblance terrible tel est mon constat. Je peux observer des peuples autochtones partout, ces peuples qui ont gardé leurs us et coutumes, qui chantent, qui dansent, qui pleurent, qui ont des connaissances héritées de leurs ancêtres et qui les gardent jalousement tout en les transmettant à leur progéniture.

Autre fait, le fond c'est que l'être humain est le même  partout qu'il soit noir, blanc, jaune etc. Mais la capacité de définir ce qui est bon et mauvais n'est-il pas vis-versa le regard de l'un sur l'autre ?

Sur ce, je reviens donc sur les savoirs traditionnels et le folklore. Ce sont deux grands outils que tout détenteur de l'un ou/et l'autre doit protéger car c'est un bien. Un bien dans ce sens que c'est un actif, un acquis.

La détention d'un savoir traditionnel se doit d'être protégé mais comment ? Plusieurs peuples autochtones restées analphabètes, ne sachant ni lire, ni écrire, se voient tous les jours ou presque entrain de voir leurs connaissances exploitées par des chercheurs et autres à la quête de parfois les pirater et de se faire délivrer par la suite des brevets d'invention.

 

 

Ill'Mama

10:29 Publié dans Droit de la propriété intellectuelle | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : chercheurs, autochtones |  Facebook | | | Pin it! | |

Les commentaires sont fermés.