UA-70978167-1

Air du temps

  • Elections du 5 avril 2020, un enjeu historique! Comment voter?

    Imprimer

    Selon les nouvelles mesures prises par la République et Canton de Genève, le vote sera par correspondance seulement et pas au local de vote. Ainsi, il faut à partir de ce jeudi 2 avril aller déposer son enveloppe de vote scellée dans le bâtiment du service des votations et élections (au 25, route des Acacias), vendredi 3 avril 2020 de 09h00 à 16h00, samedi 4 avril 2020 de 9h00 à 16h00 et le dimanche 5 avril 2020 de 9h00 à 12h00. Des mesures organisationnelles ont été prises sur place afin de garantir que les règles sanitaires prescrites sont respectées.

     

    Votez pour Simon Brandt!

     

     

    Lien permanent Catégories : Air du temps, Genève, Politique 0 commentaire
  • Qui est-ce qui divise, qui est-ce qui rassemble?

    Imprimer

    «La logique et le respect du travail passé auraient voulu que les formations n’appartenant pas à la gauche municipale soutiennent mutuellement leurs différents candidats à l’exécutif. Chose qui n'a pas été possible en raison de la volonté de diviser de certains. J’espère pouvoir compter sur votre soutien pour que les valeurs de la droite et du centre-droit soient représentées au Conseil administratif qui ne doit pas être monocolore à gauche. Et d'amener un peu de bon sens là où on en manque cruellement aujourd'hui», a martelé Simon Brandt, candidat PLR au 2è tour du Conseil administratif de la ville de Genève.

    Électrices et électeurs, vous l’aurez compris, Simon Brandt est un rassembleur!

    A vos enveloppes!

    Lien permanent Catégories : Air du temps, Genève, Politique 0 commentaire
  • Manu Dibango, le baobab du saxophone restera un monument mondial

    Imprimer

    Manu Dibango, né à Douala au Cameroun, monument de la culture mondiale s'en est allé à l'âge de 86 ans le 24 mars dernier des suites de COVID-19. Il a été invité plusieurs fois à Genève et a fait vibrer le public genevois sous le son de son saxophone nous faisant danser ses tubes et surtout "Soul Makossa" celui repris par Rihanna, Michael Jackson, Quincy Jones... France 5 lui rendait hommage ce samedi 28 mars et le fera aussi le 2 avril 2020 où on se remémore de lui, un moment privilégié, une machine à remonter le temps, à travers un film de Calixthe Beyala, on peut l'entendre parler de sa biographie l'ayant conduit à devenir l'homme qu'il est devenu. Il laisse des ouvrages tels:

    DIBANGO (Manu), «Au fil du Jazz», interview, Courrier de l’Unesco, mars 1991, pages 4-7 ; 

    DIBANGO (Manu), ROUARD (Danielle), Trois kilos de café : autobiographie, Paris, Lieux communs, 1989, 221 pages.

    J'ai eu l'honneur de le rencontrer à Genève, (voir photo):

    moi et manu.jpg

     

    Lien permanent Catégories : Air du temps, Genève 0 commentaire
  • Manu Dibango, le summum de la culture mondiale

    Imprimer

    Camerounais d’origine, ce grand homme victime du Coronavirus découvert le 18 mars dernier succombe à cette pandémie ce 24 mars 2020. Manu Dibango auteur du Soul Makossa, refrain repris par Michael Jackson, Rihanna, Beyoncé, a été plusieurs fois invité à Genève.

    Il vivait à Paris et était âgé de 86 ans.

    Hommage à Manu!

    Lien permanent Catégories : Air du temps 0 commentaire
  • Combattons l'autre pandémie qu'est l'abstention et votons tous par correspondance jusqu'au 2 avril 2020!

    Imprimer

    Un mois de mars bouleversé, une vie quotidienne inhabituelle, une société au repli, un vote par correspondance uniquement pour les élections du 5 avril 2020, les genevois doivent se mobiliser pour combattre l'autre pandémie qu'est l'abstention. Ayons le courage de nos opinions et prenons des mesures barrières à ce fléau, il y va de la responsabilité individuelle et même collective dans le sens où l'intérêt général doit primer sur le particulier. Il est sûr, comme je l'ai mentionné dans ma précédente note, qu'il faut exercer son devoir citoyen pour amener le changement.

    Simon Brandt, notre candidat PLR et homme engagé, est ouvert à toutes celles et tous ceux qui ne se reconnaissent pas de la gauche afin d'atteindre un équilibre minimal au Conseil administratif de la Ville de Genève. L'heure n'est plus aux tergiversations, il est temps de rompre la pandémie abstentionniste et d'exprimer sa voix pour une Genève plus représentative de la diversité d'opinion.

    Bonne santé à toutes et tous!

    Lien permanent Catégories : Air du temps, Genève 2 commentaires
  • Fotso Victor, un des piliers de l'économie camerounaise s'en va!

    Imprimer

    Il restera un modèle. De l'économie informelle, il devient le premier homme d'affaires camerounais. Un patriote qui nous quitte à 94 ans.

    Qu'il repose en paix!

    Lien permanent Catégories : Air du temps 0 commentaire
  • Une grande coalition de droite est une anticipation rationnelle

    Imprimer

    Les élections du 5 avril ne sont plus loin, il devient impératif de s'organiser et ceci maintenant, ce qu'a fait mon parti le PLR et continue de faire. Réflexion menée, je tiens à les applaudir et m'allie comme tous mes autres camarades du moins je l'espère à la décision de notre candidat au Conseil administratif Simon Brandt appelant à un grand rassemblement de la droite pour gagner les élections au Conseil administratif tout au moins en obtenant 2 sièges. 

    En effet toutes les opinions de la société genevoise doivent être exprimées par des leaders prêts à faire appliquer leurs voeux. Il ne peut avoir de véritable démocratie que si les grands partis sont représentés au sein de l'exécutif à Genève. Voulons-nous le changement ou pas? Force est de constater que depuis plusieurs législatures, des partis de droite pour certains d'entre eux n'ont jamais eu un siège à l'exécutif de Genève et d'autres très rarement.

    Le voeu de Simon Brandt est un vibrant appel qui doit interpeller tous les partis qui ne se sentent pas de gauche d'apporter leur soutien au peuple genevois auquel j'appartiens pour qu'ensemble un changement soit possible. Les besoins et attentes de la population sont énormes. Par ailleurs le taux d'abstention devrait baisser, il faudra toutes et tous voter du moins cette fois-ci, l'heure est grave. La méthode d'anticipations rationnelles promue par l'économiste Robert Lucas est un outil de gagne pour atteindre un équilibre minimal au sein du Conseil administratif étant donné que sur 5 candidats, il y aura 2 de droite.

    Levons-nous femmes et hommes! Toute la droite réunie pour une victoire historique le 5 avril 2020!

     

  • Doit-on chambouler tous les panneaux de circulation ? Quelques considérations juridiques

    Imprimer

    Les nouveaux panneaux de la circulation mis à Genève sont-ils en conformité avec les normes internationales de la sécurité routière? Ou alors faute des normes internationales faut-il légiférer ou pas en la matière? Rien n’est moins sûr. Si certains peuvent se tromper dans l’interprétation des nouveaux panneaux routiers en ville de Genève, d’autres ont besoin de comprendre l’interprétation de ceux-ci et s’il aurait fallu une loi pour ce faire. Néanmoins la  situation soulève d’énormes questions juridiques, économiques, sociales et environnementales auxquelles des réponses sont indispensables pour l’intérêt général dans son ensemble. 

    L’uniformité des règles relatives à la signalisation routière permet d’accroître la sécurité sur les routes et de faciliter la circulation routière internationale. La Convention sur la signalisation routière du 8 novembre 1968, un des instruments juridiquement contraignant ratifié par la Suisse le 11 décembre 1991 et entrée en vigueur pour la Suisse le 11 décembre 1992 oblige les parties contractantes à la Convention. Fort de ce qui précède, le Groupe de travail des Nations Unies sur la sécurité routière contrôle la mise en application des normes régissant ladite Convention. A son article 4 sur la signalisation, il est dit «les Parties contractantes à la présente Convention qui ne seraient pas Parties contractantes à la Convention sur la signalisation routière ouverte à la signature à Vienne le même jour que la présente Convention s’engagent: 

    1. a) à ce que tous les signaux routiers, signaux lumineux de circulation et marques routières mis en place sur son territoire constituent un système cohérent et soient conçus et implantés de manière à être facilement reconnaissables;»…

    En 2018, l’Assemblée générale des Nations Unies a adopté la Résolution A/RES/72/271 sur l’amélioration de la sécurité routière mondiale, dans laquelle elle encourage les États membres à prendre des mesures plus fortes pour atteindre les ODD (Objectifs de Développement Durable) en matière de sécurité routière.

    Devant ces dispositions réglementaires, quid du cadre légal à Genève?

    Madeleine Scherb, Candidate PLR au Conseil municipal de la Ville de Genève.

    Lien permanent Catégories : Air du temps, Genève, Humeur 0 commentaire
  • Bonne année

    Imprimer

    chrome-hill-4724723_960_720-page-001.jpg

    Lien permanent Catégories : Air du temps 0 commentaire
  • Tatiana Valovaya de la Fédération de Russie nommée Directrice générale de L'ONU à Genève

    Imprimer

    L'économiste et diplomate russe, Tatiana Valovaya, première femme directrice générale de l'Office des Nations Unies à Genève a un parcours académique très poussé et une expérience enrichissante. Un grand hommage à cette grande dame! Elle vient d'être nommée par le Secrétaire général des Nations Unies Antonio Guterres, le 30 mai dernier.

    Madame Valovaya cumule plus de 35 ans d'expérience dans les domaines du journalisme, de la diplomatie et des services gouvernementaux. Elle est actuellement membre du conseil d'administration et ministre en charge de l'intégration et de la macroéconomie de la Commission économique eurasienne, l'organe exécutif de l'Union économique eurasienne  (UEE, en anglais EEU - Eurasian Economic Union) qui est chargé de la mise en œuvre des décisions, de l'application des traités de l'UEE et de la gestion journalière des affaires quotidiennes de l'Union.

    Elle devient le 13ème Directeur général de l’Office des Nations Unies à Genève et succède donc au Danois Michael Moeller à la tête de l’Office des Nations unies à Genève.

     

    Bienvenue Madame!

    Lien permanent Catégories : Air du temps, Genève, Humeur 0 commentaire
  • Clotilde THIAM par ses couleurs vives illumine ses tableaux

    Imprimer

    J'ai eu l'honneur de rencontrer cette honorable dame qu'est Madame Clotilde Thiam. La peinture est devenue une véritable passion pour elle et elle le dit avec un sourire et une douceur de maman. D'origine de la Guyanne française, elle devient africaine par mariage et vit à Genève.

    Ce lundi 15 mai 2019, se tenait au Palais des Nations dans le cadre de la vingt- deuxième session de la Commission sur la science et la technologie pour le développement, une exposition regroupant le cercle féminin des Nations Unies.

    Ses oeuvres reflètent le soleil où s'entremêlent sentiments douceur, romantisme par les couleurs vives. A noter que Madame Clotilde Thiam obtient le 1er prix du jury à la KermesseInternationale du Château d'Ansembourgau Luxembourg avec «Jardins d'hier et de demain». L'artiste va chercher à aller plus loin en s'inscrivant en octobre 2010 à "l'Atelier de peinture Alain Arlettaz", artiste-peintre genevois. 

    Elle exposa à l'OMPI du 3 au 21 février 2014 «Femmes bijou, Acrylique, 50X70»

    Lien permanent Catégories : Air du temps, Genève 0 commentaire
  • Remise du prix littéraire SPG au Salon du livre de Genève

    Imprimer

    Ce jeudi 2 mai 2019, il y a 3 lauréats et une gagnante! Le prix littéraire SPG, qui en est à sa 6ème édition, a été remis par M. Thierry Barbier-Muller. Il s'agit d'un chèque de cinq mille francs, de quoi stimuler l'écrivaine Claire May. Elle l'a reçu pour son premier roman "Oostduinkerke" aux Editions de l'Aire.

    Administrateur délégué de la SOCIÉTÉ PRIVÉE DE GÉRANCE S.A. (SPG), éditeur de la revue L’INFORMATION IMMOBILIERE et Président du Prix littéraire SPG, M. Thierry Barbier-Muller est aussi le créateur de ce prix. Ensemble avec Madame Hélène Leibkutsch, Vice-présidente de la Société de Lecture de Genève et Présidente de la Commission de lecture, il a su expliquer au public comment le jury a fait le choix de la lauréate qui se présente ainsi:

    Je me prénomme Claire May, j'ai 28 ans, je suis médecin assistante dans le Nord Vaudois et me destine à la médecine générale. Oostduinkerke est mon premier roman. Comme son nom l'indique, il prend place dans le décor de la côte belge. On y retrouve deux personnages : Emma et Charles - des héros à la Flaubert. Emma est une Belgo-Suisse en vacances qui apprend la perte de sa maison de famille, lieu qui tient le rôle de repère identitaire. Charles est un berlinois en exil, au passé secret et à l'idéalisme latent - ses aspirations politiques seront amenées à renaître au fil des pages...

    Il ne me reste donc qu'à féliciter la jeune auteure et vous souhaiter bonne lecture de son premier roman tellement prometteur.

    20190502_182828.jpg

    Lien permanent Catégories : Air du temps, Genève 2 commentaires
  • L'égalité hommes-femmes: Dr Madeleine Scherb au Président de la Tunisie

    Imprimer

    C'est un plaisir que de faire partager cette vidéo à mes lecteurs et lectrices à l'occasion de mon intervention à la réunion d'information du président de la République, m. Béji Caïd Essebsi suite sa participation à l'ouverture des travaux de la quarantième session du conseil des droits de l'homme ce 25 février 2019.

    Voici la vidéo sur ce lien:

    La quarantième session du Conseil des droits de l'homme qui se déroule du 25 février au 22 mars a vu la participation du Président Tunisien à l'ouverture des travaux de ladite session.

     

    Lien permanent Catégories : Air du temps, Genève, Humeur 0 commentaire
  • Madeleine Scherb, la voix de l'Afrique sur la Tribune de Genève, s'adresse au Président de la Tunisie

    Imprimer

    En ce jour d'ouverture du Conseil des droits de l'homme à Genève, ce 25 février 2019, le Président de la République tunisienne, M. Béji Caïd Essebsi, l'a honoré de sa présence et a donné le ton pour l'égalité homme-femme. C'est dans la salle XX et devant le Secrétaire général des Nations UniesM. António Guterres qui a évoqué que le développement passe par l'égalité.

    En marge de cette séance, le Président tunisien a tenu une conférence de presse à laquelle participait Dr Madeleine Scherb, la Voix de l'Afrique sur la Tribune de Genève.

    Après avoir remercié le Président pour sa présence à Genève, elle a exprimé le vœu de voir le modèle de son pays s'appliquer à l'Afrique subsaharienne. Cette voix féminine, celle de Madeleine Scherb bien évidemment, a été accueillie chaleureusement par l'audience et encore plus par le Président de la République tunisienne qui l'a félicitée.

    Le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies se tient pendant 4 semaines. Il s'achève le 22 mars prochain. Il est à noter que depuis 2006 cet organe intergouvernemental principal des Nations unies statue sur toutes les questions relatives aux droits de l'homme. Madame Michelle Bachelet en est le Haut Commissaire.

  • Déplacements forcés en Afrique, l’Union Africaine vers une solution?

    Imprimer

    Le 32e sommet ordinaire des chefs d’Etat et de gouvernement des pays membres de l’Union africaine (UA) prévu du 10 au 11 février 2019 est placé sous le thème: «2019, année des réfugiés, des rapatriés et des personnes déplacées: vers des solutions durables aux déplacements forcés en Afrique.»

    Ce sommet qui se tient dans la capitale Ethiopienne, Addis-Abeba, sera présidé par Paul Kagame, président du Rwanda et président de l’Union Africaine à qui succédera Abdel Fattah El-Sisi, président d’Egypte. Seront de la partie: Antonio Manuel Gutteres, Secrétaire général des Nations Unies, Mahmoud Abbas, président de l’Autorité Palestinienne, Ahmed Aboul Gheit, Secrétaire général de la Ligue Arabe, Moussa Faki Mahamat, président de la commission de l’UA.

    Aujourd’hui, cinquante ans après l’adoption, en 1969, de la Convention de l’OUA (Organisation de l’Union Africaine, actuellement Union Africaine) régissant les aspects propres aux problèmes des réfugiés en Afrique, et quarante-cinq ans après l’entrée en vigueur de cette Convention en 1974, l’Afrique fait face à la crise la plus dramatique de son histoire en ce qui concerne les déplacements forcés de population.

    L’Afrique doit trouver la solution.

    Lien permanent Catégories : Air du temps, Politique 0 commentaire